Publié le 15 Juillet 2015

Vers mi-juin, nous avons découvert plusieurs jardins privés de personnes adhérentes à PJO, je vous présente aujourd'hui, celui de M-H et J.

Ce jardin entoure un pavillon construit au centre du terrain et en hauteur.

Le problème à l'origine était de paysager un grand coteau qui menait jusqu'à leur demeure, la solution a été trouvée par l'implantation de nombreux pieds de buis, plantés en ligne et zones de couleurs, je vais vous montrer les photos du rendu au bout de 2 ans, c'est très réussi :

A la découverte de jardins privés isariens -1-
A la découverte de jardins privés isariens -1-
A la découverte de jardins privés isariens -1-

Ce très joli moutonnement me fait penser à certains jardins de buis que j'ai déjà visité, le travail sera ensuite de les tailler ...

Plusieurs rosiers tiges le long de l'entrée donnent de la verticalité à l'ensemble et permettent de laisser de la place au sol pour des vivaces printanières ou estivales, une très bonne idée !

A la découverte de jardins privés isariens -1-

Sur la terrasse un très grand abreuvoir de pâture sert de mise en valeur de plantes de rocaille.

J'adopterais bien cette auge !

A la découverte de jardins privés isariens -1-

Toujours sur la terrasse, une bassine en zinc attire mon attention, effet top de ces morceaux feuilletés de pots d'argile placés en cercle autour de la bassine, M-H me raconte que c'était le pot initial des succulentes qui a claqué à la gelée, je trouve ce fruit du hasard et de l'hiver bien intéressant.

A la découverte de jardins privés isariens -1-

Belle collection d'arrosoirs et bassines en zinc , de quoi faire avec ce temps de sécheresse !

Jolie perspective,

Jolie perspective,

A la découverte de jardins privés isariens -1-

Nos hôtes habitent au bord d'un bois, ce qui crée de belles zones ombragées et vertes, le problème étant que les chevreuils viennent brouter la nuit les boutons de roses ...

Eh, oui, eux aussi, ont soif !!!

Un Physocarpus en toute beauté,

Un Physocarpus en toute beauté,

Une Heucherella à feuilles bien contrastées,:

A la découverte de jardins privés isariens -1-
A la découverte de jardins privés isariens -1-

c'est le Chionanthus virginicus ou arbre de neige, merci Ingrid pour la dénomination

Encore un arbre remarquable...

Encore un arbre remarquable...

Jeune Sambucus pourpre deviendra vite grand, je parle d'expérience...

Jeune Sambucus pourpre deviendra vite grand, je parle d'expérience...

Berberis, une valeur sûre mais piquante !

Berberis, une valeur sûre mais piquante !

A la découverte de jardins privés isariens -1-
A la découverte de jardins privés isariens -1-

Superbe clématite montana à fleur double, je suis repartie avec une bouture mais j'ai échoué, ce n'est peut-être pas la bonne saison pour la multiplication.

Sur la pente de la descente au garage, d'un côté, un massif de bruyères opulentes :

A la découverte de jardins privés isariens -1-

De l'autre côté, une grande rocaille , voici quelques plantes qui ont attiré mon oeil de photographe :

Erodium pelargoniflorum

Erodium pelargoniflorum

Gypsophilla repens rosea des pépinières du Val ( merci Marie-Hélène )

Gypsophilla repens rosea des pépinières du Val ( merci Marie-Hélène )

 Anthylis Vulneraria coccinéa "Red Carpet".

Anthylis Vulneraria coccinéa "Red Carpet".

Le long de la route des arbustes fleuris et de beaux pieds de pivoines .

A la découverte de jardins privés isariens -1-

Génial ce moulage de feuille de rhubarbe, il peut servir de bain d'oiseau, à retenir ....

Une mine d'idées ce joli jardin !!!

A bientôt..

