A la découverte du quartier de la Défense, les espaces verts,

Publié le 11 Décembre 2013

Tout d'abord, je précise que les tours rondes sans fenêtres que des artistes ont décorées, chacun à leur façon sont des cheminées en béton, il faut bien aérer les cinq niveaux qui se situent sous les pieds des promeneurs ( autoroute, parking, magasins, métro...)

Patricia qui travaille dans ce quartier, vous a déjà donné la bonne réponse !

Maintenant, je vais vous faire découvrir les espaces verts qui se trouvent dans cet ensemble.

La consigne du tableau des charges était des arbres assez bas, des arbustes fleuris, des vivaces persistantes et des fleurs de saison afin d'envelopper les habitants et travailleurs du quartier dans un ensemble plus doux que le béton et le verre, un cocon de verdure en quelque sorte.

Les jolies couleurs d'automne se détachent du mur de verre,

Les jolies couleurs d'automne se détachent du mur de verre,

Les arbres sont taillés pour ne pas prendre trop d'espace, actuellement dépouillés de leur feuillage, ils sont vêtus des guirlandes de Noël

Les arbres sont taillés pour ne pas prendre trop d'espace, actuellement dépouillés de leur feuillage, ils sont vêtus des guirlandes de Noël

Des Nandinas à fleurs blanches et fruits rouges, ces arbustes persistants, très beaux sont installés dans de grands bacs,
Des Nandinas à fleurs blanches et fruits rouges, ces arbustes persistants, très beaux sont installés dans de grands bacs,

Des Nandinas à fleurs blanches et fruits rouges, ces arbustes persistants, très beaux sont installés dans de grands bacs,

Un petit espace jardin entre deux espaces de tours, donne de l'humanité au lieu,

Un petit espace jardin entre deux espaces de tours, donne de l'humanité au lieu,

Un espace planté de prunus fleurissant roses au printemps, en voici, un qui a pris de l'avance, ces arbustes ont subi une taille importante afin de ne pas gêner la circulation des piétons et de laisser passer la lumière ( taille de transparence )
Un espace planté de prunus fleurissant roses au printemps, en voici, un qui a pris de l'avance, ces arbustes ont subi une taille importante afin de ne pas gêner la circulation des piétons et de laisser passer la lumière ( taille de transparence )

Un espace planté de prunus fleurissant roses au printemps, en voici, un qui a pris de l'avance, ces arbustes ont subi une taille importante afin de ne pas gêner la circulation des piétons et de laisser passer la lumière ( taille de transparence )

Des pins dont la cime semblent surgir du sol, en fait, ils sont plantés dans le parking de l'étage inférieur et émergent par de grandes ouvertures, astucieux, n'est-ce pas !

Des pins dont la cime semblent surgir du sol, en fait, ils sont plantés dans le parking de l'étage inférieur et émergent par de grandes ouvertures, astucieux, n'est-ce pas !

Un massif suspendu d'Iris et de graminées( deux sortes de plantes qui ne sont pas gourmandes ), des puits de lumière laissent voir le parking de l'étage inférieur et les éclairages servent ainsi au parking et à la mise en valeur du massif,

Un massif suspendu d'Iris et de graminées( deux sortes de plantes qui ne sont pas gourmandes ), des puits de lumière laissent voir le parking de l'étage inférieur et les éclairages servent ainsi au parking et à la mise en valeur du massif,

Un grand puits de lumière pour un massif d'arbustes, génial !

Un grand puits de lumière pour un massif d'arbustes, génial !

Des haies basses de persistants, des arbres caducs, des bancs pour se reposer, des espaces boulodromes,

Des haies basses de persistants, des arbres caducs, des bancs pour se reposer, des espaces boulodromes,

Différentes teintes de persistants, des reliefs pour animer l'espace,

Différentes teintes de persistants, des reliefs pour animer l'espace,

Du soleil pour agrémenter la promenade,

Du soleil pour agrémenter la promenade,

Des fleurs prémices du printemps

Des fleurs prémices du printemps

Des massifs de bambous,

Des massifs de bambous,

Des rues piétonnes  sous l'ombrage des arbres,

Des rues piétonnes sous l'ombrage des arbres,

Une pelouse immense sur laquelle l'été , on peut s'installer pour pique-niquer,

Une pelouse immense sur laquelle l'été , on peut s'installer pour pique-niquer,

Dame Nature en plein coeur de la Défense !

