Alerte aux chenilles processionnaires,

Publié le 16 Juin 2021

La chenille processionnaire du chêne que l'on ne trouvait qu'en dessous de la Loire est apparu dans notre secteur depuis l'an dernier.

Cette chenille a la particularité d'être très urticante et ses poils  emportés par le vent  vont se coller sur la peau et les muqueuses, elle provoque de lourdes allergies pour les personnes fragiles.

Actuellement, la voie verte qui suit le canal du Nord  et les forêts de Compiègne, Laigue et Ourscamp sont déconseillées et à certains endroits interdites aux promeneurs.

 

 

 

Alerte aux chenilles processionnaires,
Alerte aux chenilles processionnaires,

Ces photos que j'avais prises, il y a trois ans sur des pins dans une forêt de Vendée sont maintenant d'actualité chez nous.

Nous avons des amis à deux kms de chez nous qui vont faire abattre le chêne qui se trouve dans leur propriété, tant il est chargé de ces chenilles pour la deuxième année consécutive.

Encore une preuve du dérèglement climatique qui menace notre planète.

Rédigé par Marie-Claude

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Bonjour. Heureusement que dans les Landes, on ne fait pas abattre les arbres qui ont des nids de chenilles processionnaires. La forêt serait décimée. Il existe des pièges à poser autour des troncs certes un peu chers mais l'abattage d'un arbre a aussi un prix et est irréversible.
Répondre
M
Nos amis avaient décidé de faire abattre ce chêne bien avant que les chenilles y vivent, ce n'est pas eux qui l'avaient planté et n'aimaient pas l'endroit où il se trouve encore en attendant le bûcheron.. trop près de leur terrasse.
G
Le piège spécifique autour du tronc empêche les chenilles de descendre au sol pour la nymphose. Mais la chenille du chêne a-t-elle le même comportement que celle du pin?
Répondre
M
Oui, elle redescend dans le sol et s'enfouit pour la nymphose.
M
J'avais fait un article sur les chenilles processionnaires du pin qui nous avaint obligés à abattre deux de nos pins complètement décimés par ces dernières .Cet été là particulièrement sec et chaud les a vus refaire complètement un cycle . Par contre je ne savais pas qu'elles s'attaquaint aussi aux chênes .Sont les mêmes ou une variété différente ? Pas de chênes chez nous sauf des truffiers .
Répondre
M
Ce sont les chenilles processionnaires du chêne autres que celles du pin.
Mon mari a les bras couverts de boutons, je lui ai donné une crème à base de cortisone pour calmer les démangeaisons.
Notre amie ne peut plus sortir sur sa terrasse tant elle est allergique aux poils qui volent de ces chenilles.
P
Oui ce sont de sales bêtes. Par contre je suis très étonnée qu'elles aillent dans les chênes. Après vérification elles ne vont que dans toutes les races de pins. C'était peut-être d'autres chenilles.
Répondre
M
C'est la processionnaire du chêne et non du pin.
A
Je n'ai pas encore vu ces vilaines bestioles mais cette année mes petits pins ont été attaqués par des chenilles qui ressemblent comme 2 gouttes d'eau à celles de la pyrale. Il pleuvait, je n'ai pas pu asperger au bacille de Thuringe. J'ai éradiqué à la main... et j'ai surveillé. Je suis de tout coeur avec ceux qui ont des grands arbres !
Répondre
M
Il paraît quelles peuvent venir sur les charmes et les noyers.
Je croise les doigts car mon voisin a un grand charme et nous un magnifique noyer.
M
Mon voisin avait à 1m50 de chez moi une rangée de pins de 20m de haut avec de nombreux nids, certains au dessus de chez moi. Il a fallu attendre 2 ans en faisant agir l'aide judiciaire pour lui faire abattre. A la suite, j'ai dû me séparer de mon pin mugus où certaines s'étaient réfugiées. J'avais déjà détruit un nid. Comme il a aussi des grands chênes...
La mairte s'est enfin décidée à publier un article sur le bulletin communal.
Répondre
M
la processionnaire du chêne n'est pas la processionnaire du pin, c'est une autre calamité.