Publié le 11 Novembre 2018

100 ans, ce jour que cette sinistre guerre prit fin...

Récemment, nous avons découvert Notre Dame de Lorette, située près d'Arras (62), c'est la plus grande nécropole française de la première guerre mondiale.

45.000 corps sont enterrés là,  dont  20.000 en tombes individuelles.

Plus de la moitié sont enterrés dans plusieurs ossuaires, n'ayant jamais pu être identifiés...

 

Cette paisible colline  fut l'objet de batailles acharnées pour détenir cette position clé.

L'horreur absolue...

Le champ de bataille est resté presque intact avec ses tranchées

En hommage à nos poilus, Notre Dame de Lorette,
En hommage à nos poilus, Notre Dame de Lorette,
En hommage à nos poilus, Notre Dame de Lorette,
En hommage à nos poilus, Notre Dame de Lorette,
En hommage à nos poilus, Notre Dame de Lorette,

Les deux tranchées françaises et allemandes à quelques mètres l'une de l'autre.

Séparées de fils de fer barbelés ( installés à l'origine par les allemands ) et les queues de cochons  ( d'invention française )

L'endroit est parsemé de trous d'obus.

En hommage à nos poilus, Notre Dame de Lorette,

Certaines tombes sont marqués de plusieurs noms:

un père et son fils, deux frères...

Au fond à gauche, la tour de la lanterne.

Sous cette tour, l'ossuaire principal contenant les ossements de soldats inconnus trouvés sur la colline.

A l'intérieur de la crypte , tous les jours,  deux gardes d'honneurs, des bénévoles différents chaque jour ( plus de 4000 participants).

En hommage à nos poilus, Notre Dame de Lorette,
En hommage à nos poilus, Notre Dame de Lorette,
En hommage à nos poilus, Notre Dame de Lorette,

Ici reposent dans chaque cercueil un soldat inconnu de chaque arme de la guerre 14-18, un soldat inconnu de la guerre 39-45, un soldat de la guerre d'Indochine, un soldat  de la guerre d'Algérie et les cendres de déportés des camps de concentrations allemands.

C'est un lieu d'une grande puissance émotionnelle...

En hommage à nos poilus, Notre Dame de Lorette,

Au sommet de cette tour lanterne, un phare éclaire à plusieurs kilomètres à la ronde et rappelle au voyageur la présence de tous ces défunts pour la France.

En hommage à nos poilus, Notre Dame de Lorette,
En hommage à nos poilus, Notre Dame de Lorette,

La chapelle était fermée pour travaux lors de notre visite.

 

De l'autre côté de la route a été créé :

l'Anneau de Mémoire , monument récent inauguré en 2014 par F Holland, c'est un anneau de 345 m  présentant 500 panneaux dorés  de trois mètres de haut sur lesquels sont gravés par ordre alphabétique les noms de tous les  soldats tués ( 579.606 )  sur les 90 kms de front Nord -Pas de Calais de 1914 à 1918 quelque soit leur nationalité, grade ou religion.

40 nationalités représentés...

 

En hommage à nos poilus, Notre Dame de Lorette,
En hommage à nos poilus, Notre Dame de Lorette,
En hommage à nos poilus, Notre Dame de Lorette,
En hommage à nos poilus, Notre Dame de Lorette,

Le détail d'une plaque où le nombre de soldats tués nommés Taylor William est effarant.

En hommage à nos poilus, Notre Dame de Lorette,

Dans le couloir d'accès à l'anneau, de multiples plaques portent un mot en différentes langues , ce mot précieux est : Paix 

Que souhaiter de plus beau ?

Il est important de se souvenir...

Voir les commentaires

Rédigé par Marie-Claude

Repost0

Publié le 10 Novembre 2018

En cette période quand le ciel est gris , le soleil bien caché sous un grand manteau de cumulus, la luminosité vient des feuillages du jardin.

Prêts à disparaître, c'est là qu'ils explosent de couleur dorée, en un dernier salut, pour nous faire regretter déjà leur absence prochaine.

Les soleils du jardin...