Dame Nature en plein coeur de la Défense !

Des statues, la dernière étant : "La Défense" c'est elle a donné le nom au quartier !
Des statues, la dernière étant : "La Défense" c'est elle a donné le nom au quartier !
Des statues, la dernière étant : "La Défense" c'est elle a donné le nom au quartier !

Des statues, la dernière étant : "La Défense" c'est elle a donné le nom au quartier !

Je trouve que tous les attributs d'un beau jardin sont réunis dans ce lieu de travail et vous qu'en pensez-vous ??

Rédigé par Marie-Claude

Repost 0
Commenter cet article

Mitou 13/12/2013 07:29

coucou Marie Claude
je ne connais pas du tout mais c'est vrai que çà paraît beau et surtout verdoyant !!!
c'est toujours beau un jardin en ville !!
gros bisous
MITOU

Françoise 12/12/2013 18:26

Coucou, c'est encore moi..

J'ai vécu plus de 13 à Bruxelles, en plein centre..
Il y avait un petit jardin.. mais il avait un charme fou.. et je peux le dire en toute modestie, je n'y étais pour rien.
Un seringat très parfumé, des petites fleurettes toutes simples..
deux ou trois rosiers.. un lilas.. une pivoine, un sedum.. quelques buis.. quelques bulbes..
plein de pâquerettes et de pissenlits
Je sais combien les abeilles y sont heureuses..
Mais pour le coup, les plantes y étaient bien et ne donnaient absolument pas ce sentiment d'être emprisonnées..
Les ruches sont saines et productives en ville, mais vraiment je pense que c'est bien plus grâce à des petites terrasses et des square.. qu'à ce genre de plantations..

Je pense aussi aux verts de terre, qui ont besoin de sol libres.. de feuilles mortes..

Bref.. je ne suis vraiment pas convaincue par ce genre de quartier.. et je suis bien contente qu'on ait pas de ça chez nous.

Françoise 12/12/2013 18:28

13 ans... aux vers de terre.. Mille excuses

Karine 12/12/2013 13:05

Lors de mes déplacements professionnels à la Défense, je n'ai jamais remarqué toute cette verdure. Mais je suis mauvaise juge : je déteste ces déplacements à Paris au milieu du béton. En tous cas, merci pour cette promenade, je ferai plus attention la prochaine fois et peut-être trouverai-je un intérêt à mes déplacements ! Bonne journée

abeille26 12/12/2013 11:51

très joli reportage Marie Claude - je t'ai lu hier et pas le temps de répondre, et je vois que les réponses vont dans mon sens - j'ai habité 10 ans à Paris, de 26 ans à 36 ans et retour dans ma campagne Drômoise. J'ai fréquenté ces quartiers, une amie habitant pas loin, des clients dans la galerie marchandes des 4 temps et depuis mon retour j'y suis souvent retournée, dans la tour de mon employeur pour réunions, stages ou simplement des dossiers à traiter. et je m'y suis jamais bien sentie. j'aime trop la campagne, et tant qu'a faire je préfèrais habiter Paris. mais les musées, les expos, tout ce que les touristes aiment voir j'en ai profité au début, tous les week end, on a marché dans les rues, mais on était jeune, et j'aimais la capitale ! Paris c'est Paris, j'y retourne avec plaisir, une journée pas plus en TGV, mais je ne suis bien maintenant que dans mon jardin ou en visite de jardins, à chaque période de sa vie ses plaisirs !

abeille26 12/12/2013 11:53

mon nandina a morflé en février 2012 à coté de Montélimar, plus une feuille ! il n'aime pas les vents froids et il est situé dans un couloir froid ,ceci explique peut être cela pour Gine

Gine 12/12/2013 07:52

Oui, c'est un beau jardin, avec beaucoup d'espaces, et il fait bon y flâner pour échapper au trafic. J'admire surtout ce Nandina - que je cultive en pot pour pouvoir l'abriter en hiver. J'aime ce buisson - le Bambou sacré des Japonais - spécialement pour ces fleurs, comme de petits jasmins pointus!
Joli reportage!

