Publié le 20 Septembre 2017

A 5 kms de chez nous, se trouve l'Abbaye d'Ourscamp ou plus exactement les ruines de l'Abbaye.qui fut crée à l'origine par  saint Eloi en 641.

Après bien des péripéties, Notre Dame d'Ourscamp a retrouvé une vie grâce à l'installation d'une congrégation religieuse en 1941.

Pour les intéressés : Historique

 

Une abbatiale à ciel ouvert,

Le bâtiment qui abrite les moines date des XVII et XVIII ème siècle.

Impressionnante ruine

Impressionnante ruine

Terminée en 1201, l'église abbatiale mesurait  102 m de longueur,  26 m de large et 16 m de hauteur.

Une abbatiale à ciel ouvert,
Une abbatiale à ciel ouvert,

Un choeur en pleine lumière.

La nef, détruite, comportait neuf travées matérialisées actuellement par des conifères.

Une abbatiale à ciel ouvert,

Dentelle de beauté 

Une abbatiale à ciel ouvert,

Un immense parc très soigné.

La grande chapelle

La grande chapelle

L'infirmerie gothique construite au XII ème siècle  est devenue  chapelle des moines, on y célébrait  ce samedi, un baptême..

Une abbatiale à ciel ouvert,
Une abbatiale à ciel ouvert,

Une construction de toute beauté, reconnue comme la plus belle infirmerie gothique de France..

Une légende pour le nom d'Ourscamp :

Saint Eloi aurait réussi à atteler un ours à une charrette de pierres pour la construction de l'oratoire... à la place du boeuf que l'ours venait de manger.

Voir les commentaires

Rédigé par Marie-Claude

Publié dans #architecture

Repost 0

Publié le 19 Septembre 2017

Il y a bien longtemps que je ne vous ai pas montré la petite rocaille installée  dans un coin ensoleillé du jardin.

Je dois dire qu'elle a bien souffert cet été de manque d'eau, certaines plantes ont disparu car même en arrosant de temps à autre, l'eau coule pat l'effet de pente et ne s'infiltre pas....

Voici une photo prise le 9 , un jour sans pluie , exceptionnel en ce moment ;-))

Rocaille du p'tit coin de nature,

Et maintenant une photo souvenir de sa création en octobre 2013 :

Rocaille du p'tit coin de nature,

Un net changement n'est-ce pas !

Rocaille du p'tit coin de nature,

Je dois avouer que certaines plantes  précieuses de terre acide  n'ont pas résisté mais je suis assez contente du résultat.

Joël dit que je mets des plantes trop grandes mais la végétation fait ce quelle veut ...et moi aussi ! ;-))

Parmi ces plantes, il y en a une  qui me comble de fleurs à longueur d'année, c'est un petit pied que j'ai acheté au printemps 2016 lors d'une bourse à plantes.:

Erodium manescavii

Rocaille du p'tit coin de nature,

Elle a seulement eu un peu coup de blues pendant la canicule estivale et la voilà repartie à fleurir jusqu'aux gelées.

C'est une cousine des Geranium vivaces.

Rocaille du p'tit coin de nature,

Sur une de mes vivaces de rocaille, j'ai trouvé cette  belle chenille poilue.

Complètement ignare sur ce sujet, j'ai fait appel aux connaisseurs sur Facebook et Charlotte du Chat Vert  m'a gentiment donné son nom :

Il se nomme Macrothylacia  rubi L  ou Bombyx de la Ronce.

Il donnera un papillon de nuit aux couleurs bien fades...

Lors des prochaines fêtes des plantes, j'ai le projet d'acheter quelques mignonnes vivaces pour compléter la rocaille ainsi que des mini bulbes.

Avez-vous dans votre jardin, un coin rocaille , et dans cette rocaille, une plante très intéressante, belle et facile ?

Si oui, je suis très intéressée donnez- moi des noms....

