A la découverte de jardins privés isariens -1-

Publié le 15 Juillet 2015

Vers mi-juin, nous avons découvert plusieurs jardins privés de personnes adhérentes à PJO, je vous présente aujourd'hui, celui de M-H et J.

Ce jardin entoure un pavillon construit au centre du terrain et en hauteur.

Le problème à l'origine était de paysager un grand coteau qui menait jusqu'à leur demeure, la solution a été trouvée par l'implantation de nombreux pieds de buis, plantés en ligne et zones de couleurs, je vais vous montrer les photos du rendu au bout de 2 ans, c'est très réussi :

A la découverte de jardins privés isariens -1-
A la découverte de jardins privés isariens -1-
A la découverte de jardins privés isariens -1-

Ce très joli moutonnement me fait penser à certains jardins de buis que j'ai déjà visité, le travail sera ensuite de les tailler ...

Plusieurs rosiers tiges le long de l'entrée donnent de la verticalité à l'ensemble et permettent de laisser de la place au sol pour des vivaces printanières ou estivales, une très bonne idée !

A la découverte de jardins privés isariens -1-

Sur la terrasse un très grand abreuvoir de pâture sert de mise en valeur de plantes de rocaille.

J'adopterais bien cette auge !

A la découverte de jardins privés isariens -1-

Toujours sur la terrasse, une bassine en zinc attire mon attention, effet top de ces morceaux feuilletés de pots d'argile placés en cercle autour de la bassine, M-H me raconte que c'était le pot initial des succulentes qui a claqué à la gelée, je trouve ce fruit du hasard et de l'hiver bien intéressant.

A la découverte de jardins privés isariens -1-

Belle collection d'arrosoirs et bassines en zinc , de quoi faire avec ce temps de sécheresse !

Jolie perspective,

Jolie perspective,

A la découverte de jardins privés isariens -1-

Nos hôtes habitent au bord d'un bois, ce qui crée de belles zones ombragées et vertes, le problème étant que les chevreuils viennent brouter la nuit les boutons de roses ...

Eh, oui, eux aussi, ont soif !!!

Un Physocarpus en toute beauté,

Un Physocarpus en toute beauté,

Une Heucherella à feuilles bien contrastées,:

A la découverte de jardins privés isariens -1-
A la découverte de jardins privés isariens -1-

c'est le Chionanthus virginicus ou arbre de neige, merci Ingrid pour la dénomination

Encore un arbre remarquable...

Encore un arbre remarquable...

Jeune Sambucus pourpre deviendra vite grand, je parle d'expérience...

Jeune Sambucus pourpre deviendra vite grand, je parle d'expérience...

Berberis, une valeur sûre mais piquante !

Berberis, une valeur sûre mais piquante !

A la découverte de jardins privés isariens -1-
A la découverte de jardins privés isariens -1-

Superbe clématite montana à fleur double, je suis repartie avec une bouture mais j'ai échoué, ce n'est peut-être pas la bonne saison pour la multiplication.

Sur la pente de la descente au garage, d'un côté, un massif de bruyères opulentes :

A la découverte de jardins privés isariens -1-

De l'autre côté, une grande rocaille , voici quelques plantes qui ont attiré mon oeil de photographe :

Erodium pelargoniflorum

Erodium pelargoniflorum

Gypsophilla repens rosea des pépinières du Val ( merci Marie-Hélène )

Gypsophilla repens rosea des pépinières du Val ( merci Marie-Hélène )

 Anthylis Vulneraria coccinéa "Red Carpet".

Anthylis Vulneraria coccinéa "Red Carpet".

Le long de la route des arbustes fleuris et de beaux pieds de pivoines .

A la découverte de jardins privés isariens -1-

Génial ce moulage de feuille de rhubarbe, il peut servir de bain d'oiseau, à retenir ....

Une mine d'idées ce joli jardin !!!

A bientôt..

Rédigé par Marie-Claude

Repost 0
Commenter cet article

valerie 18/07/2015 14:34

Bonjour Marie Claude, je crois que l'arbre remarquable est un robinier twister baby, décidément cet arbuste me poursuit ... je l'ai découvert au printemps, et je le trouve vraiment très très beau !!! Merci de nous proposer de si belles photos ... Bravo aux jardiniers des lieux.

emmanuelle 17/07/2015 23:03

Bonsoir Marie Claude votre œil de photographe me fait plaisir à voir cette jolie balade ,oh le travail de la tille des buis. Abreuvoir je l'adopterais également et la bassine en zinc avec les pots d'argiles éclaté me donne une idée ainsi que la feuille de rhubarbe .Un jardin bien construit et le choix des plantes est très judicieusement choisis .
Merci pour le partage et belle soirée à vous

Marie-Hélène 17/07/2015 20:39

Merci Marie-Claude pour ce reportage, mais le jardin souffre de la chaleur pour les 2 dernières photos ce n'est pas une silène mais un gypsophilla repens rosea (les rocailles du val) et la dernière que je conseille pour son originalité
Anthylis Vulnaria var. coccinéa "Red Carpet".( pépinière du morvan)
Jean t'as marcotté la clématite il n'y a plus qu'à attendre.
Amicalement
Marie-Hélène

Marie-Claude 01/08/2015 07:24

Merci tous les deux pour les dénominations et le marcottage, sommes rentrés hier soir de vacances

jacqueline. 16/07/2015 13:31

Une jolie balade, merci Marie-Claude !

ingrid 24 15/07/2015 22:01

C'est un arbre de neige "chionanthus virginicus,celui que tu ne savais pas, je l'ai planté pour la naissance de ma 5 petite fille Julie,....un jardin avec des idées comme je les aime

wivina 15/07/2015 20:51

Un bien joli jardin.

annie h 15/07/2015 20:37

en effet une jolie balade

Patricia 15/07/2015 20:25

Un bien bel endroit où il doit faire bon se promener, il y a beaucoup d'espèces que je ne connais pas et que je n'ai même jamais vu, c'est très intéressant. Bisous