Publié le 17 Décembre 2017

Tout le monde connaît cette douce chanson que l'on chantait autrefois dans les maisons au temps de Noël:

 

Mon beau sapin
Mon beau sapin, roi des forêts 
Que j’aime ta verdure.
Quand par l’hiver, bois et guérets
Sont dépouillés de leurs attraits.
Mon beau sapin, roi des forêts
Tu gardes ta parure.

 

Cette chant d'origine allemande s'appelait à l'origine :

O Tannenbaum

 

Le mot guéret n'est plus guère utilisé, on  le remplace couramment par jachère, peut-être pourrait-on encore le trouver dans l'un des mots croisés du regretté Michel Laclos qui me fait encore me torturer l'esprit,  avec bonheur, tous les vendredis....

 

 

Mon beau sapin Nordmann est arrivé d'une pépinière française, c'est certifié , il ne doit pas perdre ses aiguilles.

Je l'ai d'abord laissé dix jours sur la terrasse, il a bien pris l'humidité !... et quand même perdu  quelques aiguilles...

Nous l'avons rentré au chaud en début de semaine.

Mon beau sapin....

je l'ai payé à peine 20€ ce qui est raisonnable pour un  Nordmann de taille 1,20m/1,50m.

Je dois dire qu'avec le feu de cheminée  et le chaton , il perd déjà quelques aiguilles et...

Une boule brisée par un coquin Nuage !

Mon beau sapin....
Mon beau sapin....
Mon beau sapin....

Je le trouve bien joli quand  même ce Nordmann même s'il ne sent pas aussi bon la résine que les simples sapins.

Bon troisième dimanche de l'avent ! 

Voir les commentaires

Rédigé par Marie-Claude

Repost0

Publié le 15 Décembre 2017

Neko, c'est le nom que j'ai donné au chaton noir né sous la cuve à eau avec Nuage, son frère roux.

Nous le conduisons ce matin chez le vétérinaire.

Une cliente veut l'avoir pour ce week-end, un cadeau, je pense...

Je ne peux les garder mais je m'attache à ces petits coquins qui font les diables tous les deux se mordillant, se battant, puis s'endormant leurs petits corps bien serrés l'un contre l'autre.

De vraies petites boules d'amour.

Neko s'en va,

Dans leur panier, ce matin  :

Neko s'en va,

Aussitôt réveillés, c'est la bagarre , un jeu qui ne dure pas, deux minutes après les voilà partis à la recherche d'une bêtise à faire...

Neko s'en va,

C'est la maman qui va s'ennuyer... enfin peut-être....

Le véto m'a reproché un jour de faire de l'anthropomorphisme parce que je pleurais la mort d'un chiot et que je disais que sa mère allait être triste...

Les émotions des animaux et des êtres humains sont différentes, je le sais....

Neko s'en va,

Voir les commentaires

Rédigé par Marie-Claude

Repost0

Publié le 14 Décembre 2017

Alors que le jardin est complètement endormi, je vais le réveiller d'un coup de baguette magique et lui rendre l'aspect  du plus beau mois de l'année : mai 

Pourquoi, je le considère comme le plus beau du jardin ?

Tout simplement parce qu'il commence avec des verts lumineux, des tulipes épanouies, , des arbustes printaniers couverts de fleurs puis au fil des jours, on s'émerveille des pivoines, des iris, des clématites et vers la fin du mois, les roses apparaissent telles des reines de beauté., c'est le mois idéal du jardin.

Photos d'ensemble  préférées :

Rétrospective mai 2017,
Rétrospective mai 2017,
Rétrospective mai 2017,

Mosaïques :

Des clématites à foison

Des clématites à foison

Des roses très en avance , cette année

Des roses très en avance , cette année

Des associations :

Rétrospective mai 2017,
Rétrospective mai 2017,

J'adore les Dianthus simples, ils permettent des associations légères, pleines de grâce.

Tulipes Lis 'balade' et  Euphorbe robbiae

Tulipes Lis 'balade' et Euphorbe robbiae

fougère peinte et azalée à la couleur vive.

fougère peinte et azalée à la couleur vive.