Je recherche aussi pour l'angle de ma rocaille une plante qui résisterait à l'ombre sèche...

Merci !

Voir les commentaires

Rédigé par Marie-Claude

Repost 0

Publié le 18 Septembre 2017

Avec un mois d'avance, le jardin s'est paré de jolies couleurs.

Profitant de la matinée ensoleillée de ce dimanche, j'ai foncé au jardin, en robe de chambre afin de saisir quelques images.

Couleurs d'automne au jardin,

Le grand noyer a déjà laissé tomber une grande partie de ses noix.

Couleurs d'automne au jardin,
Couleurs d'automne au jardin,

Royal, le Viburnum plicatum mariesii , !!!

Couleurs d'automne au jardin,

Les fruits du pommier 'Jonagold' vont être bons à cueillir.

Je ramasse déjà les véreux et les cuis en compote.

Couleurs d'automne au jardin,

Les asters débutent leur floraison accompagnés par les Persicarias dont les feuilles se teintent de rouge.

Couleurs d'automne au jardin,

Jeux de lumière avec les fleurs  de l'Hydrangea Quercifolia.

Couleurs d'automne au jardin,

Persicaria fliiformis nous offre sa floraison  en épis aux minuscules fleurs rouges.

Couleurs d'automne au jardin,

Courageux le rosier 'Blush Noisette' nous offre depuis juin ses petites roses parfumées.

C'est de mes rosiers préférés pour son abondante et longue floraison ( depuis juin, il est fleuri ) ses feuilles toujours en bonne santé, son parfum musqué mais doux, Un grimpant que j'arrive à gérer facilement à 2 m. et surtout il fleurit  même à l'ombre, c'est important chez nous.

Couleurs d'automne au jardin,

Hydrangea ' Lime Light ', aux multiples couleurs.

Couleurs d'automne au jardin,

J'adore cette association Calamagrotis  brachytricha  et Cornus florida en habit d'automne

Couleurs d'automne au jardin,
Couleurs d'automne au jardin,

Vendredi soir, nous serons effectivement en automne, l'été a trop vite passé, comme toujours !!!

Voir les commentaires

Rédigé par Marie-Claude

Repost 0

Publié le 17 Septembre 2017

J'avais lu cet entrefilet  sur le net, dans la liste des visites  à faire lors des journées du patrimoine :

Cannectancourt

CARRIÈRE DE LA BOTTE. Samedi, de 9 h 30 à 17 heures, plateau de la Carmoye. Ses souterrains constituent un lieu unique en Picardie. Elle est l’une des plus emblématiques témoignages de l’aménagement militaire de notre région et de la guerre « souterraine ». Formant une cuvette facile à défendre, les combattants allemands s’y installent à partir de septembre 1914. Ils y creusent des galeries, parfois de plusieurs niveaux. La découverte des souterrains, à la lueur des lampes, reste un moment poignant et inoubliable pour chaque visiteur. Tranchées, boyaux, infirmerie, poste de commandement, cagnas, permettent de mieux comprendre le quotidien des combattants.

Cannectancourt étant très proche de Noyon, nous avons décidé  de nous y rendre ce samedi et nous n'avons pas regretté, c'est en effet un moment que l'on oubliera pas....

Je vous invite à visiter ce lieu d'histoire lors d'une autre journée d'ouverture...

Après avoir tourné dans le village, pas de fléchage , ni de panneau d'indication, c'est le défaut, nous nous garons au lieu dit Carrière de la Botte, puis nous empruntons un petit chemin boisé .

.

La carrière de la botte,
La carrière de la botte,
La carrière de la botte,

Le groupe qui nous précède muni de charlottes et casques va monter les marches avant de s'enfoncer sous terre avec son guide ;

La carrière de la botte,

Charmant, il a bien voulu poser pour nous.

La carrière de la botte,

Cette infirmière militaire sera notre guide, munie d'un éclairage nécessaire pour se déplacer dans les tunnels creusés par les allemands.

