Regard sur un industriel humaniste,

Publié le 3 Février 2012

Hier, pour notre sortie mensuelle, nous avons découvert....

Une petite ville de l'Aisne : Guise, surtout à prononcer gu-i-se !

Un ensemble de logements collectifs du 19ème siècle appelé le Familistère

et un homme : Jean-Baptiste André Godin

P1000189.JPG

Vous connaissez tous les poêles Godin mais ce que peu de personnes connaissent, c'est l'oeuvre de ce monsieur....

Commençons par un regard sur sa vie :

Jean-Baptiste André Godin est né à Esquéhéries le 26 janvier 1817 dans une famille ouvrière, fils d'artisan serrurier pauvre,  à 11 ans, il quitte l'école pour apprendre le métier de serrurier, jusqu'à l'âge de 18 ans puis part deux ans faire son tour de France de compagnonnage.

Là, il découvre des valeurs humaines: solidarité, entraide mais aussi la grande misère des ouvriers, la promiscuité (10 par pièce), le manque d'hygiène....

Il se promet, s'il réussit dans la vie, d'aider les ouvriers à vivre décemment.

Dès son retour, il crée dans son petit village, un atelier de serrurerie qui devient atelier de poêle quand il invente le poêle en fonte et va s'installer à Guise où il ouvre une usine, en 1846 qui emploie 30 personnes, l'usine prenant de l'expansion, elle emploiera jusqu'à 2000 ouvriers en 1931.


Quelques  modèles en exposition :

P1000171 P1000180
P1000201.JPG P1000202.JPG
P1000206.JPG P1000203.JPG

Voici le détail des pièces de fonte nécessaires à la réalisation de ce poêle :

P1000200.JPG


André Godin prend connaissance des idées du philosophe  Charles Fourier qui avait écrit au 18ème siècle un essai intitulé "le Phalanstère".

Cet utopiste rêvait d'une société communautaire égalitaire et le phalanstère était pour lui le "palais" pour une société harmonieuse.

André Godin décide de faire construire pour ses ouvriers ce phalanstère qu'il appellera Familistère.

La construction débutera en 1857 et durera 25 ans.

5 pavillons qui constituaient  500 logements pour 1800 personnes, en quelque sorte les HLM des années 60.

Extraordinaire ! rappelons que nous étions au 19éme siècle !

P1000182

P1000184.JPG

P1000220.JPG

Les ouvriers de l'usine bénéficent alors de bien des avantages !

- Une école obligatoire,laïque, mixte construite pour les enfants de 6 à 14 ans ( bien avant Jules Ferry)

- Une pouponnière pour les tout-petits que leurs mères peuvent

venir allaiter pendant leurs heures de travail.

-Une crèche pour les 2-6 ans

- Accès à la culture, une bibliothèque, un théâtre leur a été construit :

P1000214.JPG

P1000216

 

Une buanderie pour que les femmes viennent laver leur linge à l'eau

chaude de l'usine : 

Un séchoir à linge collectif

Une piscine !

P1000223.JPG

Voici la piscine de 50 m2 , alimentée par les eaux chaudes de l'usine, dont le sol de bois pouvait remonter de la profondeur  de  2,50m à une profondeur minimum pour que les petits puissent s'y ébattre.

Fabuleux ! Nous sommes à la fin du 19ème siècle au temps où Zola écrivait "Germinal"

Une cour de jeu pour les enfants au centre de chaque bâtiment, surmontée d'une verrière:

P1000197.JPG

P1000190.JPG

Dans cette cour se déroulaient les fêtes (fête scolaire, ducasse).

Jean-Baptiste André Godin s'installa dans un appartement du familistère au même titre que les ouvriers de l'usine.

Mais ces améliorations des conditions de vie de ses ouvriers ne lui suffisaint pas.

Il décida de créer une association coopérative du capital et du travail, la Société du familistère Godin, propriété collective de ses habitants.

Cet industriel philantrope avait tout donné à ses ouvriers et resta le gérant de l'usine jusqu'à sa mort en 1888.

