Publié le 17 Décembre 2016

J'adore les levers de soleil hivernaux, ils ont une beauté que seule cette saison apporte.

Le matin, au bureau, j'aime scruter le moment où le soleil va émerger de l'horizon et illuminer notre terre.

Je vous en poste deux, photographiés récemment,, l'un au ciel complètement limpide et l'autre aussi beau mais plus tourmenté.

Ciels de décembre,
Ciels de décembre,

Je vous souhaite un bon week-end de préparatifs pour la Noël !

Voir les commentaires

Rédigé par Marie-Claude

Repost 0

Publié le 15 Décembre 2016

Un mois de mai bien contrasté se dévoile pour vous :

Photos préférées :

L'hôtel a insectes est en service

L'hôtel a insectes est en service

Façade de la maison orientée au nord, massif aux tonalités dorées pour l'éclairer

Façade de la maison orientée au nord, massif aux tonalités dorées pour l'éclairer

Mosaïques du mois :

De couleurs chaudes

De couleurs chaudes

de couleurs froides

de couleurs froides

Les associations :

Tulipes, myosotis et phlox mousse
Tulipes, myosotis et phlox mousse

Tulipes, myosotis et phlox mousse

Heuchère caramel, Persicaria Purple Fantasy et Saxifraga Urbium en fleurs

Heuchère caramel, Persicaria Purple Fantasy et Saxifraga Urbium en fleurs

Geum et Renonculus acris sulphureus

Geum et Renonculus acris sulphureus

Dryopteris erythrosora et Artemisia 'Valérie Finnis'

Dryopteris erythrosora et Artemisia 'Valérie Finnis'

Tulipes et Heuchére dans les tons brique

Tulipes et Heuchére dans les tons brique

Visites, découvertes :

Le mois des fêtes de plantes...

Très beau temps pour la  fête des plantes au Jardin des Monterelles, près de Noyon, le premier dimanche de mai.

Rétrospective mai 2016
Rétrospective mai 2016
En début de mois, un temps superbe pour la fête des plantes de Beervelde.
En début de mois, un temps superbe pour la fête des plantes de Beervelde.

En début de mois, un temps superbe pour la fête des plantes de Beervelde.

Fête des plantes de Chantilly en deuxième partie de mois, une journée glaciale

Fête des plantes de Chantilly en deuxième partie de mois, une journée glaciale

Déceptions :

La météo qui froide et humide à partir du 14 mai, a fait beaucoup de tort à la végétation

Mes semis si beaux en début de mois vont peu à peu sous l'effet des pluies et du froid se détériorer ( d'après les statistiques dans notre région , 184% de précipitations par rapport à la normale...)

Mes semis si beaux en début de mois vont peu à peu sous l'effet des pluies et du froid se détériorer ( d'après les statistiques dans notre région , 184% de précipitations par rapport à la normale...)

Aménagements de jardin : 

Remise en état des petits chemins qui serpentent dans les massifs : nettoyage des dalles, ajout de paillettes de lin entre elles pour éviter ou limiter la pousse des herbes

Rétrospective mai 2016
Rétrospective mai 2016

Installation de divers pots de succulentes dans cette partie ombragée et plantation de fraisiers remontants

Rétrospective mai 2016
Rétrospective mai 2016

Bouquet du mois :

J'ai décidé de faire des bouquets d' extérieur dans un seau en zinc, au pied du vieux noyer ( massif sans fleurs à cette période de l'année )

J'ai décidé de faire des bouquets d' extérieur dans un seau en zinc, au pied du vieux noyer ( massif sans fleurs à cette période de l'année )

Pour terminer quelques photos qui me plaisent :

Des fougères naissantes aux tiges rouges,

Des fougères naissantes aux tiges rouges,

La rocaille en fleurs

La rocaille en fleurs

Rosa Pierre de Ronsard

Rosa Pierre de Ronsard

Une dernière photo en plan large des massifs

Une dernière photo en plan large des massifs

Etes vous prêts ou prêtes pour passer en revue votre mois de mai 2016 ?

Je suis prête à vous lire !!!