La carrière de la botte,

Nous arrivons dans la tranchée, impressionnant de s'imaginer la vie de ces soldats de 14..

En début de guerre , les allemands s'installent ici et creusent des galeries souterraines. 

dans le bois d'en face, se trouvent les français.

Entre les deux, se trouve le "No man's land"

Puis au fil du temps, la tranchée est reprise par l'armée française qui va continuer de creuser des galeries (. 8km sur plusieurs niveaux ) et un trou d'écoute de 18m.

La carrière de la botte,
La carrière de la botte,
La carrière de la botte,

Sous terre dans les galeries sont creusés dans la pierre des petites pièces de repos, une infirmerie, une salle de repas, 

Sur les plafonds bas des pièces ont peu voir des dessins faits à la lueur des torches , des représentations féminines...

Un vrai labyrinthe de tunnels qui se croisent, des niveaux plus bas que nous ne pourront visiter par soucis de sécurité.

Nous n'avions pas pris de lampe torche , heureusement, certaines personnes plus prévoyantes l'avaient fait et nous éclairaient le chemin.

La carrière de la botte,

Près de la sortie, dans une grande salle installée de bancs, un bénévole lit la lettre d'un jeune poilu à son épouse, un grand moment d'émotion pour tous.

La carrière de la botte,

Suivi d'un refrain repris par les bénévoles accompagnés d'un accordéoniste.

La carrière de la botte,

Enfin, les yeux tout éblouis , nous retrouvons la lumière  du bois.

Un moment d'une grande intensité émotionnelle ...

Sur le site de la Carrière de la Botte, vous trouverez d'autres informations.

Je vous souhaite un bon dimanche et profitez des journées du patrimoine.

Voir les commentaires

Rédigé par Marie-Claude

Repost 0

Publié le 16 Septembre 2017

Un plaidoyer pour les indésirables du jardin.

La fête des jardiniers-suite et fin

De la beauté d'un bouquet de sauvages :

Avec la participation de la Société Linneenne Nord Picardie .

La fête des jardiniers-suite et fin
La fête des jardiniers-suite et fin

Savoir les reconnaître et les  nommer :

La fête des jardiniers-suite et fin
La fête des jardiniers-suite et fin

J'ai même découvert le nom d'une plante qui pousse abondamment dans le jardin de nos amis hébergeurs de potirons et que leurs poules adorent :

Galinsoga cilié

Galinsoga cilié

Et lu sur le net que cette plante invasive était signe de terre acide.

C'est une plante comestible au goût proche du topinambour ou de l'artichaut et l'on peut en faire une soupe délicieuse...

La fête des jardiniers-suite et fin

Vu que le lierre terrestre contre lequel, je me bats au jardin peut faire une jolie plante verte en suspension !

Et qu'il est comestible  mais attention !!! ne confondez pas avec le lierre qui pousse aux arbres qui lui est toxique.

Blog cuisine sauvage

La fête des jardiniers-suite et fin

Vu cette affiche, invitant à visiter ce jardin cultivé en permaculture.

amusante, cette table issue de l'économie circulaire

amusante, cette table issue de l'économie circulaire

Du mobilier en bois de réemploi, une démarche écologique et économique !

très écolo ! ;-))

très écolo ! ;-))

Les toilettes sèches , on apprécie ou pas !!!

 

Les Astelles

Enfin des tableaux végétalisés réalisés par Monsieur Lephay :

La fête des jardiniers-suite et fin
La fête des jardiniers-suite et fin

Il faut monter un cadre en bois , fixer à l'arrière un plexiglass, placer le terreau puis fixer une toile fine de protection hivernale.

La fête des jardiniers-suite et fin

Ajouter ce grillage rigide que l'on fixe au cadre.

Enfin percer de petites coupes au cutter dans la toile fine pour insérer les plantes.