Voir les commentaires

Rédigé par Marie-Claude

Repost 0

Publié le 14 Juillet 2015

En revenant de notre balade dans le Cotentin, nous avons fait un détour pour découvrir le jardin de Jumaju ( il était hors de question que je quitte cette région sans avoir parcouru ce lieu découvert dans un 'Ami des jardins' de mai 2011 )

Pourquoi ce jardin m'attirait tant ?

Tout simplement parce que Jacques et Dominique Barbier ont réuni dans ce clos de 9000 m2, la plus importante collection privée de roses anciennes et ont obtenu le label : Conservatoire National de roses anciennes .

Petite anecdote sur le nom du jardin : Jumaju, tout simplement créé en choisissant les trois premières syllabes de leurs petites filles : Justine, Marion et Julime

Au paradis des rosomanes,

Une fermette du 18 ème siècle achetée dans les années 80, en ruines qu'il a fallu restaurer et tout autour un grand terrain.

Quelques rosiers furent plantés pour agrémenter les abords de la maison puis le virus de la rosomanie que nous connaissons bien, les a gagnés.

Le couple s'est passionné pour ces roses moins connues que d'autres qui disparaissent des roseraies classiques et s'est acharné à les retrouver en France et dans le monde afin de sauver ces variétés.

Plus de 2000 variétés à l'heure actuelle poussent dans ce clos à la terre argileuse...

Au paradis des rosomanes,
Au paradis des rosomanes,

Le hasard de notre route a fait que nous sommes passés à l'heure la plus chaude, le soleil au zénith, la chaleur accablante, ne nous ont pas permis de faire de très belles photos de ces roses mais je vous en montre quelques-unes, parmi les plus réussies.

Au paradis des rosomanes,
Au paradis des rosomanes,
Au paradis des rosomanes,
Au paradis des rosomanes,
Jacques nous a accompagné et montre cette belle rose bicolore..

Jacques nous a accompagné et montre cette belle rose bicolore..

Il aime aussi cette simple toute en douceur,

Il aime aussi cette simple toute en douceur,

La rose la plus sombre qui existe, j'ai oublié son nom...

La rose la plus sombre qui existe, j'ai oublié son nom...

J'ai adoré ce petit rosier !

J'ai adoré ce petit rosier !

Au paradis des rosomanes,
Au paradis des rosomanes,
Au paradis des rosomanes,
Au paradis des rosomanes,
Au paradis des rosomanes,
Au paradis des rosomanes,
Appelée aussi 'Souvenir de Brod', une rose de juin, à vous faire craquer  !!!

Appelée aussi 'Souvenir de Brod', une rose de juin, à vous faire craquer !!!

Au paradis des rosomanes,
Au paradis des rosomanes,
Au paradis des rosomanes,
Au paradis des rosomanes,
Celui-ci à petites fleurs m'a fait complètement craquer, un feuillage gris superbe, une présence, une finesse...

Celui-ci à petites fleurs m'a fait complètement craquer, un feuillage gris superbe, une présence, une finesse...

La fleur parfaite, Sombreuil...

La fleur parfaite, Sombreuil...

Mais ce n'est pas une roseraie classique, c'est un jardin de vivaces, d'arbustes rares, on y trouve une collection d'Iris , de Pivoines, d'Hydrangeas, de Hostas, le tout vivant en harmonie avec les roses

Au paradis des rosomanes,
Au paradis des rosomanes,
Au paradis des rosomanes,
Au paradis des rosomanes,
Au paradis des rosomanes,

Des coins repos nécessaires pour reprendre son souffle après ces découvertes visuelles et parfumées.

Au paradis des rosomanes,
Au paradis des rosomanes,
Au paradis des rosomanes,

Le kiosque au milieu du jardin, un moment de paix et de relaxation dessus y poussent rosier liane, glycine et vigne.... quand on parle de glycine on admire celle-ci :

Au paradis des rosomanes,
Au paradis des rosomanes,
Un arbuste chinois si mes souvenirs sont bons, je l'adopterais avec plaisir...