De roses

De roses

Pied de Gillenia et rose-Yves Piaget

Pied de Gillenia et rose-Yves Piaget

Découvertes, visites :

C'est le mois par excellence des fêtes de plantes, Chantilly, Doullens...

J'aime beaucoup Doullens, une fête à dimension humaine avec des exposants pour la plupart venus de la région Hauts de France

Rétrospective mai 2017,
Rétrospective mai 2017,

Installée dans les ruines d'un fort Vauban, cette fête m'a permis de découvrir un tout jeune rosier baptisé la veille de notre venue  qui porte le nom d'une célèbre prisonnière de ce fort : Albertine Sarrazin, rosier créé par Jean -Lin Lebrun des pépinières Mela Rosa

Rétrospective mai 2017, Rétrospective mai 2017,

Découverte étonnante :

Un Amandier dans la cour d'une ferme picarde, et qui porte des fruits, je n'aurais jamais pensé voir ces fruits dans notre région

Rétrospective mai 2017,
Rétrospective mai 2017,

Découverte insolite :

Un bébé oiseau dans la corbeille à fruits de la cuisine !

Rétrospective mai 2017, Rétrospective mai 2017,

Bouquet du mois :

Un mini bouquet demandé par Charlotte pour gagner une entrée à Chantilly, en l'occurrence , une décoration de veston.

Rétrospective mai 2017,

Encore quelques photos que j'aime revoir et qui me font rêver à un printemps prochain :

Rétrospective mai 2017,
Rétrospective mai 2017,
Rétrospective mai 2017,

Venez me faire rêver vous aussi avec vos images printanières du joli mai de mai.

Participations :

Sylvaine, Nikki, Lydie, Patou, Judith, Aude, Estelle, Valérie, Isabelle, Annick

Voir les commentaires

Rédigé par Marie-Claude

Repost0

Publié le 13 Décembre 2017

Sur le calendrier, je vois que nous sommes le jour de la saint Lucie , traditionnellement fêtée dans les pays nordiques comme fête des Lumières

Un dicton populaire précise " A la sainte Lucie, le jour rallonge du saut d'une puce"

Ce n'est pas tout à fait vrai , le solstice d'hiver ayant lieu le 21 décembre...

Pour les pays scandinaves, où à cette époque de l'année, les jours ne durent que 4 heures, c'est un présage de retour de lumière, vitale.

On y mange traditionnellement des brioches au safran.

Pour l'instant, sur le velux de mon bureau, aucune lumière ne perce , j'entends la pluie cogner à grosses gouttes et les rafales de vent secouer les branches nues du noyer.

Je pense à mes petites poules  et me demande si je vais les sortir ???

Elles n'aiment guère l'eau, ce ne sont pas des canards sauvages ;-))

Notre fête des lumières à nous, c'est Noël , encore 12 dodos comme disent les petits !

Résultat de recherche d'images pour "bonhomme content"

 

Personnellement, j'attends avec impatience l'allongement des jours, le temps du SOL, des promesses, des échanges, des premiers semis, je suis jardinière dans l'âme, je l'avoue  ...

Sainte Lucie, fête des lumières,

Voir les commentaires

Rédigé par Marie-Claude

Repost0

Publié le 12 Décembre 2017

Le jardin nous offre encore de jolies couleurs il suffit de les dénicher.

Bravant la tempête et les frimas, j'ai  fait une récolte de feuilles d'arbustes caducs ou persistants.

J'en ai fait une palette de couleurs , une palette de peintre du jardin :

Palette d'automne,

Quand on regarde  avec attention, on s'aperçoit que le jardin est encore généreux dans sa gamme de teintes.

Si le coeur vous en dit, je vous propose de chausser vos bottes , d'enfiler une grosse doudoune  et de me suivre pour ce petit jeu de palette d'automne.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Marie-Claude

Repost0

Publié le 9 Décembre 2017

Charlotte recherchait une recette ancienne de St Nicolas, j'en ai trouvé une sur le blog :

La Popotte de Manue

, Je me demande si ce n'est pas celle-là qu'elle cherchait :

Ronds de St Nicolas


C'est une recette qui trouve ses origines à Calais.
Elle est réalisée pour la Saint Nicolas en général mais on en trouve dans les bonnes pâtisseries jusque fin janvier.
Elle est synonyme ici de "fêtes de fin d'année", comme les craquelins. Ca ressemble à un sablé mais en fait pas du tout, c'est tout à fait moelleux, on croque dans de l'amande, c'est divin !

