Publié le 6 Avril 2015

Evolution d'une vivace en quelques jours,

Lundi 30 mars, photographie de l'Epimedium x versicolor 'Sulphureum' qui pousse au pied du noyer, avant la coupe au sécateur des feuillages hivernaux :

Le feuillage rougeâtre est joli et pourrait rester encore ainsi mais j'ai vu que les frondes florales se déroulent, il est temps de tailler si je veux découvrir les fleurs des Elfes.

Evolution d'une vivace en quelques jours,

Vendredi 3 avril, les fleurs se déroulent, il leur faut un peu de soleil et de chaleur pour s'épanouir complètement.

Cet après-midi, douceur au jardin, les fleurs sont presque toutes déroulées.

Evolution d'une vivace en quelques jours,

Cet Epimedium au jaune beurre, très doux, peut plaire même à ceux qui n'aiment pas le jaune au jardin.

Moi, je l'aime beaucoup....

Dans quelques jours de nouvelles feuilles vont émerger du sol, pour un an ....

Bonne soirée, apparemment, la semaine devrait être belle et propice au jardinage.

Voir les commentaires

Rédigé par Marie-Claude

Repost 0

Publié le 4 Avril 2015

Découverte de l'abbaye de Royaumont,

Mardi, nous avons passé la journée dans le cadre fabuleux de l'abbaye de Royaumont pour l'assemblée générale de notre association PJO ( Parcs et jardins de l'Oise ).

Le matin, accueil chaleureux avec café et croissants dans cette première salle :

Découverte de l'abbaye de Royaumont,

Avant de participer à l'assemblée générale dans la salle des charpentes ( j'ai oublié de photographier cette salle magnifique mais je l'ai retrouvée sur le net ...)

.

AG suivie d'un repas dans la salle des lattrines du couvent devenue salle de restaurant

Découverte de l'abbaye de Royaumont,
Découverte de l'abbaye de Royaumont,

Au menu : consommé froid de chou-fleur, accompagnée de roquette au parmesan, dos de cabillaud et ses petits légumes, moelleux au chocolat et sa quenelle de chantilly

Découverte de l'abbaye de Royaumont,

Ensuite, nous avons bénéficié d'une visite guidée de cette abbaye cistercienne :

Découverte de l'abbaye de Royaumont,

Un peu d'histoire, voulez-vous ? en quelques dates :

- Cette abbaye fut créée par le très pieux Louis IX en 1228, il aimait s'y retirer pour prier, plus d'une centaine de moines cisterciens y vivaient en autarcie ( les moines et les frères convers qui se chargeaient des tâches matérielles )

- 1791 : abbaye mise aux enchères, l'industriel qui l'acheta y créa une filature de coton et détruisit l'église abbatiale pour mettre ses machines, se servit des pierres pour faire bâtir les maisons du village ouvrier.

- 1859 : faillite de la filature

-1869 : retour des religieux dans l'abbaye ( noviciat des soeurs de la sainte famille de Bordeaux )

- 1905 : achetée par Jules Goüin qui en fit sa résidence de campagne et ouvrit ses portes pour l'installation d'un hôpital militaire pendant la guerre 14-18

-1938 : son petit-fils crée le foyer Royaumont pour artistes et intellectuels ( travail et repos), c'est la fondation Royaumont qui existe toujours...

Quelques photos :

Le cloître,

Le cloître,

L'un des plus grands de France

L'un des plus grands de France

la bibliothèque

la bibliothèque

J'ai aimé ce petit dessin sur un panneau explicatif pour les enfants qui représente Titivillus le démon des calligraphes qui nous torture souvent ! ( message à Guiloutte ! lol)

Découverte de l'abbaye de Royaumont,
la salle de réfectoire des moines

la salle de réfectoire des moines

Celle des moines convers, moins majestueuse

Celle des moines convers, moins majestueuse

Découverte de l'abbaye de Royaumont,

Attention, les moines ne devaient pas faire trop bonne chère, pas de viande !

