Balade dans le parc du château de Compiègne,

Publié le 16 Août 2016

Un dimanche après-midi en liberté, pas motivée pour jardiner, j'ai proposé au mari, une promenade dans le parc du château de Compiègne situé à 20 mn de chez nous.

Un château construit sous Louis XV et réaménagé par Napoléon 1er, à l'origine une résidence de chasse, en raison de la proximité avec la forêt.

Façade arrière du château

Façade arrière du château

Façade arrière du château
Façade arrière du château

Façade arrière du château

Le N napoléonien

Le N napoléonien

Les bacs  d'orangerie rentrés dans les serres pendant l'hiver,
Les bacs  d'orangerie rentrés dans les serres pendant l'hiver,
Les bacs  d'orangerie rentrés dans les serres pendant l'hiver,
Les bacs  d'orangerie rentrés dans les serres pendant l'hiver,
Les bacs  d'orangerie rentrés dans les serres pendant l'hiver,

Les bacs d'orangerie rentrés dans les serres pendant l'hiver,

Le parc est émaillé de somptueuses sculptures recouvertes de protections pendant la saison froide
Le parc est émaillé de somptueuses sculptures recouvertes de protections pendant la saison froide
Le parc est émaillé de somptueuses sculptures recouvertes de protections pendant la saison froide
Le parc est émaillé de somptueuses sculptures recouvertes de protections pendant la saison froide
Le parc est émaillé de somptueuses sculptures recouvertes de protections pendant la saison froide

Le parc est émaillé de somptueuses sculptures recouvertes de protections pendant la saison froide

Balade dans le parc du château de Compiègne,

L'avenue des Beaux -Monts,ouverte en 1810 à la demande de Napoléon 1er , ( il a fallu abattre les arbres sur 4kms de long et 60 m de large) une attention pour l'archiduchesse Marie-Louise d'Autriche, afin de lui rappeler la perspective de Schönbrunn.

La légende dit qu'elle fut créée par les grognards de l'empereur en 1 nuit !

En réalité , elle fut terminée en 1823 après la mort de l'empereur.

Le berceau de l'impératrice, vu de dessus,
Le berceau de l'impératrice, vu de dessus,

Le berceau de l'impératrice, vu de dessus,

vues de l'intérieur
vues de l'intérieur
vues de l'intérieur

vues de l'intérieur

Cette tonnelle longue de 1 200 m et couverte de plantes grimpantes permettait à l'impératrice (Marie-Louise, puis Eugénie) de relier la forêt au palais sans s'exposer au soleil du jardin à découvert. À cette époque, la mode est au teint pâle ! ce qui a bien changé....

La suite de la balade, un autre jour ....

Rédigé par Marie-Claude

Repost 0
Commenter cet article