Ronds-de-St-Nicolas--2-

Pour une quinzaine de ronds:

- 215 gr de poudre d'amande
- 215 gr de sucre glace
- 2 oeufs
- 8 gr de glucose (ou compote ou névuline, c'est pour le moelleux)
- 90 gr de farine
- 1/2 cc d'extrait d'amandes amères

On place tous les ingrédients dans un saladier et on mélange gaiement.
On filme la boule de pâte obtenue et on laisse reposer au frais.
On étale régulièrement sur environ 3 mm d'épaisseur et on y préléve nos ronds.
On dispose sur une feuille de papier sulfu et on cuit à four chaud (200°C) pendant 7 minutes.
On laisse refroidir sur une grille.
On réalise un glaçage royal pour la finition, je vous explique:
1 blanc d'oeuf pour 150 à 180 gr de sucre glace, on mélange (on peut ajouter une lichette de rhum ou de jus de citron) pour obtenir une pâte assez épaisse.
On étale sur le rond, on laisse sécher et on colore en rose le reste de pâte puis on le met dans un sachet congélation, on coupe un petit côté et on réalise le décor rose avec le N de Nicolas au milieu.
On laisse bien sécher et on déguste enfin ...

 

 

 

Sinon, pour Boulogne sur mer, il y a les craquelins :

 

Toujours sur le blog la Popotte de Manue ( une vraie pépite , ce blog) :



Pour 8 craquelins feuilletés briochés sucrés tressés :o)

450 g de farine
1 cc de levure de boulangerie déshydratée
1 cc de sel
60 g de sucre
260 ml de lait
15 g de beurre

150 g de beurre à température ambiante pour le feuilletage

50 g de sucre
eau

Dans le bol de votre robot déposez la farine, le sel, la levure et le sucre. Mélangez. Mettez la lait et le beurre dans un bol, chauffez 1 minute au micro-onde et versez le tout sur la farine. Pétrissez jusqu'à obtenir une pâte lisse et homogène. Laissez lever 1 heure dans un endroit tempéré (vous pouvez préchauffez votre four à 80°C 10 minutes plus tôt et laisser le bol de votre robot dedans avec un linge propre sur le dessus (four éteint)). Lorsque la pâte à doublé de volume, déposez-la dans le frigidaire 30 minutes pour la raffermir, elle sera ainsi plus facile à travailler.

Sortez la pâte du frigo, étalez-la en rectangle, déposez le beurre au milieu de ce rectangle et rabattez les 2 côtés dessus. Mettez au frigo 10 minutes.

Répétez l'opération en effectuant 1/4 de tour à la pâte, mettez au frigo 10 minutes.

Répétez l'opération pour la dernière fois (3 tours en tout) et laissez au frigo 10 minutes.

Sortez le pâton du frigo, étalez-le en rectangle et découpez des bandes de 15 mm environ dans la largeur. Tressez ces bandes et déposez-les sur une silpat. Laissez reposer 1 heure.

Préchauffez le four à 220°C.

Enfournez les craquelins, baissez tout de suite la T° à 180°C et laissez cuire 15 à 20 minutes sous surveillance. Vous devrez faire 2 fournées. Pendant que les craquelins cuisent, ajoutez un peu d'eau au sucre dans un bol pour le liquéfier, préparez votre pinceau.

Dès la sortie du four des craquelins badigeonnez-les de sucre, il faut être rapide car cela crée une légère caramélisation croustillante des plus appréciable ... Laissez-les refroidir sur une grille.

C'est absolument délicieux, tiède c'est vraiment exceptionnel mais même ensuite ça reste d'une douceur incroyable ! J'ai adoré ! N'ayez pas peur de vous lancer, c'est vraiment simple et facile il faut juste être présent de temps en temps pour faire les tours à la pâte. Le plus long reste les tresses à réaliser. 