 

Il mérite d'être mieux connu, qu'en pensez-vous ?

Rédigé par Marie-Claude

Repost 0
Commenter cet article

Nicole 08/02/2012 11:49

Boajour MC,
Pour une prochaine sortie, je te suggère la Mine de Lewarde. Si tu ne connaîs pas, c'est très intéressant. Tu pourras faire un beau reportage. Je l'ai visité il y a deux ans mais je ne trouve plus
mes photos.
Bonne journée, bises
Nicole

Marie-Claude 09/02/2012 19:18



Je vais la proposer à mes copines qui organisent les sorties (les chefs !)


Merci, Nicole


Je viens d'appeler la responsable, ils ont déjà fait deux fois la sortie à Lewarde, dommage , j'aurais bien aimé !


Si tu as d'autres tuyaux, tu peux me les donner !


Bises


MC



Nicole 03/02/2012 20:58

Ton beau reportage me permet de refaire une visite de ce Familistère. Je l'ai découvert il y a 3 ans, j'avais été impressionnée par toute cette organisation, une belle oeuvre. Les poêles Godin sont
très connus mais tout ce qu'à fait M. Godin beaucoup moins, tu vas contribuer à le faire savoir.
Bon week-end
Nicole

Marie-Claude 04/02/2012 06:50



Merci Nicole, encore un Picard de valeur !


Il a neigé légèrement hier soir, l'hiver de février est toujours sévère, le froid est intense !!!


Bon week-end à toi aussi


MC



daphne44 03/02/2012 20:46

Bel article , tu rends hommage a un grand homme , un humaniste , merci a toi , je connaissais seulement les poèles
bonne et douce soirée M C , devant le poèle !!!!!!!

bizzzz

Marie-Claude 04/02/2012 06:46



Désolée mais j'ai juste un feu de cheminée qui chauffe certainement moins qu'un Godin !


Bises


MC



Marina 03/02/2012 20:22

je me suis permise de faire un lien sur ta page. Si cela pose problème, je l'enlève de suite.

Marie-Claude 04/02/2012 06:45



Non pas de problème


MC



flbd54 03/02/2012 19:30

et en plus par ces temps de grand froid, c'est de circonstance ! j'ai signalé l'article sur ma page facebook

Marie-Claude 04/02/2012 06:44



Oui, ils chauffaient bien ces poêles Godin !


MC



Marie-Noëlle 03/02/2012 18:09

Beau reportage !!
J'avais encore un petit "Godin" gris souris, tout mignon mais je ne savais quoi en faire dans ma maison moderne et je l'ai vendu dans un dépôt-vente. Il faut croire qu'il y a toujours une clientèle
pour ce genre d'article car il est parti en deux jours.
Une question qui vaudrait d'être posée : les ouvriers (ères) étaient-ils plus heureux dans cette promiscuité et cet assistanat plutôt que dans leur cabane même vétuste ??
Mais ça, désormais on ne le saura jamais ...
Bon week-end

Marie-Claude 03/02/2012 19:09



Je ne pense qu'ils aient été assistés, aidés oui, mais après ils ont pu prendre leur avenir en main étant donné qu'ils étaient devenus coopérateurs et puis ceux qui ne désiraient pas vivre dans
le familistère vivaient dans leur propre maison, ce n'était pas une obligation.


Chacun avait son carré de jardin potager (les jardins ouvriers !) libre d'y faire pousser ce qu'ils voulaient.


Une qui n'a pas été heureuse de l'affaire fut Madame Godin, elle n'est jamais venue habiter au Familistère et n'a pas apprécié que Jean-Baptiste Godin donne sa fortune aux ouvriers !


Bonne soirée, ici, il fait glacial....


MC



c.ost 03/02/2012 17:08

Un grand Monsieur!Excellente idée de nous avoir fait partager cette histoire!Merci!

Marie-Claude 03/02/2012 19:12



Oui, peu de personnes sont capables de réagir ainsi !


