Publié le 2 Février 2011

Suite à l'article sur les végétaux disparus du jardin, il faut complèter avec les annuelles , bisannuelles et vivaces de courte durée de vie.

Ces plantes fort jolies et très florifères se fatiguent très vite, font des graines et sont exténuées au bout d'une année de floraison, certaines gèlent sous nos climats.

Le résultat est que inlassablement, la jardinière, pas raisonnable, recommence chaque année les achats de graines, de pieds, les semis, plantations pour que son jardin soit le plus beau possible.

Peut--être , un jour admettra-t-elle qu'elle vieillit, que tout ceci est bien astreignant, elle aura alors, atteint l'âge de raison.

 

Je vous rassure, ce n'est pas encore pour cette année !

 

Contrairement aux apparences, raison ne rime pas avec passion !!!

 

PICT0167.JPG

 Pour l'exemple quelques photos de ces fugitives:

 

Le verbascum que j'aime beaucoup ne survit pas longtemps chez nous, terre trop  lourde, certainement.

PICT0201

Le rubeckia triloba, un océan de petites marguerites jaunes à coeur noir, pousse très vite, j'adore mais chez nous ne dure pas, à replanter tous les ans.

PICT0013

Il est pourtant censé se ressemer tout seul mais je n'ai jamais vu de petits pieds qui prennent le relais.

PICT0197.JPG

 Une délicieuse euphorbe panachée, espèce annuelle qui aime les sols secs et le soleil .

photos-numeriques-MC--jardin-015-1.JPG

La salvia Horminum est encore une belle annuelle, les fleurs blanches sont insignifiantes, l'intérêt de cette plante réside en ses bractées colorées, roses, blanches ou violettes  qui durent assez longtemps.

PICT0133.JPG

 Une bisannuelle que j'avais trouvé à la fête des plantes rares de Celles en Belgique , il y a deux ans et qu'il faudra que je retrouve....

PICT0043.JPG

  Les grands agératums annuels dont je parsème le jardin, une annuelle qui assure le spectacle jusqu'aux gelées.

PICT0032.JPG

Enfin, les petites tagètes qui mettent le soleil dans les massifs et lèvent avec facilité.

 

Bientôt, la jardinière va reprendre ses petits pots, ses bacs en mousse, son terreau et.... vive les semis qui viendront encombrer la véranda, seul lieu suffisamment chaud pour faire germer toutes ces petites perles de vie !

 

Passion quand tu nous tiens !!!

 

Voir les commentaires

Rédigé par Marie-Claude

Repost0