 

 

 

Maintenant à vos fourneaux, c'est du temps à cuisiner plus qu'à jardiner !!! :-))

Voir les commentaires

Rédigé par Marie-Claude

Repost0

Publié le 8 Décembre 2017

Cette semaine, je suis allée au magasin Villaverde de notre ville.

Cette grande surface va fermer dans une quinzaine de jours pour être remplacée par une jardinerie privée.

En ce moment , ce magasin que je trouve fort cher, solde son stock...

J'y ai trouvé une petite merveille de livre sur les Fuchsias écrit par un spécialiste passionné de ces plantes : Leslie Millns

Cet anglo-saxon s'est installé en France, plus précisément en Bretagne où il cultive avec  amour ces plantes.

Il a obtenu le label  collection nationale  des fuchsias ( CCVS )

Un livre des Editions Ulmer, à petit prix !
Un livre des Editions Ulmer, à petit prix !
Un livre des Editions Ulmer, à petit prix !

Ce petit opus qui est vendu normalement au prix de 15,50€ ,  je l'ai eu au prix de 4 € !!!

J'en ai fait cadeau à Joël, le passionné de Fuchsias...

Voir les commentaires

Rédigé par Marie-Claude

Repost0

Publié le 7 Décembre 2017

Puisque le jardin s'endort, je vais vous proposer régulièrement  de voir ou revoir quelques jardins ouverts à la visite, des jardins attachants, des petits, des grands, réalisés toujours avec amour.

Je commence par un jardin des Flandres :

Le jardin du mont des Récollets :

Un jardin à forte inspiration flamande.

D'une taille d'un hectare et demi composé de 20 chambre de verdure  , la périphérie du jardin est réservée aux espèces locales afin de protéger la biodiversité et restaurer l'écosystème local.

Des jardins visités, cette année -1

La ferme flamande complètement rénovée depuis son achat en 1990 par Emmanuel de Quillacq, architecte paysagiste avec son ami Bruno Caron, Ils ont retapé  la ferme, abattu une grange en ruine et se sont servis des briques pour créer des murets, des trottoirs.

Ce furent leurs années "brouettes"...

Ils ont été inspirés par les jardins des béguinages et les peintres de la Renaissance flamande et la notion de clair-obscur.

 

topiaires de taxus et buxus.
topiaires de taxus et buxus.

topiaires de taxus et buxus.

Les topiaires sont les rois de ces jardins flamands , carrés, rigides et stricts

Des jardins visités, cette année -1

La chambre des dentelles  appelée par des visiteurs belges, gaufres liégeoises ....

Des jardins visités, cette année -1

La chambre des jeux

Des jardins visités, cette année -1

Moutonnement des haies percées d'oculi qui permettent d'observer le paysage boisé  de

l'Houtland.

 

Des jardins visités, cette année -1

Le verger planté de centaines aulx( une chambre blanche, une chambre bleue ) et de narcisses, il faut absolument le visiter en avril-mai...

Des jardins visités, cette année -1

A l'arrière, la ferme semble submergée par la végétation de topiaires.

Des jardins visités, cette année -1

Mais aussi par les Hydrangeas  grimpants ou non.

Ici, ils n'ont pas souffert des gelées d'avril !...

Des jardins visités, cette année -1Des jardins visités, cette année -1
Des jardins visités, cette année -1
Des jardins visités, cette année -1

Les rosiers sont présents aussi

 

 

Des jardins visités, cette année -1

Les chambres de buis sont animés de lamiers et d'ophiopogons

Des jardins visités, cette année -1

Eclat de lumière et de liberté avec cette belle touffe de Persicaria  polymorpha.

Des jardins visités, cette année -1

Le tour de l'étang est le règne des plantes locales :

Des jardins visités, cette année -1Des jardins visités, cette année -1

Ce  jardin très élaboré  est classé jardin remarquable, il a été  nommé jardin de l'année par l'association de journalistes : AJJH en 2011..

Nous l'avons visité en début juin,  un jour de grande chaleur, et malgré ce printemps très sec, il souffrait relativement  peu .

Nous avons admiré sa structure et le travail de taille nécessaire à son entretien.

