Une halte en Sologne,

Publié le 11 Août 2018

Sur la route du retour, nous avons fait halte  dans une maison d'hôtes en Sologne.

Une jolie fermette du XVII ème siècle entourée d'un immense terrain.

Une bien jolie région qui malheureusement souffrait d'une terrible sécheresse, la propriétaire du logis se désespérait de ne voir tomber aucune pluie.

La terre très sablonneuse de son très grand jardin ne recevait plus d'eau depuis plus de deux mois  et elle voyait  ses plantes et ses arbres  se dessécher  sans qu'elle puisse les sauver

 ( interdiction totale d'arroser les jardins )

Est-ce l'avenir pour nos espaces... verts ???

Devrons- nous dans un avenir proche, nous résoudre à implanter une  végétation méditerranéenne dans nos sols ? 

J'avoue que cette perspective  me fait réfléchir et ne me réjouit pas.

J'ai quand même pris quelques photos de ce lieu calme situé en bordure de forêt.

Une halte en Sologne,
Une halte en Sologne,
Une halte en Sologne,
Une halte en Sologne,

Quelques jolies pensées:

Une halte en Sologne,
Une halte en Sologne,

L'hôtesse m'a expliqué  avoir dû arracher ses buis , attaqués depuis un an par la pyrale, avoir acheté des pieds de Lonicera nitida  après recommandation positive du vendeur.

Elle se rend maintenant compte que la pyrale attaque aussi le Lonicera...Désolante constatation  !!!

En rentrant chez nous, je me suis précipitée vers mes buis, les ai secoué pour voir si quelque vilaine chenille ne traînait pas dans les branches ... rien pour l'instant, ouf  !!!...

Rédigé par Marie-Claude

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Les plantes méditerranéennes dans la région Orléanaise ne tiendront pas .Hivers trop froids et humides.Je rejoins Florence .En Touraine aussi nous galérons cet été et nombre de plantes souffrent terriblement. As tu une autre confirmation pour les Lonicéras .cette info est inquiétante .Bises Marie Claude
Répondre
F
Quel bel endroit ! Planter des méditerranéennes, j'y ai pensé la première année où il a fait bien sec l'été chez moi à Chinon (nous nous sommes croisés en Sarthe chez les Duos) puis il a bien gelé et plu l'hiver suivant, donc ce n'est pas encore la solution. Mais à force, on va finir par sélectionner des costauds. Mais c'est quoi ce scoop affreux, les pyrales attaquent aussi les loniceras ? Je me bats depuis trois ans pour garder mes buis et n'ai traité que la première année, une fois. Le reste du temps, je fais la traque à la main. J'y passe du temps mais ça va parce que mes buis ne sont pas très grands ni très nombreux. L'invasion de juillet est pratiquement terminée, la surveillance s'allège. Enfin ! Belle semaine.
Répondre
E
Quelle endroit charmant pour faire une pause .Ce jardin est magnifique .
La pluie des derniers jours à fait du bien au jardin vous avez certainement apprécier Marie Claude .
Je vous souhaite une belle semaine
Répondre
A
magnifique!
Répondre
S
Une bien jolie halte solognote :)
je ne savais pas que les chenilles attaquaient aussi le Lonicera, quelle plaie ces bestioles !
Bisous et bon week-end
Répondre
M
Comme tu le dis , c'est une calamité !!!
Pour l'instant pas encore arrivées au P'tit coin de nature mais je ne me fais guère d'illusions
Bisous
N
merci pour ce doux moment en Sologne ici malheureusement la pyrale est arrivée l'année passée
j'avais pu sauvé mon gros buis ... que j'ai toujours connu .. et cet fin juillet malheureusement rebelote je suis dégouûée mais j'y tiens alors je fais ce que je peux pour lui !!
Répondre
M
L'hôtesse me disait, qu'il fallait traiter tous les 15 jours et que cela lui revenait fort cher...