Un arbuste chinois si mes souvenirs sont bons, je l'adopterais avec plaisir...

Au paradis des rosomanes,
Au paradis des rosomanes,

'Claire Jacquier' couverte de roses, un puissant grimpant remontant à fleurs de couleur jaune doux, splendide ...

Au paradis des rosomanes,

Des supports résistants construits pour aider les rosiers à grimper et les soutenir,

Au paradis des rosomanes,
Au paradis des rosomanes,
Au paradis des rosomanes,
Magnifique rose, j'ai zappé ton nom ...

Magnifique rose, j'ai zappé ton nom ...

Au paradis des rosomanes,
Au paradis des rosomanes,
Au paradis des rosomanes,
Au paradis des rosomanes,

Nous arrivions trop tôt pour les lianes, c'est bien dommage, les mousseux n'étaient pas encore fleuris, il faudrait pouvoir y aller plusieurs fois de début juin à juillet !

Au paradis des rosomanes,
Au paradis des rosomanes,
Au paradis des rosomanes,
Au paradis des rosomanes,
Au paradis des rosomanes,
Au paradis des rosomanes,
Au paradis des rosomanes,
Au paradis des rosomanes,
Au paradis des rosomanes,

Jacques Barbier aime transmettre ses connaissances et pour celui qui prend le temps d'écouter, c'est un bonheur !!!

Nous sommes repartis avec de précieux conseils que je vous passerai car c'est là mon but de blogueuse et quelques pots délicieux de leur confiture bio de gelée de pétales de roses, de quetsches à l'eau de vie, de poires de curé et pêches de vignes de leur verger.

J'espère aussi vous avoir donné envie de vous diriger un jour de juin vers ce jardin merveilleux...

Une rose vous a-t-elle fait craquer ???

Voir les commentaires

Rédigé par Marie-Claude

Repost 0

Publié le 11 Juillet 2015

Ils sont là les lis d'un jour, en fleurs, pas très heureux de cette saison de sécheresse, mais répondent présents, fidèles compagnons du jardin.

On leur trouve quelques défauts :

- fleur éphémère

- nettoyage journalier des fleurs fanées

- Omniprésence des feuillages

- couleurs vives

Je réponds que c'est vrai, là est leur faiblesse mais je les aime pour mon jardin de mi-ombre, où aucune autre belle vivace de juillet ne daigne fleurir.

Rouge :

Juillet, le mois de Hémérocalles,
Juillet, le mois de Hémérocalles,
Juillet, le mois de Hémérocalles,

Pourpre :

Juillet, le mois de Hémérocalles,
Juillet, le mois de Hémérocalles,

jaune beurre :

Juillet, le mois de Hémérocalles,
frisotée

frisotée

jaune citron :

Juillet, le mois de Hémérocalles,

jaune :

Corky

Corky

Orange :

Juillet, le mois de Hémérocalles,
toute commune Fulva

toute commune Fulva

la double, Kwanso,

la double, Kwanso,

rose:

Juillet, le mois de Hémérocalles,
Juillet, le mois de Hémérocalles,
Juillet, le mois de Hémérocalles,
Juillet, le mois de Hémérocalles,

saumon :

très florifère : 'Helle berlinerin'

très florifère : 'Helle berlinerin'

fine :

Juillet, le mois de Hémérocalles,

bicolore :

Juillet, le mois de Hémérocalles,
Juillet, le mois de Hémérocalles,
Franz Hals

Franz Hals

Etes-vous collectionneur d'hémérocalles ou les avez-vous complètement exclus de votre jardin ?

Je suis curieuse de savoir..

Bon week-end à tous

Voir les commentaires

Rédigé par Marie-Claude

Repost 0

Publié le 7 Juillet 2015

Un petit matin de canicule, je descends très tôt pour ouvrir toutes les fenêtres de la maison, histoire de rafraîchir un peu l'atmosphère, quand j'entends un petit clapotis, je me penche pour voir d'où vient ce bruit, et je vois dans le bol à eau des chiens, un petit animal qui nage péniblement, sans arriver à grimper sur le bord.... Stupéfaction, un souriceau !