A vous de me dire vos impressions :

Voir les commentaires

Rédigé par Marie-Claude

Repost0

Publié le 6 Décembre 2017

J'ai évoqué la fête de sainte Catherine, le 25 novembre, moment de l'année renommé comme  étant le meilleur pour les plantations à racines nues et la fête des petites filles, pas de raison que j'oublie les petits garçons qui autrefois avaient dans le nord de la France, leurs cadeaux à la St Nicolas.

 

Une fête complètement passée de mode  et je trouve cela dommage...

Nos bonnes traditions s'en vont aux oubliettes.

Mon père avait toujours gardé les cartes qu'il avait reçu lors de cette fête.

Je vous en poste trois  bien jolies  :

Saint Nicolas, fête des petits garçons,

Il avait dix ans quand il reçut celle-ci.

Saint Nicolas, fête des petits garçons,
Saint Nicolas, fête des petits garçons,

Et douze ans quand il reçut cette carte d'une certaine Lucienne...

J'adore cette carte révélatrice d'une période que l'on appelait la belle époque !

 

A propos de St Nicolas, connaissez-vous la légende de St Nicolas ?

Il était une fois trois petits enfants partis glaner aux champs, égarés, ils virent une maison éclairée et frappèrent à la porte.

C'est un boucher qui leur ouvrit, et qui les fit entrer.

En fait, sitôt les enfants à l'intérieur, il les tua, puis à l'aide de son grand couteau, les coupa en petits morceaux, pour finalement les mettre dans un grand baquet empli de sel, afin d'en faire du petit salé !

Bien plus tard, Saint Nicolas chevauchant son âne vint à passer et frappa à son tour à la porte du boucher. Lui réclamant du petit salé pour son dîner,le boucher, comprit qu'il était découvert. Saint Nicolas étendit trois doigts au dessus du tonneau de petit salé, et ressuscita les trois enfants, qui s'éveillèrent de leur long sommeil.

Qu'advint-il du boucher ? Saint Nicolas le garda auprès de lui pour le punir. Il devint le père Fouettard, le méchant chargé de réprimander les enfants désobéissants et les cancres, toujours vêtu de noir, et caché sous une cagoule et une épaisse barbe noire. Tout l'opposé de Saint Nicolas, en somme, qui porte une belle barbe blanche, des vêtements colorés, et donne toujours l'image d'une personne bienveillante.

Bonne fête à tous les petits et grands garçons et tous les Nicolas, bien sûr !!!

Voir les commentaires

Rédigé par Marie-Claude

Repost0

Publié le 5 Décembre 2017

Située à 9 km de chez nous une pépinière de qualité, tenue depuis trois générations par la famille Métier.

Une petite structure qui s'est beaucoup agrandie depuis quelques années.

Quelques photos prises en mai :

Pépinière 'Les Jardins de l'Oise',

Une grande voie d'accès a été créée.

Pépinière 'Les Jardins de l'Oise',
Pépinière 'Les Jardins de l'Oise',

Une immense serre  offre tout un choix de vivaces, annuelles et arbustes

Pépinière 'Les Jardins de l'Oise',Pépinière 'Les Jardins de l'Oise',
Pépinière 'Les Jardins de l'Oise',Pépinière 'Les Jardins de l'Oise',

Cet automne, nous avons pu voir un gros arrivage d 'arbres en nuages :

Pépinière 'Les Jardins de l'Oise',
Pépinière 'Les Jardins de l'Oise',

Ils sont magnifiques !!!

Bien sûr, ceux-là ne sont pas pour toutes les bourses mais il en vendent en tontines qui sont à des prix plus abordables.

J'en ai vu un dans un jardin de Compiègne, j'ai même aidé à le faire rouler dans son trou, il est superbe et ce n'est pas un buis, c'est un Ilex crenata, le houx japonais. et depuis, j'en rêve mais je ne suis pas du tout sûre qu'il aimerait la terre lourde du jardin...

Je vous indique l'adresse du site internet de ce pépiniériste :

Pépinière Métier

N'empêche que, plus j'y réfléchis plus je pense que cet arbuste est le remplacement idéal des buis attaqués par la pyrale.

Bien sûr, il faudra modifier le sol l'amender avec compost, terreau....

 

Voir les commentaires

Rédigé par Marie-Claude

Repost0