Piquant certes, ce Berberis se fait remarquer à cette période de l'année et porte bien son nom de  : "Golden torch"

Les soleils du jardin...

Certains Hostas terminent en compote moche, celui-ci très beau en saison, affiche une transparence jaune pâle bien esthétique.

Les soleils du jardin...

Ce Cornus 'Sunshine' affiche des rameaux couleur framboise.

Les soleils du jardin...

L'Aruncus 'horatio' termine mieux sa saison que la classique barbe de bouc.

Les soleils du jardin...

Le Stephanandra tanakae toujours très lumineux en cette période de l'année, affiche une couleur mordorée.

Les soleils du jardin...

Deuxième période de beauté du Magnolia Stellata.

Ce sera l'un des premiers éclaireurs du printemps.

Les soleils du jardin...

Le rosier 'Blanc double de Coubert' illumine ce coin de jardin.

Il pourrait être plus beau si je lui avais laissé ses fleurs fanées, elles se transforment en énormes baies rouges.

Les soleils du jardin...

Cette Lysimachia clethroides bien qu'envahissante a toujours droit de survie bien encadrée au jardin.

Quelques autres images à découvrir  :

Les soleils du jardin...
Les soleils du jardin...
Les soleils du jardin...
Les soleils du jardin...
Les soleils du jardin...

Montrez-moi d'autres jaunes d'automne ... ou conter les moi !

Voir les commentaires

Rédigé par Marie-Claude

Repost0

Publié le 7 Novembre 2018

La Pyrale étant bien présente dans l'Oise ainsi que dans de nombreux départements français, il va falloir trouver  des remplaçants à nos chers buis.

 

Difficile de trouver un arbuste aussi beau, fin, résistant, persistant et facilement mis en taille que cet arbuste....

Je vous montre ce que j'ai au jardin qui serait intéressant :

1) Famille Lonicera nitida :

Le classique vert au feuillage fin , se taille facilement en boule, joli mais n'aime pas les gelées intenses. ( grille et repousse ensuite )

Le moins : A tailler plus souvent que le buis ...

Des remplaçants pour le buis,
Des remplaçants pour le buis,
Des remplaçants pour le buis,

Ses versions panachées que j'aime beaucoup. ( Baggessen's gold, Lemon beauty ( beaux à l'ombre et red tips vert aux pousses rougeâtres.

2) Famille Euonymus :

Euonymus fortunei 'Silver queen' ou 'Emerald Gaity' beaux mais lents à pousser 

Le moins: feuillage moins fin

Des remplaçants pour le buis,

D'autres variétés panachées de jaune.

Des remplaçants pour le buis,
Des remplaçants pour le buis,

3) famille Osmanthus :

Osmanthus x burkewoodii à petites fleurs très parfumées en avril

Il existe une variété superbe à plus petites feuilles qui s'appelle Osmanthus heaven scent à tailler en boule.

 

Le moins: pousse lente

Des remplaçants pour le buis,

4) Famille IlexIlex crenata appelé aussi faux buis

Le mauvais exemple pour notre jardin : deux tentatives et deux échecs, ne veut pas pousser chez nous ...

Perd ses feuilles...

Normal, il aime les terres acides... A abandonner en terre argilo-calcaire ou à faire pousser en bac .

Je vais tenter de le sauver en le plantant en pot dans un mélange acide.

Des remplaçants pour le buis,

Il existe un Ilex hybride pour terre ordinaire  qui se nomme : Ilex meservae  variétés Blue boy ou blue princess  ou Casanova 

A retenir : la variété Little rascal

5) Famille Hebe :

Ces jolis arbustes originaires de Nouvelle-Zélande ne sont malheureusement pas adaptées au climat des Hauts de France.

 

Chez nous,  l'Hebe topiaria  ou buxifolia sont les seules à résister à la gelée à condition que le sol soit drainé !

Des remplaçants pour le buis,

Si vous connaissez d'autres arbustes capables de remplacer le buis , écrivez leur nom en commentaire, je suis preneuse d'idées !!!