J'ai toujours l'appareil à portée de main, réflexe de blogueuse,

J'ai toujours l'appareil à portée de main, réflexe de blogueuse,

Sauvetage en mer !

Comment est-il arrivé là ?

Attiré par la soif, les portes restent ouvertes très tard le soir ou rapporté par le chat, je ne sais ...

Me voilà avec un dilemme sur le dos, habituellement, les souris ne sont pas bienvenues, nous mettons des tapettes au sous-sol mais j'ai eu pitié de ce petit être qui avait dû se battre toute la nuit pour survivre...

Alors, je suis sortie sur la terrasse et j'ai libéré le souriceau.

Sauvetage en mer !
Sauvetage en mer !

Complètement épuisé le souriceau , tremblant de froid, alors je suis allée chercher un morceau d'essuie-tout pour l'essuyer, ensuite, l'ai placé sur un coin de la terrasse , un peu caché sous une plante pour que le chat ne le voit pas .

Je suis revenue vérifier après avoir pris mon déjeuner, le souriceau avait disparu, apparemment remis de ses émotions.

Certains vont penser que je suis folle mais j'étais contente d'avoir sauvé cette petite vie...

Voir les commentaires

Rédigé par Marie-Claude

Repost 0

Publié le 3 Juillet 2015

Comme quelques copines de voyage, me le demandent, je vous poste une deuxième visite de jardin , réalisée en début juin 2015, sur l'île de Jersey, après un voyage quelque peu agité sur le catamaran 'Victor Hugo' !

Voyage en Normandie : Samares gardens à Jersey,
Voyage en Normandie : Samares gardens à Jersey,

Un temps magnifique mais pas de forte chaleur, il paraît qu'ici la canicule comme les gelées, on ne connait pas.... bienheureux, les habitants de cette l'île,

Samares Gardens est à l'origine un manoir acheté par Sir James Knott, il conçoit dans les années 20 un jardin, plus récemment ,John Brooks crée le jardin d'herbes aromatiques

Pénétrons dans ce parc :

Voyage en Normandie : Samares gardens à Jersey,

Des gazelles ravies de découvrir un nouvel eldorado,

Voyage en Normandie : Samares gardens à Jersey,

Bassin peuplé de nénuphars avec vue sur un rhododendron qui ferait bien le quart de notre jardin....

Voyage en Normandie : Samares gardens à Jersey,
Voyage en Normandie : Samares gardens à Jersey,

Un jardin organisé en damiers, surmonté d'une passerelle qui permet de découvrir la vue d'ensemble du jardin d'herbes aromatiques et de fleurs.

Voyage en Normandie : Samares gardens à Jersey,

Toute une collection de menthes en pots enfouis dans la terre, une belle idée pour éviter la propagation et le mélange des variétés, des rosiers aussi plantés en nombre pour un effet de masse, je vous poste quelques photos de rosiers qui m'ont attirée :

Voyage en Normandie : Samares gardens à Jersey,
Voyage en Normandie : Samares gardens à Jersey,
Voyage en Normandie : Samares gardens à Jersey,
Voyage en Normandie : Samares gardens à Jersey,
Voyage en Normandie : Samares gardens à Jersey,

Et des vivaces en quantité :

superbe variété, bien colorée comme je les aime...

superbe variété, bien colorée comme je les aime...

Voyage en Normandie : Samares gardens à Jersey,

Très belle association avec l'Euphorbe Characias naine,

Voyage en Normandie : Samares gardens à Jersey,
Voyage en Normandie : Samares gardens à Jersey,

Ici, ce n'est pas une vivace mais un petit arbuste gélif chez nous...

J'en ai planté un, l'an dernier qui a résisté cet hiver doux mais qui n'est pas très florifère...

