En souvenir d'eux,

Publié le 11 Novembre 2014

Ce jour, onze novembre 2014, nous célébrons la fin d'une guerre atroce qui tua des millions de nos soldats et fit des milliers de gueules cassés, de soldats gazés qui périrent dans les années qui suivirent la guerre tel le grand-père de Joël.

J'ai revu le film "Cheval de guerre" avec toujours beaucoup d'émotion, un magnifique Spilberg, vu les deux épisodes du télé film de France 3 , "ceux de 14", le journal de Maurice Genevoix.

Je vous les conseille vivement...

Ne jamais oublier que nous avons devoir de mémoire,envers les jeunes soldats de 14 qui se sont sacrifiés pour notre pays.

Mon grand-père a participé à la guerre 14 et en est revenu mais ne m'en a jamais parlé, il est vrai que j'étais bien jeune...

J'ai retrouvé une photo en bien mauvais état, de lui, ce géant au coeur d'or, pendant la guerre.

En souvenir d'eux,

J'ai fléché la place de grand-père Edgar, il avait en début de guerre 34 ans, ce qui lui a permis de ne pas être en première ligne, il s'occupait du ravitaillement des troupes, c'est tout ce que j'en sais...

Je possède une photo plus nette de lui avant la guerre :

En souvenir d'eux,

Prise environ dans les années 1910, avec grand-mère Marthe et mon oncle Michel, ma mère n'était pas encore née.

(Grand-père mesurait deux mètres, c'est à lui que je dois ma grande taille)

J'ai voulu marquer ce jour avec un modeste bouquet cueilli ce matin , j'ai essayé de le faire tricolore, difficile avec ce qui reste au jardin...

En souvenir d'eux,

Rédigé par Marie-Claude

Repost 0
Commenter cet article

Christel 15/11/2014 14:53

Mon grand-père, alsacien, fut enrolé dans l'armée allemande. Il parlait souvent des lieux où ils ont combattus : la Somme, l'Aisne, puis Verdun où il fut blessé à la jambe par un éclat d'obus l'obligeant par la suite à marcher avec une canne. La nourriture a manqué et pour compenser cela on les faisait chanter... Les bottes en mauvais état les obligeaient à les entourer de chiffons. A la fin de sa vie, nous l'avons emmené à Verdun. L'émotion était à son comble et il a failli perdre connaissance.
A bientôt.

Malo 12/11/2014 21:58

Un bel hommage à ton grand-père et à tous les hommes qui ont combattu pour la liberté. C'est émouvant.
Tes photos sont très belles...

Judith 11/11/2014 22:02

Un très bel hommage à ton grand -père qui est vraiment émouvant. La photo de lui en famille est magnifique.
Quel gachis cette guerre : il ne faut surtout jamais oublier ce que nos ancêtres ont fait pour qu'on soit libre maintenant. Merci pour ce billet.

angélique 11/11/2014 19:50

c'est un très bel hommage

Jeannette 11/11/2014 14:24

Mon beau-père y a participé dans les premiers rangs puisqu'il a été gazé au Chemin des Dames. Il y a perdu la moitié de ses poumons et est resté handicapé au niveau respiration et sa Ventoline ne le quittait pas. Il est décedé à 77 ans. Il n'en parlait jamais. Il l'a fait seulement dans ses dernières années, à;la demande de ses 3 fils.

ARMELLE 11/11/2014 13:39

C'est vrai que nos grands-pères et, même arrières grand-pères, n'en parlaient pas vraiment. Peut-être trop de souffrances dans leurs mémoires. Juste quelques passages de leur vie racontés, mais avec beaucoup de pudeur.
Tu viens de faire un bel hommage et tu as raison, nous avons le devoir de ne pas les oublier.
J'ai vécu mes 24 premières années en Normandie, tout près des plages du débarquement, et j'ai toujours été sensibilisée par des lieux où les soldats sont tombés à terre.
Gros bisous et bonne journée.

Patricia 11/11/2014 12:44

Un bouquet fait avec ton coeur et tes souvenirs, il est donc magnifique. C'est un bel hommage à ton grand-père. J'ai une pensée pour mon arrière grand-mère qui a vu revenir un homme qu'elle ne reconnaissait pas tant son caractère avait changé. Là aussi était la souffrance.

Marie-Claude 11/11/2014 17:15

Oui, tu as raison, il y avait aussi la souffrance psychologique de ce qu'ils avaient vécu, certains ont complètement perdu la raison.
Vu aussi Spécial investigation sur Canal + sur le scandale des obus enterrés en énormes quantités qui 100 ans après se délitent et laissent passer des produits hautement toxiques qui vont polluer les nappes phréatiques...

lys Blanc 11/11/2014 11:52

C'est un très bel hommage pour ton grand-père et tous ceux qui ont vécu cette terrible guerre et qui ne sont plus aujourd'hui, merci Marie-Claude. La seule personne qui a pu me raconter cette gueurre avait 4 ans à l'époque et me la " racontait" avec ses yeux d'enfant.
N'oublions pas.
Bises.

Abeille26 11/11/2014 11:51

Bel hommage. Tu es en plus dans une région qui était au cœur du conflit !!!

bernadette 11/11/2014 11:46

Ne pas oublier ce qu'ils ont vécu. Un modeste bouquet mais rempli d'amour

Sylvaine 11/11/2014 11:17

C'est un magnifique hommage Marie-Claude :)
Je crois que nous avons eu tous un grand-père, ou un arrière grand-père engagé dans ce conflit meutrier.
Tes photos anciennes sont belles.
Bisous