Quelques menus pris en silence pendant que le frère lecteur officiait :

Ce qu'il reste de l'église ...

Ce qu'il reste de l'église ...

Le dessous de la salle des lattrines !
Le dessous de la salle des lattrines !

Le dessous de la salle des lattrines !

Les moines très astucieux avaient détourné un bras de la rivière qui passait dessous

Découverte de l'abbaye de Royaumont,
Une roue entraînait l'eau contenant les excréments dans les marais proches...à lire en dehors des heures de repas ...

Une roue entraînait l'eau contenant les excréments dans les marais proches...à lire en dehors des heures de repas ...

Soyons plus sérieux, je vous entraîne maintenant dans le potager aux neuf carrés, les moines y faisaient pousser des herbes médicinales et c'était aussi un lieu de méditation.

Découverte de l'abbaye de Royaumont,
Voici la mandragore, la célèbre plante de sorcières aux vertus hallucinogènes,

Voici la mandragore, la célèbre plante de sorcières aux vertus hallucinogènes,

Puis, nous avons découvert le jardin potager créé en 2013, dessiné par les paysagistes Astrid Verspieren et Philippe Simonnet.

Sur la droite, la cabane du jardinier, placée en centre du jardin, des bordures de buis  et de carex limitent les allées, les haies sont plantées par touches de différentes hauteurs,

Sur la droite, la cabane du jardinier, placée en centre du jardin, des bordures de buis et de carex limitent les allées, les haies sont plantées par touches de différentes hauteurs,

Découverte de l'abbaye de Royaumont,
Une jeune jardinière s'occupe de la gestion et de la culture de cet espace.

Une jeune jardinière s'occupe de la gestion et de la culture de cet espace.

Dans l'une des serres, plus de 20 pots d'agapanthes attendent la douceur pour venir décorer le parc,

Dans l'une des serres, plus de 20 pots d'agapanthes attendent la douceur pour venir décorer le parc,

Je vous conseille fortement de visiter ce domaine de Royaumont ouvert 365 jours par an, l'ensemble est remarquable , la guide aussi !!!

Voir les commentaires

Rédigé par Marie-Claude

Repost 0

Publié le 3 Avril 2015

Trucs et astuces, penser à...

Un article flash parce que je n'ai pas le temps de faire plus long :

Penser à : placer dès maintenant des supports pour les vivaces qui s'étalent, quand elles seront trop hautes, il sera trop tard.

Pour l'instant, ce n'est pas très esthétique mais le fer à béton disparaîtra de votre vue, avec la pousse des tiges.

Ce cerclage quadrillé en fer à béton, réalisé par Joël permet de guider les tiges dans différents axes.

Bonne journée

Voir les commentaires

Rédigé par Marie-Claude

Repost 0

Publié le 1 Avril 2015

A 10mn de chez nous ( enfin ...pas le matin entre 7h30 et 8h30 ...bouchons !!!... qui devraient être résolus en fin d'année avec l'ouverture de la voie rapide) se trouve dans la petite ville de Ribécourt, un lycée horticole, la section de Compiègne, de Parcs et Jardins de l'Oise y avait organisée une visite guidée de l'établissement.

Découverte d'un lycée horticole,

Voici un résumé de l'historique de l'établissement ( merci à Philippe l'un des professeurs qui nous l'avait détaillé) trouvé sur le net :

Le lycée de l'horticulture et du Paysage de Ribécourt trouve son origine en 1918 aprés la première guerre. En effet, la propriété du comte de Narbonne, léguée à sa nièce Alyette de Lareinty de Tholozan fut transformée en centre de réadaptation pour mutilés de guerre. Le centre va développer des activités artisanales, agricoles et horticoles pour finalement devenir une école d'horticulture en 1966.

Découverte d'un lycée horticole,

Le château est devenu : bureaux, salles de réunions, la ferme a été transformée en internat.

Le chef d'exploitation, nous a reçu et nous a fait découvrir une partie des 13 hectares que comporte le parc.

