Bilan de l'hiver dernier,

Publié le 15 Juillet 2012

Je vous présente, aujourd'hui, le bilan définitif des dégâts occasionnés par l'hiver dernier :

Il fallait du recul, certaines plantes mettent plusieurs mois à se remettre en forme.

Les Rescapées :

02-P1010137.JPG

Le Figuier

Il a mis très longtemps à émerger, nous avons dû couper de nombreuses branches et le voilà de nouveau bien feuillu,

pour les fruits, je pense qu'il faudra attendre une autre année...


04-P1010143.JPG

Le Vitex Agnus-castus,

J'ai bien cru qu'il allait falloir l'arracher : ses feuilles sont sorties fin mai, il est beaucoup moins vigoureux que d'habitude , il va fleurir mais il ne lui faut pas un deuxième hiver rigoureux !

10-P1010173.JPG

Le Gunnera 

Sorti tout petit de son lit douillet, il rattrape à grande allure sa taille normale, il profite des pluies incessantes,

la pluie a fait un heureux !

06-P1010145.JPG

L'Abelia grandiflora,

Après une bonne taille de branches mortes, il a bien poussé, et va bientôt fleurir,

07-P1010147.JPG

Le Romarin "Pointe du Raz", 

Quelques tailles et il galope de nouveau,

01-P1010135.JPG

L'escallonia,

Celui-là a eu chaud, j'étais partie pour le couper quand j'ai vu des bourgeons et au printemps, il a même fleuri !

1-P1120439.JPG

Le Ceanothus Repens

a daigné ressortir des feuilles, j'ai dû le tailler en nuages, 

nous avons eu droit à quelques fleurs.

05-P1010144.JPG

Le Ceanothus d'été "Gloire de Versailles", 

nous a fait bien peur, taillé très court, il est plus beau que jamais !

03-P1010138.JPG

Les Kiwis, 

lente fut leur reprise !

Ils sont couverts de feuilles mais pas de fruits !

Depuis que Jo veut les passer au compost, je vais finir par le laisser faire ...

2-P1120440.JPG

Le Dorycnum hirsutum, 

a subi une bonne taille et a repris forme, fleurs et graines

08-P1010148.JPG

Ruta graveolens "Jackman's blue"

Je m'obstine à la classer dans la catégorie "Rescapées" mais elle est encore bien triste...

Je ne sais vraiment pas ce que je dois en faire...

 


Les Disparues :

- Le grand Romarin du coin herbes aromatiques qui avait semblé repartir et soudain a complétement séché 

- Le pied d'Helichrysum Italiacum qui sentait si bon

- 3 pieds d'Hebe plantés cet automne

- 3 jeunes rosiers plantés en décembre 2011 

- 1 pot d'altroemeria que j'avais oublié de rentrer

- 1 jeune pied de Chrysanthemum rose

- les pieds d'Erysimum "Bowles Mauve"

 

Conclusion:

Ce sont surtout les jeunes plants, mal implantés et pas suffisamment forts qui ont souffert de cet hiver.

Dans nos régions, évitons de planter les vivaces en automne, les plantes en pots sont plus fragiles que les autres, entourons-les de protections à bulles.

N'oublions pas que certaines plantes ne sont pas adaptées à nos climats.

 

Dites-moi, quel est le bilan de vos pertes, si vous le voulez bien...

Rédigé par Marie-Claude

Repost 0
Commenter cet article

winter 16/06/2014 11:49

Chaque année je redoute l'hiver, les derniers n'ont pas été très sympa avec mon jardin qui y a laissé beaucoup de plumes :(

MARIE 17/07/2012 22:54

Tu as raison, je l'ai remarqué aussi..vaut mieux planter au printemps..moi j'ai arraché le figuier trop laid et au vent.Je pensais pas qu'on puisse garder un gunnera..j'en ai perdu 2..

Marie-Claude 20/07/2012 08:01



Pour le Gunnera, il faut le chouchouter en automne, lui faire un épais matelas de feuilles, de paille et par-dessus ses propres feuilles coupées et retournées. C'est un douillet !


MC



monjardinsouslevent 17/07/2012 11:12

Jeune recrue au pays des jardins, je plante depuis fin 2010. J'ai toutefois constaté, après deux hivers, que les plantations effectuées entre mai et septembre sont celles qui réussissent le mieux
car les plantes ont largement le temps de s'implanter au niveau racines. Ceci dit, en lisant sur bon nombre de forum ou blogs, on a tendance à enlever un peu vite ce que l'on croit mort. La
patience....... et parfois, si pas souvent, il y a des miracles. !

catherineM 17/07/2012 11:05

Les sauges et l'hélichrysum tiennent car ces plantes sont abritées dans le bas de la pinède. Mais j'ai renoncé à la sauge "tricolore" : elle est trop fragile et ne tient jamais.
J'ai par contre oublié de mentionner la perte de mes santolines : chamaecyparis (la grise) et rosmarinifolia viridis (la verte).
En ne les taillant pas avant l'hiver, il m'est arrivé de les garder plusieurs années de suite. Cette fois elles étaient cuites. J'y renonce tout simplement.
Mes Abélias tout gris il y a quelques mois, commencent leur floraison. Ce sont les arbustes préférés de mon mari et la seule chose qu'il fait (et sait faire) au jardin , c'est les bouturer !
Bonne journée, Marie-Claude.
Ici c'est temps moyen. Pas chaud pour une mi-juillet.
Bises.

