Publié le 4 Juin 2021

Avant que les fleurs soient abîmées par les trombes d'eau ( hier soir, il est tombé 34 mm d'eau en 1/2 heure )  , je vous montre quelques fleurs épanouies de teinte blanche...

Du blanc parmi la pluie,

Ail nigrum entouré des fleurs roses du rosier Astronomia.

Du blanc parmi la pluie,

Cette Julienne des dames que j'adore pour son parfum, n'est pas tout à fait blanche, elle a été hybridée par les abeilles avec une mauve.

Du blanc parmi la pluie,

Pour cette vieille variété de roses, le blanc se teinte d'un peu de jaune, j'adore ce petit pompon parfumé que Joël veut me faire arracher car il drageonne mais je tiens bon. C'est l'une des premières à fleurir, il n'est pas remontante comme beaucoup de ses consoeurs.

Donnée lors d'un troc plantes, j'ai finalement retrouvé son nom : 

Rosa spinosissima 'Double white, appelée aussi rose d'Ecosse

J'aime aussi son petit feuillage vert de gris, elle est par contre bien épineuse.

 
Du blanc parmi la pluie,

Classique, le vieux Philadelphus a besoin d'être régénéré après floraison mais il sent si bon !!!

Du blanc parmi la pluie,

Silène enflée aux pétales très découpés dont je ne connais pas le nom exact ( un cadeau de Geneviève )

C'est la Silène fimbriata ( Merci Geneviève pour la dénomination précise )

Du blanc parmi la pluie,
Du blanc parmi la pluie,

Un rosier blanc très beau avec son bouquet d'étamines jaunes, C'est Rosalita.

Du blanc parmi la pluie,

Une annuelle obtenue lors du SOl de 2020 et qui s'est ressemée tout seule comme une grande, j'adore ses petites fleurs et sa facilité de culture.( un cadeau de Vlasta)

Il s'agit d'omphalodes linifolia que l'on surnomme petite bourrache.

Elle me fait une petite bordure le long du bassin.

Du blanc parmi la pluie,
Du blanc parmi la pluie,

Imposante, superbe la Clematis recta qui aime l'eau, cette année , elle est superbe !!!

A ce propos, il pleut encore !!!

Si cela nous intéresse de publier vos blancs au jardin, j'irai les voir...

Voir les commentaires

Rédigé par Marie-Claude

Repost0

Publié le 3 Juin 2021

De bon matin, alors que je faisais mon tour du jardin, j'ai vu au milieu du bassin, dans les typhas, quelque chose d'inhabituel, je me suis rapprochée et voici ce que j'ai découvert :

Naissances au bassin,

Rapprochée encore à pas de velours...

Naissances au bassin,

Oui, c'est cela, j'étais en train d'assister à la naissance d'une libellule !

J'ai zoomé ...

Naissances au bassin,

Dame libellule venait de sortir de son enveloppe et se séchait avant de prendre son envol.

D'habitante du fond des eaux, elle allait s'envoler dans le ciel bleu du printemps.

Moment magique !!!

Je suis allée chercher Joël pour qu'il la voit mais quand nous sommes revenus, elle avait déjà pris son envol...

Il ne restait que son exuvie translucide ...

Naissances au bassin,

C'est  alors, que Joël a découvert de l'autre côté du bassin, une autre larve de libellule...

Naissances au bassin,

Mais là, il était trop tard, l'habitat était vide, la naïade était déjà devenue  libellule et s'était envolée.

Naissances au bassin,

Regardez comme elle s'accroche à cette feuille pour muer !

Il aurait fallu se lever encore plus tôt pour voir celle-ci naître...

Voir les commentaires

Rédigé par Marie-Claude

Repost0