Découverte d'un lycée horticole,

Cette partie à la française se trouve placée devant le château, en cette période de l'année les bordures ne sont pas encore fleuries.

Les élèves reçoivent des cours théoriques et pratiques, ils apprennent à gérer de façon écologique, réfléchie, des parcelles de terre.

Découverte d'un lycée horticole,

Par exemple; dans cette pente assez forte où seront plantées des pommes de terre, des bandes de plantations de haies vont retenir grâce à leurs racines l'érosion pluviale, permettre aux oiseaux de s'abriter afin de traverser l'espace nu entre les bois et le parc sans problème.

Les haies seront retaillées régulièrement pour fournir des copeaux qui vont alimenter la terre du potager.

Ces champs sont des terrains d'expériences mais doivent aussi être rentables pour l'exploitation...

Découverte d'un lycée horticole,

Les serres sont gérées aussi de façon astucieuse :

Celle que vous découvrez n'est pas chauffée mais en ce début de printemps, il y faisait très bon, il n'y gèle pas la nuit ... Pourquoi ?

Tout simplement en raison d'une double couverture de toit avec espace d'air, un coussin d'air bien chaud, air renvoyé dans la serre, astucieux n'est-ce pas !

Découverte d'un lycée horticole,

Une étonnante bétonnière qui sert à mélanger de façon uniforme le contenu d'un sac de terreau et d'un arrosoir d'eau puis le terreau bien humidifié passe dans un "compacteur troueur"( ce mot est une invention de votre serviteur, lol ) qui permet la fabrication de petits blocs à semis.

Découverte d'un lycée horticole,
Découverte d'un lycée horticole,

Ici, germe une variété d'oignons disparue : l'oignon d'Abbeville, retrouvée chez un vieux jardinier de plus de 90 ans.

C'est un oignon rouge, plat dont les capacités( conservation, goût ...) vont être testées avant de décider de sa réintroduction dans le circuit commercial.

Découverte d'un lycée horticole,

Ces dix carrés rehaussés sont des wicking bed, tests de permaculture, autonomes en eau et fertilisation.

L'un des dix est réservé aux enfants de l'école du bourg.

Découverte d'un lycée horticole,

La terre du potager est recouverte de toutes les feuilles des nombreux arbres du parc ce qui permet de la nourrir et de l'alléger.

Découverte d'un lycée horticole,

La serre des annuelles est chauffée, les annuelles fleuries sont plus fragiles que les plants de légumes.

La protection de ces fragiles contre les prédateurs des serres est faite de façon écologique, pas de pesticides employés, par des lâchers réactifs d'insectes prédateurs :

Découverte d'un lycée horticole,
Découverte d'un lycée horticole,
Découverte d'un lycée horticole,

j'ai choisi de photographier trois panneaux, c'est plus explicite...

Découverte d'un lycée horticole,

Les panneaux suspendus de teinte bleue sont placés un peu partout pour attirer les insectes nuisibles qui s'y collent. Cela vous rappelle peut-être les collants à mouches de nos grand-mères !

Découverte d'un lycée horticole,

La machine à empoter les petites annuelles me servirait bien actuellement, le trou est fait, il n'y a plus qu'à placer la plantule rapidement car il faut suivre le mouvement de la machine.

Le terreau utilisé est très aéré, fibreux pour obtenir de meilleurs résultats.

Découverte d'un lycée horticole,
Découverte d'un lycée horticole,

Voici les bébés pousses, certains sont réalisées ici, d'autres sont achetées à ce stade de mini-pousses, d'autres encore sont commandées au stade boutures.

Découverte d'un lycée horticole,

Ensuite ces plantes sont vendues au public, tous les jours de la semaine.

Des pélargoniums d'un très joli rose,

Des pélargoniums d'un très joli rose,

Des mini dahlias

Des mini dahlias

Bien entendu, je suis revenue avec quelques plantes que je vous montrerai demain !!!

Bonne journée, ce matin, le soleil est présent à l'appel !

Voir les commentaires

Rédigé par Marie-Claude

Repost 0