Un couvre-sol généreux, ami de la terre argileuse

Publié le 4 Mai 2010

Voici notre famille Symphytum, c'est une famille nombreuse et résistante, qui fleurit de mars à mai, voire plus.

Elles aiment tout, nos consoudes, l'ombre, le soleil, le sous-bois...

C'est une très vieille famille que l'on appelait autrefois entre autres noms, langues de vaches ou oreilles d'âne ou herbe à la coupure (les gens s'en servaient pour cicatriser les plaies.

D'abord , je vous présente Symphytumazureum, d'un joli bleu, attention, avec ses airs de grande douceur, c'est un terrible envahisseur, alors je fais la chasse à tout ce qui déborde: A chacun sa place, c'est la loi dans le jardin !

PICT0074-copie-2.JPG

PICT0048-copie-3.JPG

PICT0127.JPG

Voici symphytum grandiflorum

PICT0090.JPG

Il mesure environ 30 cm de haut et colonise bien les sous-bois.

PICT0017-copie-1.JPG

 

Symphitum "Hidcote blue ", haute de 40 à 50 cm, les fleurs sont rouges en boutons puis bleues à l'ouverture puis pâles presque blanches.

 

PICT0061-copie-2.JPG

 

PICT0055-copie-1.JPG

On le voit très bien  sur ce zoom. Les consoudes  ont des inflorescences scorpioïdes: Le tige qui porte les boutons floraux est enroulée sur elle-même, comme la queue d'un scorpion, elle se déroule peu à peu, au fur et à mesure de la floraison.

enfin, je vous présente la petite dernière, la plus délicate, la plus sage mais aussi celle qui fleurit le moins, Symphytum"Hidecote Variegatum"

PICT0019.JPG

Après la floraison, on les rabat très court, elles auront tout l'été pour refaire un joli tapis de belles feuilles pour l'hiver.

Et que ferez-vous de ces tailles ?

Surtout, ne les jetez pas, mettez-les dans votre composteur , où elles vous feront un excellent  fertilisant ( leurs racines ont la particularité de pouvoir capter la potasse de l'argile, Dixit, Antoine Breuvart dans l'excellent livre: le monde des plantes de terre argileuse)

Rédigé par Marie-Claude

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L

Tu sembles avoir de belles collections de plantes qui, comme chez moi, apprécient les terres argileuses, et de bonnes connaissances en botanique. C'est toujours un vrai plaisir de se balader en
noyonnais.


Répondre
M


Merci pour le compliment, la sauvagine.


C'est vrai ici, c'est très argileux, on pourrait en creusant à 2m de profondeur(on l'a fait pour créer un puits !) trouver de l'argile de poterie.


Bises


MC



J

Bonjour marie Claude
Je me suis régalée je viens de prndre une bonne leçon de botanique j'ai pu découvrir euphorbe polychroma tu me diras comment elle se comporte l'été ton euphorbe characias est énorme c'est comme
celà que je les apprécie. et j'ai relevé le symphitum que je vais cherché sur l'encyclo.
merci professeur je plaisante à bientôt jocelyne


Répondre
D

Très belle plante en effet cette année avec l'humidité du printemps elle est particulièment vigoureuse .

Bises


Répondre
F

Bonjour Marie-Claude,
Je suis contente d'avoir reconnu celle-ci que j'ai photographié dimanche dernier , une variétée sauvage violette ,en touffe à certain endroit du parc , j'ai entendu tout à l'heure sur France bleue
Picardie ,les propriétés de cette plante ,je suis plus attirée par les rustiques et celles qui nous surprennent par la forme de leurs pétales, la vrai verdure me manque !!!alors je m'installe dans
ton jardin .
Bisous .


Répondre
M

Michèle bien contente de te voir sur ma messagerie pour te dire que j'essaie désespérement de t'envoyer des posts sur ton blog et de nouveau, c'est impossible !!!
L'anti-spam m'est toujours refusé, je ne sais pas pourquoi et je n'ai ce problème qu'avec ton blog ...
Je voulais simplement te dire que tu as une super vue de ton jardin (j'aimerais bien en avoir autant(moi, ,je suis en ville !), que tu te méfies du lysimachia doré, je l'ai mais il faut le tenir
serré car il est envahissant, et que ta Ciboulette me paraît bien coquine !
Bises
MC


Répondre
S

Elles ont une réputation de sacrées envahisseuses !
Je les trouve jolies mais je n'en n'ai pas car sous mes arbres et arbustes, l'ombre est bien trop sèche pour elles.


Répondre
H

Quelle impressionnante collection ! je ne savais pas qu'il en existait tant d'espèces de ces consoudes ! J'en ai quelques pieds sauvages au fond du jardin.
A part ça, ayant pris un peu de retrard dans mes visites de blogs, je découvre tes derniers billets avec beaucoup de plaisir, surtout la série sur ta magnifique pivoine arbustive et les scènes de
jardin en rose et bleu...
A bientôt ! amitiés, Michèle


Répondre
L

Je n'ai que de la blanche mais comme toi, elles sont décoratives dans un premier temps puis finissent au compost pour le "bien" des autres plantes ...Bises


Répondre
M

Quelle belle collection de consoudes et la première aux fleurs bleues est très jolie
Bises


Répondre
R

Dire que grace a vous deux , j'ai tout ça dans mon petit jardin , ca fera de jolis tapis, bises


Répondre
0

elle me tente bien ton envahissante consoude!! elle est très belle et j'adore les plantes qui savent se faire leur place!!
superbes tes choisyas du post précédent et encore plus tes superbes pivoines...


Répondre
R

J'aime beaucoup azureum et la dernière aussi pour son feuillage. Merci pour cette article sur les symphitum que je ne connais que très peu.


Répondre
A

ouais ouias tres bien tout ça


Répondre
S

J'adore aussi! Grâce à toi, j'ai enfin redécouvert le nom de ce petit symphitum qui colonise mon sous-bois. Symphitum grandiflorum!
Avec les feuilles des symphitum de nos fossés, je confectionne un purin qui dope prodigieusement les tomates


Répondre
A

Bonjour, j'ai comme consoude qui prend ses aises, symphytum caucasicum d'un bleu me rappelant azureum.

Excellente soirée à toi


Répondre