Chronique du poulailler : une nouvelle poule,

Publié le 5 Août 2016

Il faut que je vous dise que Sidonie, la jolie poule rousse n'est plus, un jour de juin, nous l'avons retrouvée morte au jardin, nous pensons attaquée par un animal....

Chronique du poulailler : une nouvelle poule,
Chronique du poulailler : une nouvelle poule,

Elle était belle, gentille et pondait de gros oeufs....

Nous nous étions attachés à elle...

Cependant, le coq ne l'aimait pas vraiment, il la chassait régulièrement, il forme avec Aglaé un petit couple fusionnel.

Chronique du poulailler : une nouvelle poule,

Seulement, un petit oeuf par jour, c'est un peu juste...

Alors cette semaine nous sommes allés au Marché Franc :

L'origine de ce marché remonte au Moyen-âge. Le 21 décembre 1832, une ordonnance royale l'officialisa. Son appellation proviendrait des transactions conclues notamment pour la vente de bétail par une franche poignée de mains.

Les marchands de volailles communes placent aussi quelques enclos avec des poules naines.

Afin de se débarrasser de leurs coqs , ils les vendent en couple, ce qui ne nous arrangeait pas Prêts à repartir, nous avons enfin trouvé un exposant qui les vendait séparément.

Nous avons choisi une poule noire qui paraît en bonne santé...

C'est une Bantam de Pékin,
C'est une Bantam de Pékin,

C'est une Bantam de Pékin,

Pas mature encore, pour les oeufs, il faudra attendre mars prochain.

Nous l'avons appelé : 'Jacotte'

Il faut maintenant qu'elle soit accepté par le duo actuel et c'est là que cela se corse :

Roméo l'a bien accepté, normal pour un coq, une femelle de plus, il ne va pas se plaindre....

Remarquez chez l'homme, c'est quelquefois pareil....lol !!!

Mais Aglaé ne l'entend de cette oreille, elle chasse l'intruse avec une grande énergie

Non mais, elle ne va quand même pas me piquer mon coq  !!!

Non mais, elle ne va quand même pas me piquer mon coq !!!

Chronique du poulailler : une nouvelle poule,

Et la pauvre Jacotte de filer sous les buissons pour échapper à la vindicte d'Aglaé...

Je vous tiendrai au courant de la suite des événements...;-))

Rédigé par Marie-Claude

Repost 0
Commenter cet article

guilaine 06/08/2016 10:15

Je ne te donnerai pas de trucs sympas mais honnêtement pas drôle pour JACOTTE de s'imposer face à AGLAE .
Attrape-les pour faire ton transfert d'odeurs ! Joël et toi , vous allez bien vous amuser ! lol!
Bisous

Sylvaine 05/08/2016 21:23

Pauvre Sidonie ! Un renard, un chien l'aurait attaqué ?
Jacotte est belle avec ses plumes noires.
Geneviève a une bonne idée, je l'ai fait pour des chats qui ne se connaissaient pas , chacun dans une pièce et ils se reniflaient et "causaient" à travers la porte et au bout de quelques jours, quand je l'ai ouverte, ils étaient devenus amis.
Bisous et bonne soirée

Geneviève 05/08/2016 16:07

Dans un cas semblable, j'opterais pour enfermer Aglae quelques jours. Jacotte prendrait de l'assurance , le coq tisserait des liens avec la nouvelle venue et prendrait sa défense lorsque tu relâcheras Aglae. J'ai souvent vu mes coqs corriger des poules qui se battent !

Marie-Claude 05/08/2016 16:55

C'est une bonne idée, Geneviève, que nous tenterons demain !!!
Merci

Emmanuelle 05/08/2016 14:39

Bonjour Marie Claude pauvre Sidonie elle était belotte cette poule ,bienvenue à Jacotte qui devras à présent lutter pour faire sa place ,oh pas facile la vie des poules je ne m'imaginais pas cela .
Belle journée à vous Marie Claude

Gine 05/08/2016 12:26

J'avais suffisamment de poussins chaque saison pour choisir quels coqs passaient à la casserole, en fonction de leur tolérance et de leur gentillesse envers ces dames et leurs petits... Les poules avaient bien sûr leurs petites inamitiés entre elles mais le nombre permettait de limiter les dégâts. Peut-être que trois poules, c'est un peu juste?

Marie-Claude 05/08/2016 16:57

Je suis tout à fait d'accord mais le mari n'est pas pour une augmentation de la population de gallinacées...

angélique 05/08/2016 11:45

quand nous avions de spoules j'ai connu ça, d'ailleurs c'est aussi pour cela que nous n'en avons plus. nous avions un coq exclusif pour son harem de 3 poules. Les autres il nous les à toutes tué les unes derrière les autres....la nature est bien cruelle. nous avons laissé tombé les poules après deux années. Pour les œufs maintenant nous allons à la ferme!

Marie-Claude 05/08/2016 16:59

ici, c'est la poule Aglaé qui refuse l'arrivée d'une concurrente ! ;-))

Lydie 05/08/2016 10:46

Pas facile la vie d'une petite poule ! En tout cas je la trouve chou cette petite poule noire !
Bises
Lydie

le jardin du chat vert 05/08/2016 09:11

Pauvre Sidonie :( Voilà qui me replonge dans les tristes aventures de mon poulailler...
Lorsque Huguette, ma poulette rousse, est arrivée après la mort de Mafalda Orpington, l'accueil de Célestine Brahma a été tout aussi glacial que celui que ton Aglaé réserve à Jacotte. Normalement, tout devrait s'apaiser rapidement. Si ce n'était pas le cas, il y a un truc tout bête : il faut "parfumer" la nouvelle venue avec l'odeur de la mégère (on caresse l'une assez généreusement, puis l'autre...) Normalement ce transfert d'odeur suffit...
Bisous

Marie-Claude 05/08/2016 09:22

Je vais tenter le transfert d'odeurs, il faut déjà que je les attrape ....
Bisous et merci pour le truc
MC

Jacqueline. 05/08/2016 08:22

Bon courage Jacotte !