Isabelle 17/07/2012 06:34

Tu as raison, c'est le bon moment pour faire un bilan. Ici, j'ai perdu trois rosiers plantés à la fin de l'hiver (pas le bon moment... mieux vaut le faire en automne), deux passiflores en pot (mais
je pencherais plutôt pour un oubli d'arrosage), une malva Park Allee ne pot (il vaut mieux l'hiverner en pleine terre), quelques pavots orientaux qui étaient trop développés juste avant la dernière
vague de froid et une ou deux euphorbes pour les mêmes raisons.

Lydie Cagouille's garden 16/07/2012 22:36

Ma région étant plus douce et surtout mon jardin très protégé je n'ai perdu qu'un hélichrysum Italicum et un cyprès doré ( et deux vivaces juste plantées mais je ne sais pas si c'est le froid ou
autre)... Mon Abelia a quand même bien failli y passer ! C'est le plus frileux du jardin avec la Sauge de Graham... Le Romarin a mis du temps aussi à repartir. Et le vent a grillé pas mal de tiges
de mon chèvrefeuille mais lui il est reparti encore plus beau que d'habitude ! Le rosier Gruss An Aachen qui avait décidé de pousser en janvier a frisé la catastrophe ! Je sais que je m'en sort
bien !
Ici (charente maritime) je préfère planter en automne car mon climat est plus doux, et la terre très drainée. Du coup au printemps, s'il est sec comme 2011, c'est bien plus difficile pour les
jeunes plants de s'installer !
J'essaie de choisir des plantes bien adaptées à ma région voir même beaucoup plus rustique que nécessaire ! Mais après les peurs du mois de Mars j'ai compris d'une qu'il fallait être très très
patient, et de deux qu'il fallait s'attendre à perdre des plantes, c'est ainsi.
En tout cas chez toi il y a eu plus de peur que de mal !
Bises
Lydie

Marie-Claude 17/07/2012 06:46



Gruss An Aachen avait bien souffert chez moi aussi mais c'est un vieux pied qui a surmonté la froidure.


Je comprends que tu plantes en automne car chez vous il peut faire très sec, je le sais...


Bises


MC



catherineM 16/07/2012 14:12

J'ai des pieds d'Helichrysum Italicum côté pinède. Ils ont parfaitement tenu cet hiver (expo abritée et sol bien drainé ?). Mieux que les sauges qui sont reparties du bas.
Assez étonnant : j'ai perdu deux géraniums vivaces : Ann Thomson et Mavis Simpson. Une mauve de Berchigranges, les fenouils bronze (mais des petits ont fait leur apparition). Ah aussi : l'echinacea
Green Envy dont on m'a confirmé le peu de rusticité.
Ce doit être tout si j'excepte le Mahonia Charity rescapé de l'hiver d'il y a deux ans et dont j'ai coupé définitivement les repousses.
Bref, pas tant de dégâts que cela en fin de compte Mais je constate que les éclopées de ton jardin sont (à l'exception de l'Abelia grandiflora) absentes du mien. Avec nos rudes hivers
Franc-Comtois, le premier critère pour moi est la rusticité. De ce fait, je me prive de certaines plantes qui parfois sont dites "limite" mais je ne me vois pas les couvrir de matelas divers ni de
"pull-overs" en tous genres !
Pour revenir aux Abélias : ce sont des plantes plus solides qu'il n'y paraît. Quant à l'échinacea, elle va me manquer car elle formait un joli duo avec une monarde rouge... Restons raisonnable.
Bonne fin de journée.
Bises

Marie-Claude 17/07/2012 06:42



Alors là , tu m'épates, Catherine ! Dans ta région froide, l'helichrysum atenu !!! et les sauges aussi finalement puisqu'elles sont reparties de la base, j'en reste baba !


Mon fenouil bronze est mort aussi, je l'avais oublié dans ma liste mais comme toi j'ai e petits pieds qui se sont ressemés.


Pour ton Mahonia, cela s'explique par son affaiblissement de l'hiver précédent.


Pour l'Abelia, cela fait quand même deux hivers que je dois lui faire une taille sévère.


On nous annonce l'anticyclone pour cette semaine, espérons ...


Bises


MC



stephanie 16/07/2012 11:56

Pour moi, le bilan ne concerne que les plantes en pot, les arbres et arbustes n'ont pas souffert, sauf un pommier, très fragilisé, qui n'a pas supporté. Donc : un fuchsia, une azalée, un laurier
rose. Donc ça va, je suis plutot soulagée. Par contre, ici (en charente) le figuier n'a pas souffert d'un iota. Mais je dois dire que j'ai peur pour mes plantations de cette année et l'hiver qui
suivra...

