Publié le 7 Avril 2017

Voici la vue que nous voyons de la porte d'entrée

Sur le pas de la porte,

La floraison du Prunus x 'serrulata 'kiku-shidare-zakura' dure peu ( environ deux semaines ) mais elle est d'une telle beauté que nous ne saurions nous séparer de ce vieil arbre.

Voir les commentaires

Rédigé par Marie-Claude

Repost 0

Publié le 5 Avril 2017

Comme promis, je vous montre mes petits achats de la bourse aux plantes, après remise en route de la connexion internet déficiente ce matin....

 

Mes achats de St Riquier,

Tout d'abord un rosier  bouture : une Eglantine jaune qui en palissant donne des fleurs presque blanches appelé Pimprenelle.

A placer au pied d'un arbuste pourpre ( Physocarpus )

Si vous possédez, dites-moi ce que vous en pensez...

 

Mes achats de St Riquier,

Un phlox stolonifera bleu à placer à mi-ombre en terre riche en humus

Mes achats de St Riquier,

Un pied d'Hydrangea  macrophylla "Charme" à fleurs blanches bordurées de rose.

Mes achats de St Riquier,

Fière d'avoir trouvé un superbe pied d'Hydrangea paniculata 'vanille-fraise' pour un prix très raisonnable ( 6,50€ )

Je vais le mettre en gros pot, ma terre n'étant pas très propice aux paniculatas.

Mes achats de St Riquier,
Mes achats de St Riquier,

Et une vivace dont la vendeuse ne connaissait pas le nom et qui me fait penser à un cynoglossum ???

Pouvez-vous me dire si c'est bien cela  et vraiment vivace....

Merci à Gérald qui a reconnu une Omphalodes, donc à placer à mi-ombre , en terre ordinaire enrichie en humus, floraison en avril-mai.

Les Omphalodes sont appelées aussi nombril de Vénus et sont de la famille des myosotis.

Je me suis aussi acheté un panier en fer forgé pour mettre deux potées d'annuelles :

Mes achats de St Riquier,

Voir les commentaires

Rédigé par Marie-Claude

Repost 0

Publié le 4 Avril 2017

Tout d'abord, le point sur le semis de graines de tomates:

Joël a très bien réussi , les pieds étaient réguliers et viennent d'être repiqués et placés en serre à l'extérieur

Et si l'on parlait semis ?

Les années précédentes, nous les mettions en véranda mais au vu de la chaleur actuelle, nous les avons directement installés sur la terrasse avec la protection d'une serre basse.

Et si l'on parlait semis ?

Ils sont petits mais bien costauds.

Côté fleurs , j'échelonne les semis et Joël assume le repiquage au fur et à mesure , c'est un duo qui fonctionne plutôt bien.

Et si l'on parlait semis ?

Une partie des repiquages, certains sont en véranda, d'autres en extérieur, certains dans la serre non chauffée.

Réussi le semis des variétés suivantes :  Agastache,  Ageratum, Ammi, Atriplex, Centaurea, Cerinthe, Cobée, Cuphea, Dahlia, Helianthus, Ipomea, Lathyrus, Lobelia, Nemesia, Nicotiana, Panicum, Perilla, Petunia, Salvia, Scabiosa, Setaria, Zinnia.

Quelques pieds de Persicaria orientalis lèvent et je les surveille comme le lait sur le feu !

Loupé le Bidens blanc, et les lupins blancs qui ne sont jamais levés.

Je continue les semis d'annuelles, il n'est pas trop tard.

Pour les Impatiens et les Begonias sempervirens, nous avons décidé cette année de les acheter à bas prix en début de saison,  ce  que nous avons fait la semaine dernière ( à Lidl , 60 pieds pour 10€) et je les ai repiqué en plus grands godets et placé en serre froide.

Au petit coin potager, j'ai semé les Bettes à cardes rouges reçues lors du SOL, elles sont repiquées et je viens de semer les premiers radis, je ne suis pas très en avance...

La belle météo a ses inconvénients, je vais devoir arroser le coin potager si je veux que les radis lèvent et poussent vite sinon, ils seront immangeables.

Et pour vous l'année 2017 est-elle propice aux semis ?

Racontez-moi vos expériences...

Voir les commentaires

Rédigé par Marie-Claude

Repost 0

Publié le 3 Avril 2017

Ce dimanche , nous avons été fidèles à notre bourse aux plantes de St Riquier, sous la brume matinale, les vendeurs amateurs étaient tous à leur poste :

Un dimanche entre bourse aux plantes et mer,
Un dimanche entre bourse aux plantes et mer,
Un dimanche entre bourse aux plantes et mer,

Quelques professionnels dans une autre partie du parc de l'abbaye.

