Seeds of Love, aléas climatiques,

Publié le 13 Mai 2016

Seeds of Love, aléas climatiques,

Débutés en février pour certains, en mars pour d'autres, voici un aperçu de mes réussites en ce début mai :

Photo prise en début de semaine, avant les orages de mercredi qui ont inondé les bacs dans lesquels se trouvent les godets.

J'ai dû les sortir un par un pour les égoutter !!!

Vous imaginez le travail , un vrai jeu de patience ....

Certaines plantes n'ont pas apprécié du tout !

Seeds of Love, aléas climatiques,

Les tomates de Joël, protégées par leur serre, n'ont pas souffert et vont être bonnes à mettre en place.

Difficile météo pour la jardinière !!!

Je vais commencer à mettre en place ces bébés plantes dès la fin des "saints de glace", ils supporteront mieux les aléas du climat en pleine terre...

Bonne journée

Rédigé par Marie-Claude

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
G
Je piétine moi aussi, mais M. Gine a ressorti la vieille petite couche que je n'avais jamais jetée et j'y ai abrité mes semis... Une bonne solution et j'espère avoir des résultats convaincants. Mais il me manque de la place pour que ces petits plants ne soient pas étouffés par leurs confrères adultes...
Dilemme de petit jardin!
Bonne fin de semaine, un peu plus sec, je l'espère!
Répondre
E
Bonsoir Marie Claude oh c'est la désolation mais vos doigts de fée vont faire des miracles pas toujours facile avec les aléas du climat ici depuis 3 jours les chaleurs sont là et ce soir le vent c'est levé et la fraicheur également 10 degrés de moins en une demi heure .
Bonne chance pour vos repiquages et beau weekend à vous Marie Claude
Répondre
F
Bonjour Marie-Claude, j'ai eu le même problème que toi un jour en laissant le châssis ouvert et malheureusement dans la journée le temps à vraiment changé, le soir vidange des bacs, mais quel boulot, par amour nous en faisons des choses pour nos semis ! Bise & bon courage (moi aussi j'attendais la fin des Saints de Glace alors ce we au boulot !!)
Répondre
L
Même constat chez moi : entre le soleil de plomb, les limaces, les pluies torrentielles...dur dur !!
Répondre
M
Oui, difficile le métier de jardinière !
je les ai soignées depuis 4 mois et les voir inondées c'est décourageant ...
Bises