Marie-Claude 17/07/2012 06:34



Les lauriers roses chez nous, pas la peine d'y penser, les fuschias gélifs sont rentrés, les riccartonii, ont une couette de paille et ils ont résisté !


Il fait plus doux chez toi pour les figuiers !


Nous avons eu un hiver destructeur, un printemps et un été pourris, comment sera l'automne ?


Beau j'espère ...


MC



JOSE 51 16/07/2012 11:49

j'ajouterai un commentaire au sujet de la RUTA ou rue -
tous les ans lorsque je le taille (je ne le laisse pas se développer de trop en lui donnant une forme boule) je repique en pleine terre les pousses tout simplement et j'ai le plaisir d'avoir des
reprises - c'est très facile j'en repique au pied d'un rosier, ce qui donne une structure en période où le rosier est taillé - je pince les extrémités afin de faire développer les tiges - j'aime
beaucoup cet végétal pour la forme de ses feuilles ciselées, sa couleur (virant au bleu) pour l'odeur on n'en parle pas trop !

Quand aux dégâts beaucoup, mais cette année est une année spéciale pour moi (opération pour mon mari et mise pas mal à contribution avec les petits-enfants) donc pas de photos -
mon ROMARIN - CEANOTHE bleu - perdus - un gros palmier de + de 2 M (même dans notre région de CHAMPAGNE) J'ai dû couper plus d'une cinquantaine de palmes - il a quand même donné des fruits ! mon
beau piéris a survécu mais j'ai dû lui faire une bonne taille donc pas très présentable cette année je lui ai ajouté des impatients pour donner un peu de "pets" (dans une grande vasque ) toute ma
haie de rosiers ICEBERG a survécue mais beaucoup de tiges ont dû être supprimées -

voilà quelques commentaires sur les dégâts et conséquences de cet hiver si désastreux - avec un été humide que de mauvaises herbes !

bien cordialement

Marie-Claude 17/07/2012 06:29



 


Bonjour José , merci d'avoir mis un commentaire.


Le pied de rue était très beau,  très vieux et je l'avais taillé en forme de boule, des boutures j'en avais fait mais elle ont gelé aussi sauf un tout petit pied pas très folichon...


Romarin et Ceanothe ne sont finalement pas des plantes pour le Nord de la France.


Les rosiers ont soufferts aussi les souches solides leur ont permis de repartir.( sauf les jeunes rosiers )


Mes Pieris ne sont pas très beaux, non plus cette année...


Bonne journée


MC



rando60 16/07/2012 08:17

coucou MC , tu as eu beaucoup de perte , mais ton terrain est grand , tu vas vite remplacé ce beau monde ; j'ai perdu mes agapanthes et mon arbre a faisans..je croyais mes 2 pieds d'arum aussi,
mais un vient de sortir , c'était le plus beau , et surtout , mon hydrangéa sur tige pinky winky , celui là j'y tiens beaucoup , je vais le déplacer , on ne sait jamais..bon lundi de jardinage , il
fait beau , bises a vous deux

Marie-Claude 17/07/2012 06:22



Les agapanthes, Rando, il faut les rentrer au chaud, l'arbre à faisan, cela m'étonne...il aurait dû repartir du pied.


Pour les arums, ils sont parfois longs à redémarrer, à certains endroits, ils ont fait la même chose ici.


Bisous


MC



berthille 16/07/2012 07:47

J'ai justement un article en préparation.

D'accord avec toi pour ne surtout pas se précipiter sur l'arrachage. J'ai eu des rescapées qu'il m'a fait très plaisir de retrouver. Mais mon bilan est bien moins léger que le tien. Les disparues
se trouvent majoritairement parmi la jeunesse.

Marie-Claude 17/07/2012 06:17



Le climat de ta région est encore plus froid que le nôtre et mon jardin se trouve en bordure de ville.


Je pense que c'est l'explication.


MC



Christine des Glaces 15/07/2012 20:48

Chez moi il n'y a pas que les jeunes plantes qui ont disparues. Un rosier présent depuis des années est mort alors que le vitex planté l'année dernière est reparti. Un hydrandea nain de 2 ans est
défunt , également le lonicera nitida vieux de plusieurs années.Et depuis notre retour de vacances mon syringa persica laciniata meurt par petit morceaux et je ne pense pas pouvoir le sauver il
avait environ 8 ans.Esperons que cet hiver sera plus clément car pour les plantes encore en convalescence ça serait fatal. Christine

Marie-Claude 17/07/2012 06:15



Les lonicera sont fragiles, les miens n'ont pas souffert sauf celui a feuilles panachées mais qui s'est remis depuis.


Il y a aussi leur place au jardin, ce qui a souffert était situé à l'est, exception faite de l'helichrysum, plante fragile, on le sait.


Je suis d'accord avec toi, Christine, un deuxième hiver identique serait de trop.


MC



annie h 15/07/2012 20:11

mais cet hiver fut doux et rude d'un coup pendant un bon moment alors je crois que beaucoup de jardins ont subis des pertes

Marie-Claude 17/07/2012 06:09



Oui, Annie c'est parce que la sève avait commencé à monter en tiges que les gelées de février ont été dévastatrices.


MC