Marie-Claude 12/12/2013 09:51

Merci Gine,
Je suis étonnée que tu protèges le Nandina en hiver, chez nous, il est en pleine terre depuis longtemps et a supporté plusieurs hivers à -15°c.
Après vérification sur le livre de Didier Willery, il le donne résistant jusqu'à -25°c...
Bises
MC

M-France w 12/12/2013 07:49

Malgré la beauté de ces bâtiments miroitants , le quartier serait glacial sans ces coins de verdure , certes réussis , mais qui me paraissent "artificiels" , rien ne vaut la campagne à mes yeux ! bises

Marie-Claude 12/12/2013 09:56

Tu as raison, Marie-France, cela ne vaut pas la campagne mais sans cette verdure-cocon, les travailleurs et habitants du quartier ne seraient entourés que de verre et de béton,ce serait difficile d'y vivre ...
Sais-tu que c'est à Paris et dans les grandes villes que les abeilles résistent le mieux et produisent le plus de miel !!!
La campagne peut être artificiellement belle mais très toxique ....
Bisous
MC

Françoise 12/12/2013 00:19

merci beaucoup pour la promenade !

Je reste dubitative.. car j'ai l'impression que les plantes sont, pour certaines, mal menées comme des pieds qu'on voudrait forcer à entrer dans des chaussures de 3 pointures trop petites..

Tout est entouré de béton, de pavés,.. je trouve que c'est un fausse allusion à la nature.. Car la vraie nature n'est pas à ce point domesticable.

Et pourtant, je suis ravie d'avoir pu visiter grâce à ses photos.. ce coté un peu pitoyable de tentatives de mettre de la nature dans cette débauche de matériaux inertes est une véritable interpellation pour moi.
Donc, la promenade m'a passionnée.. quelles qu'en soient mes conclusions
Qui seraient plutôt, C'est mieux que rien, même si c'est le dernier de tout...

Marie-Claude 12/12/2013 17:21

je te trouve un peu dure pour ces massifs de la Défense, les architectes ont un cahier des charges et doivent s'y tenir ( je connais très bien le sujet, ma fille étant architecte )
La nature est domestiquée, c'est sûr ! on est en plein coeur de Paris mais elle existe et c'est cela qui est important !

Et les abeilles ne s'y trompent pas, c'est au coeur des villes qu'elles font le plus de miel, les fleurs étant moins polluées qu'à la campagne ! Extraordinaire , n'est ce pas !
MC

ingrid 11/12/2013 22:24

C'est beau et bien fait par les paysagistes mais je préfère vivre dans ma campagne il me faut de l'espace de l'air,tu vas me dire je suis trop paysanne .....je suis née dans une ferme,j'ai une amie qui habite à Neuilly juste à coté de la Défence,elle est contente de revenir dans sa campagne quand elle peux....

Marie-Claude 12/12/2013 07:01

Je ne crois pas qu'elle soit mécontente d'habiter Neuilly, c'est quand même l'un des plus beau coin de banlieue ! Bien sûr vivre à Paris a des inconvénients mais aussi des avantages certes des moments interminables passés dans les embouteillages, des habitats de taille réduite mais quand j'y vais, il y a tant de beaux monuments à visiter, des spectacles, des boutiques, de la vie partout...
Je dois avouer que j'adore y aller et puis rentrer avec bonheur dans le calme de ma campagne...

nicolerey81 11/12/2013 22:21

merci de nous faire découvrir toute cette verdure dans un endroit pour lequel il y a beaucoup d 'a priori
tordons le cou aux idées reçues!
bonne nuit