Voir les commentaires

Rédigé par Marie-Claude

Repost0

Publié le 6 Novembre 2018

L'un de nos copains fait encore son cidre à la méthode traditionnelle.

Il a accepté que je fasse ce petit reportage de la transformation de la pomme au cidre.

Au pressoir !

Il possède des pommiers à cidre mais pas suffisamment, il achète donc des pommes chez un producteur local.

Au pressoir !
Au pressoir !Au pressoir !

Les pommes sont triées puis versées dans la broyeuse.

Au pressoir !
Au pressoir !

Les morceaux déchiquetés partent dans le pressoir.

Quand le pressoir est plein, il est temps de le recouvrir de planches.

Le chapeau du pressoir est mis en place.

Au pressoir !
Au pressoir !
Au pressoir !
Au pressoir !

Puis d'autres morceaux de bois sont placés avec précision.

Il ne reste plus qu'à faire travailler Joël ! ;-))

Il va presser tout le gâteau de pommes !!!

Au pressoir !

Je blague !

Il ne l'a fait que le temps de la photo.

Au pressoir !

Rapidement, les pommes sont écrasées, pressées et  le jus coule à flots  au travers des planches du pressoir centenaire.

Il faut 2 kg de pommes pour faire un litre de jus.

Au pressoir !
Au pressoir !

Nous avons eu le droit de goûter un gobelet de jus  bien teinté, sucré et délicieux qui n'a rien à voir avec le jus de pommes acheté dans le commerce !!!

Au pressoir !
Au pressoir !

Le tonneau est rincé puis roulé dans la cave à demi-enterrée.

Grâce à l'entonnoir bien large, les seaux de jus y sont versés sans perdre une goutte du précieux liquide.

Dans quelques mois, il se sera alcoolisé et transformé en un bon cidre naturel.

Nous sommes revenus avec deux bouteilles de la cuvée de l'an dernier !!!

Voir les commentaires

Rédigé par Marie-Claude

Repost0

Publié le 4 Novembre 2018

Octobre s'est terminé sans que je montre mes étoiles de jardin et pourtant je les aime ces jolies fleurs d'automne qu'on nomme Asters mais le temps file et je m'aperçois que ces belles sont fanées ou gelées.

Quelques photos souvenirs (cliquez sur la flèche, vous les verrez défiler )

Etoiles d'octobre,
Etoiles d'octobre,
Etoiles d'octobre,
Etoiles d'octobre,
Etoiles d'octobre,
Etoiles d'octobre,
Etoiles d'octobre,
Etoiles d'octobre,
Etoiles d'octobre,
Etoiles d'octobre,
Etoiles d'octobre,
Etoiles d'octobre,
Etoiles d'octobre,
Etoiles d'octobre,
Etoiles d'octobre,
Etoiles d'octobre,
Etoiles d'octobre,

L'une d'elles m'a donné bien du fil à retordre, c'est l'Aster de rocaille, ericoïdes prostatus.

J'ai tenté son implantation à plusieurs reprises et cette année, il est resté présent, aimerait-il, la sécheresse et la chaleur ???

Etoiles d'octobre,
Etoiles d'octobre,

Tout petit, fin et gracieux , il s'étale sur la terre  et prend ses aises.

Voir les commentaires

Rédigé par Marie-Claude

Repost0

Publié le 2 Novembre 2018

Lors de notre dernier troc , une participante m'a donné deux sachets de coings, argumentant :

"Sinon, je les jette"

J'ai pris  les fruits et les explications de la dame afin de  confectionner une délicieuse gelée de coings.

Recette :

Bien laver les fruits

Les couper en morceaux (sans éplucher)

Mettre le tout  dans un faitout et ajouter l'eau au niveau des fruits.

Laisser cuire 45 mn environ ( les fruits doivent être mous).

Récupérer le jus et ajouter poids pour poids de sucre à confiture.

Laisser cuire environ 8mm.

Et voilà la belle et délicieuse gelée de coings :

 

Une gelée de coings délicieuse,

C'est trop bon !!!

Voir les commentaires

Rédigé par Marie-Claude

Repost0