Un dimanche entre bourse aux plantes et mer,
Un dimanche entre bourse aux plantes et mer,

L'après-midi, nous avons pris un grand bol d'air iodé à saint Valéry , la petite ville médiévale de baie de Somme, chère à mon coeur.

Un dimanche entre bourse aux plantes et mer,

Les couleurs de cette baie sont extraordinaires, de nombreux peintres y installent régulièrement leur chevalet.

Un dimanche entre bourse aux plantes et mer,

Au loin de l'autre côté de la baie, on distingue Le Crotoy et sa plage de sable fin.

Un dimanche entre bourse aux plantes et mer,

Par beau temps et marée haute, de nombreuses sorties en mer sont organisées, on tente alors de voir les phoques de la baie de plus en plus présents.

Un dimanche entre bourse aux plantes et mer,

La balade sur les quais attire de nombreux visiteurs

Un dimanche entre bourse aux plantes et mer,

Pour les paresseux ou les fatigués, la calèche " Les crins de la baie " suit le même parcours.

Bien sûr, j'ai rapporté quelques plantes de cette virée en pays de Somme mais ce sera pour un autre post ! 

Voir les commentaires

Rédigé par Marie-Claude

Repost 0

Publié le 1 Avril 2017

Deux poules et un coq en chocolat déjà tombés sur la pelouse !!!

Bientôt Pâques !

De quoi se régaler !!!  ;-))

Voir les commentaires

Rédigé par Marie-Claude

Repost 0

Publié le 30 Mars 2017

Un narcisse offert lors d'un troc plantes en automne 2015 et qui se porte très bien chez nous .

C'est un narcisse papillon ou orchidée nommé ainsi en raison de la forme de sa coupe ouverte et aplatie

Je l'avais déjà présenté l'an dernier sans savoir le nom , Zéph m'avait aidée dans la dénomination split corona mais il me manquait la variété que je viens de trouver sur un site anglais : Son petit nom est cassata

Focus sur un narcisse : le narcisse split 'cassata' ,
Focus sur un narcisse : le narcisse split 'cassata' ,

Savez-vous ce qu'est le cassata en réalité ?

C'est un somptueux dessert sicilien que l'on confectionne pour Pâques.

Résultat de recherche d'images pour "cassata recette"

Ce si joli narcisse mérite bien de porter le nom d'une gourmandise pascale.

Si l'envie vous prenait de pâtisser , voici une recette de Cassata par Mamina.

Belle journée et bon appétit ! ;-))

Voir les commentaires

Rédigé par Marie-Claude

Repost 0

Publié le 29 Mars 2017

Comme les jeunes enfants qui débutent l'écriture, je déborde dans la marge !

Oui, j'ai investi l'espace extérieur au jardin qui donne sur la route, une bordure timide ( pour l'instant....)

Dès le début de l'année dernière, j'avais en tête d'aménager une bande de terrain, le long de la route, seulement voilà, le mari n'était pas d'accord, ajouter encore du travail, de l'entretien à notre espace , ce n'était pas dans ses projets...

Mais je suis têtue, opiniâtre..... 

Alors en douce, j'ai acheté un gros sac de narcisses et pendant ses absences, je les ai plantés...

J'ai aussi inséré entre eux des Geraniums vivaces et des Hellébores qui ont eu beaucoup de mérite à survivre :

Les jardiniers de la ville qui tondent cet espace gazonné , les ont tondu à deux reprises, bon ce qui ne tue pas... rend plus fort, les Geraniums ont un pied bien costaud cette année .

Les Hellébores ont souffert et certains pieds sont à remplacer.

 

Je déborde !!!
Je déborde !!!

Joël a découvert les narcisses récemment et bon joueur, il m'a aidé à faire une bordure nette .

Ensemble nous avons ajouté des plantes dédoublées du jardin afin que cette bordure soit le plus souvent fleurie : Iris sibirica  pour le printemps, Sedum pour l'été  et pourquoi pas d'autres encore ?....  ;-))

 

Voir les commentaires

Rédigé par Marie-Claude

Repost 0

Publié le 28 Mars 2017

Je rebondis sur un article récent d'Isabelle, elle expliquait  que pour les rosiers, il ne fallait pas s'inquiéter car les larves de coccinelles allaient s'en occuper, d'accord mais pour mon Lonicera Tellmanniana, c'est une autre histoire /

Ce chèvrefeuille particulier fleurit tôt en saison avant que n'arrive les coccinelles !...

Les premières saisons de son installation au jardin, il était magnifique, je dis cela pour ceux qui aiment le jaune orangé, j'en fais partie.... pour certaines plantes.

Jusqu'au jour où les pucerons ont découvert cette plante à la sève délicieuse qui leur promet de beaux abris :

 

Comment éliminer les pucerons de manière naturelle ???
Comment éliminer les pucerons de manière naturelle ???