On arrose par pulvérisation. on laisse à plat un certain temps pour que l'ensemble se stabilise , que les racines poussent et que les plantes s'installent.

Ensuite, on peut accrocher le tableau, à l'extérieur, bien sûr.

Quelques exemples de réalisations :

La fête des jardiniers-suite et fin
La fête des jardiniers-suite et fin

Quelques adresses :

Sur Facebook, retrouvez le jardin du bout d'la rue, un jardin solidaire, vous y verrez des photos de Rivery 

Toujours sur Facebook : L'échappée sauvage

Sur le net :

Société Linnéenne Nord Picardie

Collectif incroyables comestibles

Jardin médicinal

L'éveil sauvage

Les gardiens de la vie

Le jardin des vertueux

Le lombricompost

Passionpomme

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Marie-Claude

Repost 0

Publié le 14 Septembre 2017

Les organisateurs installent ce mur et y accrochent en partage leurs trucs et astuces et invitent les visiteurs a y ajouter leur savoir-faire.

Un bel esprit de coopération entre jardiniers.

J'ai photographié  quelques panneaux avec difficulté, il fallait se faire un passage entre tous les lecteurs et à mon tour, je vous en poste quelques-uns.

Fête des jardiniers - le mur des trucs et astuces,
Fête des jardiniers - le mur des trucs et astuces,
Fête des jardiniers - le mur des trucs et astuces,
Fête des jardiniers - le mur des trucs et astuces,
Fête des jardiniers - le mur des trucs et astuces,
Fête des jardiniers - le mur des trucs et astuces,

J'espère que l'un de ces trucs saura vous aider au jardin.

Personnellement, je vais préparer de l'eau de saule pour mes bouturages.

Voir les commentaires

Rédigé par Marie-Claude

Repost 0

Publié le 14 Septembre 2017

Vous le savez maintenant, on ne peut pas m'emmener à une fête ou bourses à plantes sans que je rapporte quelques pots...

Je vous présente les quatre potées qui sont revenues avec nous !

Fête des jardiniers- mes achats,

 Persicaria virginiana 'variegata', une plante  de mi-ombre et de terre fraîche, c'est idéal pour notre jardin...

Ses fleurs sont insignifiantes mais l'important, c'est le feuillage magnifique.

 

Fête des jardiniers- mes achats,

Libertia grandiflora, je l'ai vue en fleurs chez Colette de Sainte Beuve en Normandie, magnifique.

Je tente cette frileuse en haut du coteau plein sud, plantée avec une grosse pelletée de bon terreau et une bonne couverture de feuilles pour l'hiver.

Fête des jardiniers- mes achats,

Achetée pour insérer dans la rocaille, cette Gypsophila repens rosea.

A planter en plein soleil, dans la partie haute de la rocaille.

Fête des jardiniers- mes achats,

Iris spuria 'Lady Jane',  un grand Iris à planter au soleil avec une bonne dose de terreau et de compost, fleur blanche à coeur jaune.

 

 

Possédez-vous ces plantes ?

Si oui, vous pouvez me donner vos impressions, SVP ...

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Marie-Claude

Repost 0

Publié le 13 Septembre 2017

Ce dimanche à Rivery, une commune accolée à l'entrée d' Amiens, se déroulait la traditionnelle fête des jardiniers.

Nous y étions pour la première fois et nous avons aimé l'ambiance bon enfant de cette manifestation.

La Fête des Jardiniers-1-

Une bourse aux plantes animée y était installée, comme de bien entendu, j'ai craqué pour quelques vivaces.

La Fête des Jardiniers-1-

Le potiron était le roi de cette fête automnale, représenté par de multiples variétés.

La Fête des Jardiniers-1-

On pouvait même s'essayer à trouver le poids  de l'énorme citrouille...

La Fête des Jardiniers-1-

Démonstration de la Grelinette outil aérateur de sol .

La Fête des Jardiniers-1-

Le boulanger cuisait sur place de bonnes miches dans son four mobile.

