Publié le 4 Avril 2020

En ce temps de virus et de stress, je vais vous paraître bien terre à terre en vous parlant de nos problèmes de pelouse...

Certes, ce n'est pas le plus grave des problèmes, loin de là, mais j'ai un mari qui adore sa pelouse et ne supporte pas d'y trouver la moindre adventice.

 

Réflexion et polémique autour de l'entretien de la pelouse,

Vue de drone, la pelouse est bien verte, bien nette.

Pouff !!!

Je vous raconte des histoires:  Nous ne possédons pas de drone, c'est simplement, vue de l'étage...

Mais vue de près, ce n'est pas la même histoire :

Quelques petits exemples d'adventices bien installées.Quelques petits exemples d'adventices bien installées.Quelques petits exemples d'adventices bien installées.
Quelques petits exemples d'adventices bien installées.Quelques petits exemples d'adventices bien installées.

Quelques petits exemples d'adventices bien installées.

Depuis l'an dernier, la vente de produits désherbants sélectifs pour pelouses est interdite en Europe.

Alors quel est notre choix ?

-J'avais acheté un désherbant thermique que je m'étais empressée de tester l'été suivant mon acquisition, Joël n'a pas approuvé mon excès de zèle : il a trouvé que la destruction créait de bien trop gros trous sans le moindre brin d'herbe.

Il ne veut plus que je m'en serve...cheeky

- Deuxième solution, naturelle, prendre un couteau et patiemment, extraire chaque pied de pissenlit ou autre accroupie sur la pelouse.

Là, c'est moi qui ne suis plus d'accord, je suis incapable de le faire depuis mon opération de la hanche...sad

 

-Troisième solution que je serais partisane d'adopter, laisser faire la nature et tant pis, si notre pelouse ne ressemble plus au green des terrains de golf...laugh

Et vous, qu'avez-vous choisi de faire ,

Avez-vous une autre idée ???

Voir les commentaires

Rédigé par Marie-Claude

Repost0

Publié le 2 Avril 2020

Vous la connaissez certainement, elle est peut-être dans votre jardin, elle fleurit en cette période de l'année, puis se cache sous terre mais reviendra en plus grand nombre l'année prochaine.

Sauf si avec patience vous avez tenté de la déloger , vous avez devinez de qui je veux parler ?

Oui, j'en suis sûre :

Son petit nom est ficaire ou fausse renoncule ( surnom d'herbe aux hémoroïdes )  et son nom latin est  Ranunculus ficaria .

Une envahisseuse,

A l'origine, elle n'était pas présente au jardin et ce sont des dons de plantes qui insidieusement, l'ont amenée chez nous, où elle se plaît énormément, humidité oblige...

Je lutte pour la faire disparaître mais c'est bien difficile à cause de ses tubercules cassants . ( si l'un deux reste en place , elle repart de plus belle ! ).

Ces fameux tubercules surnommés couilles d'évêque, ne me demandez pas pourquoi ???
Ces fameux tubercules surnommés couilles d'évêque, ne me demandez pas pourquoi ???

Ces fameux tubercules surnommés couilles d'évêque, ne me demandez pas pourquoi ???

Certes après floraison, elle va s'endormir mais elle se nourrit de la terre du jardin et à tendance à étouffer certaines plantes.

Alors, c'est le moment de la chasse à la fourche bêche avec délicatesse....Je vais confier cette mission au patient Joël.

Il vient justement de s'atteler à la disparition d'une autre envahisseuse : la pétasite...

Par contre, j'ai inséré dans un massif, un petit pied de ficaire ( pas folle la guêpe ) non envahisseuse, c'est une amélioration du type, plus jolie et sage.

Elle se nomme  Ranunculus ficaria 'Brazen Hussy"

et je vous assure que celle-ci est sage comme une image !

Depuis des années , la touffe s'élargit doucement, très doucement.

Une envahisseuse,
Une envahisseuse,

J'aime beaucoup le contraste entre le feuillage pourpre presque noir et sa floraison jaune pimpante.

Lorqu'elle est endormie , un conseil, marquer sa place afin de ne pas vouloir y mettre une autre vivace et détruire celle-ci.

Avez-vous testé cette petite plante ?

Voir les commentaires

Rédigé par Marie-Claude

Repost0