Sous leurs piqûres, les feuilles s'enroulent et leur font un abri caché, bon, passe !!!

Mais ce qui est plus gênant, c'est que ces vilaines bêtes se glissent dans la corolle feuillue  qui entoure les boutons floraux et qu'ils font avorter les fleurs !!! Grrrrrrr...

Plus de jolie floraison, tous les ans , ce pied de chèvrefeuille signale l'arrivée des premiers pucerons !

Alors, il faut employer les grands moyens :

Jacques Barbier du jardin de Jumaju  m'a confié son truc que je vous transmets :

 Découpez des feuilles de rhubarbe en tagliatelles ( ça tombe à pic... les premières feuilles se déploient )

Plongez-les dans l'eau bouillante à raison de 150 g  par litre d'eau.

Portez à ébullition, enlever du feu, couvrez et laissez infuser au moins 24 h .

Cette infusion est efficace. contre les pucerons noirs ou verts, les gendarmes ( pas les vrais...) et la teigne du poireau

Gardez-la pour la saison dans une bouteille plastique bien fermée dans votre sous-sol.

 

Attention :

Je précise que la feuille de rhubarbe est toxique, utiliser une vieille casserole qui ne servira qu'à ce genre de recette.

Etiquetez  bien votre bouteille  et placez-la en hauteur dans votre coin à produits jardiniers, surtout si vous avez des petits à la maison.

Comment éliminer les pucerons de manière naturelle ???

Il m'en reste un peu de l'an dernier mais je crains qu'il ne soit plus efficace...

Comment éliminer les pucerons de manière naturelle ???

Lonicera , prépare-toi à recevoir une pulvérisation de cette infusion...

Comment éliminer les pucerons de manière naturelle ???
Comment éliminer les pucerons de manière naturelle ???

Et, tu redeviendras encore plus lumineux !!!

Voir les commentaires

Rédigé par Marie-Claude

Repost 0

Publié le 26 Mars 2017

Ce jour, je vous présente, le massif aux hellébores  qui se trouve le long de la haie limite du terrain sur la route.

 

Un massif en évolution,

Les très nombreuses Hellébores présentes  se sont au fil des années multipliées à partir des quelques pieds plantés et pourtant, j'en ai retiré, pour offrir  lors de trocs plantes, à maintes reprises mais les hellébores aiment notre terre.

Elles servent de couvre-sol aux pieds des  vieux rosiers arbustes résistants à la pollution ( beaucoup de rugosa ).

En automne, j'y insère tulipes et narcisses ( pas encore fleuris en ce moment )

Le massif est longtemps resté ainsi haie de thuyas exigée par la mairie :

Après l'abattage de l'énorme haie de vieux thuyas présente quand nous avons acheté la maison, à la demande de travaux en mairie : abattage de haie de thuyas, il nous fut répondu que c'était autorisé à condition de replanter une nouvelle haie de thuyas !... 

Et puis lors d'une visite du jardin, une invitée me dit : 

" Et quelles fleurs avez-vous en été dans ce massif ? "

J'ai alors réalisé que j'avais oublié qu'un massif se doit d'être beau au long de l'année alors je commence à y insérer des vivaces d'été...

Mais ce n'est pas facile de trouver de la place et des plantes qui acceptent l'ombre et la concurrence des racines, avez-vous des idées de résistantes estivales ou automnales ???

Voir les commentaires

Rédigé par Marie-Claude

Repost 0

Publié le 25 Mars 2017

Quand j'ai débuté le jardin, je voulais à l'avant de la maison, un massif dans les tons dorés afin de donner à la façade orientée nord ouest de la luminosité, je n'ai jamais regretté cette association d'arbustes et de plantes couleur de soleil.

Mettre du soleil dans un massif ombragé,
Mettre du soleil dans un massif ombragé,

Au pied, une touffe d'Alchemilla mollis , ajoute lors de sa floraison une teinte vert anis très lumineuse,  une Hemerocallis naine 'Stella de Oro ' aux petites fleurs jaune d'or complète la scène.

Je dois avouer que j'ai bien du mal à faire grandir le Corylopsis pauciflora  , il reste désespérément nain, la terre ne doit pas lui convenir...

 

Je l'avais placé à cet endroit pour sa floraison en fin d'hiver, jaune beurre et sa fanaison d'automne très lumineuse

Mettre du soleil dans un massif ombragé,

Je n'ai que cette photo floue à vous proposer  de sa floraison de fin février, il me faudrait une macro pour adapter à mon appareil photos.

Mettre du soleil dans un massif ombragé,

Ici, son feuillage d'automne, une photo empruntée sur le net...

Bon week-end jardinier, le soleil illumine déjà le bureau !!!

Voir les commentaires

Rédigé par Marie-Claude

Repost 0