La Fête des Jardiniers-1-

On pouvait acheter de simples nichoirs à oiseaux à des prix très raisonnables.

La Fête des Jardiniers-1-
La Fête des Jardiniers-1-

Des explications claires pour la mise en service et l'utilisation de composteurs .

J'ai découvert un outil très simple pour remuer le compost.

Joël va m'en fabriquer un.

Sur ce stand  j'ai appris qu'un ver venu de l'hémisphère sud , via la Grande Bretagne, s'est maintenant établi sur notre territoire national et qu'il détruit nos bons lombrics. le Plathelminthe, à faire froid dans le dos , une vraie catastrophe écologique !!!

Voilà le résultat de la mondialisation , des plantes en pots nous ont amené cette plaie...

La Fête des Jardiniers-1-
La Fête des Jardiniers-1-

Du paillage de Miscanthus cultivé par un agriculteur de la Somme est vendu  en sacs de différentes tailles pour pailler votre jardin.

De nombreuses utilisations possibles : Miscanthus Colin

J'ai noté que l'on pouvait s'en servir pour les poulaillers

La Fête des Jardiniers-1-

On pouvait acheter légumes bios, confitures maison et miel d'apiculteurs locaux.

Nous avons acheté un bon miel.

 

La Fête des Jardiniers-1-
La Fête des Jardiniers-1-

Les palettes à l'heure de la récup...

La Fête des Jardiniers-1-

Pour terminer l' énumération de ce jour, les belles gambettes du joueur de cornemuse !!! ;-))

 

La suite dans un prochain post ...

Voir les commentaires

Rédigé par Marie-Claude

Repost 0

Publié le 11 Septembre 2017

Qui va reconnaître  cette belle plante ?

Devinette...Réponse !

J'attends vos propositions !

Bon, comme je vois que vous séchez, je vous donne la réponse exacte :

Il s'agit de la Tagète Minuta, une plante qui pousse en Amérique du sud et à Madagascar,  dans les contrées chaudes et humides.

Je l'ai semé au printemps elle a beaucoup grandi, environ 1,50 m mais n'a pas encore fleuri, à vrai dire ses fleurs sont insignifiantes, ce qui est intéressant, c'est son joli feuillage  et son parfum.

On s'en sert pour créer une huile essentielle.

Les racines de cette plante, ont le pouvoir de chasser les nématodes du sol, l'effet durerait trois ans.

Sur le blog de David, j'ai trouvé une photo de la plante en fleurs :

Devinette...Réponse !

C'est normalement une vivace mais dans nos contrées, je n'y crois pas...On verra.....

Voir les commentaires

Rédigé par Marie-Claude

Repost 0

Publié le 11 Septembre 2017

Persicaria orientalis  appelée par les anglais "Kiss me over the garden gate' est une annuelle  dont le semis nous donne quelquefois bien du fil à retordre.

Chez une amie, il se ressème à tout va dans son potager et elle m'a offert des pieds  que j'ai repiqué avec succès...

Au jardin, j'ai eu un petit pied tout malingre.

Apparemment, il faut le laisser grainer sur place et passer l'hiver au froid et attendre, attendre...car la belle sort ses petons tard en saison.

La belle a besoin de froid pour germer et sa germination est lente de 20 à 60 jours...

Une annuelle de belle stature,
Une annuelle de belle stature,

Cependant, la patience sera récompensée par une superbe  brassée de fleurs culminant à 2 m de hauteur.

Si le pied est bien fort pas besoin de tuteur, même en cas de grand vent comme ce jour, elle tient la route.

Une annuelle de belle stature,
Une annuelle de belle stature,

Une géante élégante qui va fleurir le jardin, jusqu'aux gelées ( que nous espérons le plus tard possible !...)

 

'Kiss me over the garden gate' : I love you !

Voir les commentaires

Rédigé par Marie-Claude

Repost 0