Des fleurs bleues pour l'éternel chanteur des mots bleus,

Publié le 17 Avril 2020

Le grand Christophe, s'en est allé au royaume des longues nuits bleues et nous a laissé en héritage sa chanson, les mots bleus, une chanson de notre jeunesse, qui n'a pas pris une ride, une chanson que j'adore.

Pour lui rendre hommage, j'ai glissé plusieurs fleurs bleues entre les paroles de cette chanson.

Il est six heures au clocher de l'église
Dans le square les fleurs poétisent
Une fille va sortir de la mairie
Comme chaque soir je l'attends
Elle me sourit
Il faudrait que je lui parle
À tout prix
 
Des fleurs bleues pour l'éternel chanteur des mots bleus,

Je lui dirai les mots bleus
Les mots qu'on dit avec les yeux
Parler me semble ridicule
Je m'élance et puis je recule
Devant une phrase inutile
Qui briserait l'instant fragile
D'une rencontre
D'une rencontre

Des fleurs bleues pour l'éternel chanteur des mots bleus,

Je lui dirai les mots bleus
Ceux qui rendent les gens heureux
Je l'appellerai sans la nommer
Je suis peut-être démodé
Le vent d'hiver souffle en avril
J'aime le silence immobile
D'une rencontre
D'une rencontre

Des fleurs bleues pour l'éternel chanteur des mots bleus,

Il n'y a plus d'horloge, plus de clocher
Dans le square les arbres sont couchés
Je reviens par le train de nuit
Sur le quai je la vois
Qui me sourit
Il faudra bien

Des fleurs bleues pour l'éternel chanteur des mots bleus,

Rédigé par Marie-Claude

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Bridget Jones 18/04/2020 09:43

Magnifique Marie claude, et en plus tu aimes tant le bleu !

coKo 17/04/2020 20:54

Quel bel hommage : il le méritait bien, le pauvre qui a dû beaucoup souffrir avant de s'en aller...