Le guide nous a demandé à la fin de son exposé de répandre l'histoire autour de nous, il se disait chagriné que l'on ne connaisse le nom de Godin que pour les poêles, alors je l'ai fait ....


MC



flbd54 03/02/2012 15:19

formidable !

Marie-Claude 03/02/2012 19:13



Merci pour Mr Godin


MC


 



catherineM 03/02/2012 14:20

Marie-Claude, je connaissais l'histoire de Monsieur Godin et de son Familistère mais je ne me souvenais plus que son oeuvre utopiste avait été réalisée à Guise.
Dans le même esprit, nous avons en Franche-Comté, la Saline Royale d'Arc-et-Senans oeuvre au XVIIIème siècle, de l'architecte Claude-Nicolas Ledoux. Le projet, plus ancien, fut nettement moins
abouti. Restent les beaux bâtiments.
J'ai apprécié ton billet qui met en valeur les qualités d'André Godin (dont un poêle du même nom a longtemps chauffé la cuisine de notre maison de week-end !)
Bon week-end, Marie-Claude. Bises

Marie-Claude 03/02/2012 19:16



Il avait aussi créé en prolongement un Familistère en Belgique.


Bon week-end à toi aussi, attention! la neige est annoncée !


Bises


MC



Marina 03/02/2012 13:57

Certain peuvent en prendre de la graine !
J'ai dans mon couloir un vieux poêle Godin hors d'usage (Marie-Rose de son petit nom) échappé de peu à la décharge. Je l'adore et vais maintenant le regarder d'un autre oeil.

Marie-Claude 03/02/2012 19:18



Oui, maintenant tu pourras penser à Jean-Baptiste André Godin et son utopisme réalisé !


MC



louli 03/02/2012 13:44

Merci MC pour ce billet très interessant ! C'est réconfortant de découvrir ce genre d'action surtout qu'il n'a pas hésité sur les moyens pour l'époque..Bravo Mr GODIN !

Marie-Claude 03/02/2012 19:20



Oui, On peut le dire très fort : Bravo JB André GODIN ! 


MC


 



M-France W 03/02/2012 13:07

Une belle oeuvre , dans les deux sens du terme que j'ai déjà visitée . Ils avaient aussi un jardin qui est toujours entretenu , je me souviens de la jolie serre . Bon week-end auprès de la cheminée
.

Marie-Claude 03/02/2012 19:22



J'aurais bien voulu voir la serre mais avec le temps glacial, nous n'avons pas stationné dehors ! Brrrr....


Bisous gelés


MC



annie h 03/02/2012 12:29

super interessant des qu'il fait beau je vais m'y empresser
bizzz

Marie-Claude 03/02/2012 19:23



Oui, tu ne seras pas déçue mais prend la visite guidée, on y apprend beaucoup de choses.


Bises


MC



abeille26 03/02/2012 11:57

très joli reportage.
oui l'oeuvre de cet industriel devrait être mieux connu.
Lors de mes visites à Noyon chez ma soeur je suis allée visiter ce que tu nous montres, impressionnant pour l'époque.
A voir et ou revoir

Marie-Claude 03/02/2012 19:25



Tout à fait d'accord, avant j'habitais à une peite demi-heure de là et je n'y étais jamais allée, je le regrette maintenant.


MC



rando60 03/02/2012 11:50

Hé bien là , chapeau MC , un reportage digne d'une bonne journaliste qui s'investit a fond dans son travail, bravo , a ou i ces fameux poêle , quelle chaleur , par ces temps froids ça nous
réchauffe , pour ton article sur la clouterie que je ne connaissais pas ..normal, car pour nous , c'est la Trifillerie son nom, qui se trouve dans la rue de Usines a Creil , bonne journée ,
glaciale mais sous un ciel bleu accompagné d'un grand soleil , bises

Marie-Claude 03/02/2012 19:27



Merci Rando, tout à l'heure, il volait des flocons....aïe, aïe, aïe !


Bisous


MC