Voyage en Normandie : Samares gardens à Jersey,

Jolie variété d'Iris Sibirica,

Voyage en Normandie : Samares gardens à Jersey,
Voyage en Normandie : Samares gardens à Jersey,
Voyage en Normandie : Samares gardens à Jersey,

Cirsum rivularis

Voyage en Normandie : Samares gardens à Jersey,

Des alliums aux têtes gigantesques,

Voyage en Normandie : Samares gardens à Jersey,

Encore de la famille des alliums mais comestible, une ciboulette impressionnante,

Derrière une petite porte, ce clos aux allées gazonnées :

Voyage en Normandie : Samares gardens à Jersey,

Un véritable Eden,

Voyage en Normandie : Samares gardens à Jersey,
Voyage en Normandie : Samares gardens à Jersey,

Où règne en maître cette imposante touffe de Thalictrum et ces graminées :

Voyage en Normandie : Samares gardens à Jersey,
ou ombellifères,

ou ombellifères,

Des arbres impressionnants :

Voyage en Normandie : Samares gardens à Jersey,

Un Tulipier presque centenaire,

Voyage en Normandie : Samares gardens à Jersey,

Caucasian wing nut ou Pterocarya fraxinifolia, un arbre originaire d'Iran qui pousse en sol marécageux et produit en été des chaînes de chatons de 60 cm de long,

Voyage en Normandie : Samares gardens à Jersey,

Vous pouvez distinguer ces chatons pendants qui se forment.

Dans un autre jardin, c'est le domaine de l'eau et de ses habitants :

Voyage en Normandie : Samares gardens à Jersey,
Voyage en Normandie : Samares gardens à Jersey,

Impressionnante, n'est-ce pas ! Voudrait-elle nous manger un doigt ?

D'autre habitants dandinants : une famille canards...

Voyage en Normandie : Samares gardens à Jersey,

Pas effarouchés, les mâles sortent de l'eau pour venir nous saluer, enfin, je pense plutôt pour quémander quelques morceaux de pain.

Voyage en Normandie : Samares gardens à Jersey,

Plus prudentes les mères restent à l'eau avec leurs petits,

Voyage en Normandie : Samares gardens à Jersey,
Voyage en Normandie : Samares gardens à Jersey,

Sur les bords de l'étang, des plantes de Nouvelle-Zélande en pleine floraison, je dois vous avouer que je n'ai pas retenu le nom,

Voyage en Normandie : Samares gardens à Jersey,
Voyage en Normandie : Samares gardens à Jersey,

Fuchsia géant et Gunnera

Le chemin nous mène jusqu'au jardin japonais,

Voyage en Normandie : Samares gardens à Jersey,
Voyage en Normandie : Samares gardens à Jersey,

Une merveille,

Voyage en Normandie : Samares gardens à Jersey,
Voyage en Normandie : Samares gardens à Jersey,

Un érable aux remarquables samares rouges .

Une construction est située sur la petite colline artificielle,

Une construction est située sur la petite colline artificielle,

Voyage en Normandie : Samares gardens à Jersey,

De là, la vue s'offre différente mais toute aussi jolie,

Voyage en Normandie : Samares gardens à Jersey,
Voyage en Normandie : Samares gardens à Jersey,

Mais, il est l'heure de partir, allez vite les gazelles !

Voyage en Normandie : Samares gardens à Jersey,

Après un arrêt rapide, au stand de vente de plantes et une hésitation pour une magnifique clématite 'Chantilly' , bien chère et un cours de l'Euro, pas du tout intéressant pour les achats en livre sterling, nous avons renoncé à toute dépense et sommes repartis en car vers une restauration méritée et d'autres visites dans cette île paradisiaque.

J'espère que vous apprécierez, ce long article réalisé dans le sauna de mon bureau sous les combles de la maison, je l'ai fait en pensant à tous les charmants participants de ce voyage.

Voir les commentaires

Rédigé par Marie-Claude

Repost 0