 

Participants :

Camille, Lydie, Valérie, Ingrid, Judith, Isabelle, Nikki, Sylvaine, Jacqueline

Voir les commentaires

Rédigé par Marie-Claude

Repost 0

Publié le 14 Décembre 2016

C'est le plaisir des trocs plantes de découvrir un petit bijou  jamais vu sur une fête de plantes, l'Oxalis pourpre ou triangularis, une plante tubéreuse.

Focus sur une vivace bulbeuse : Oxalis Regnellii

Echangée lors d'un troc automnal, elle était toute petite mais depuis que je l'ai placée au jardin d'hiver, elle s'est développée et présente quelques fleurs d'un ton un peu mauve.

Pourquoi pas plantée au jardin ?

Tout simplement parce qu'elle est gélive. C'est un brésilienne frileuse.

Vous pouvez aussi récolter ses tubercules avant les gelées, les placer dans de la vermiculite et les replanter au printemps comme l'on fait pour le dahlia, un autre tubercule, d'une taille bien différente.

 

Focus sur une vivace bulbeuse : Oxalis Regnellii
Focus sur une vivace bulbeuse : Oxalis Regnellii

Normalement, elle est caduque  et refait son feuillage en mars mais comme elle est dans un lieu chauffé par le soleil ou par les convecteurs, elle a perdu le nord et ne sait plus qu'elle est en hiver  !!!

En période froide, elle a besoin pour survivre de 6°c à 12°c.

Dès la fin des gelées, on peut la mettre en extérieur , elle fleurira abondamment de juillet à septembre.

Aime les sols drainés, riches en humus et maintenus humide.

Exposée au soleil levant ou à mi-ombre, elle se plaira dans une rocaille  de jardin.

Après floraison , elle peut faner, c'est qu'elle entre en sommeil, ne plus l'arroser et attendre un mois, elle pourra alors recommencer un cycle de vie.

Comme tous les trèfles et l'oseille , elle contient de l'acide oxalique, celui-ci peut être utilisé   pour enlever les taches de rouille sur du linge.

Voir les commentaires

Rédigé par Marie-Claude

Repost 0

Publié le 12 Décembre 2016

Val Maubrune est situé à quelques kilomètres de Guéret.

Débuté en 1998, et ouvert en 2011.

Si beau qu'il a reçu le prix coup de coeur de l'AJJH en 2012.

Et moi, j'ai eu le coup de foudre en 2016 !

Situé dans un vallon boisé,  ce jardin paysagé est un bonheur pour les amateurs de balades forestières, un jardin tellement intégré à la nature qu'il semble n'avoir aucune limite....

J'ai adoré.

Un jardin en Creuse : Val Maubrune,
Un jardin en Creuse : Val Maubrune,

Ici, tout est fourni aux visiteurs non prévoyants, des chaussures de jardin, aux bottes  et aux cannes car la balade se fait en terrain humide et accidenté.

Un jardin en Creuse : Val Maubrune,

Un troupeau d'oies bien inoffensives nous accueille mais ne elles descendent pas dans le vallon, elles ont leur étang à proximité.

Un jardin en Creuse : Val Maubrune,
Un jardin en Creuse : Val Maubrune,
Un jardin en Creuse : Val Maubrune,

Nous prenons le chemin du vallon entre fleurs sauvages et arbustes intégrés

Un jardin en Creuse : Val Maubrune,
Un jardin en Creuse : Val Maubrune,
Un jardin en Creuse : Val Maubrune,
Un jardin en Creuse : Val Maubrune,
Un jardin en Creuse : Val Maubrune,

La saulaie a été restaurée par élagages et jeux de transparences

Un jardin en Creuse : Val Maubrune,
Un jardin en Creuse : Val Maubrune,
Un jardin en Creuse : Val Maubrune,

En bas du vallon, à l'ombre des arbres , c'est le domaine des fougères.

Des centaines de fougères toutes plus belles, les unes que les autres.

Je crois que toutes les variétés possibles avec le climat creusois se trouvent ici.

Un jardin en Creuse : Val Maubrune,
Un jardin en Creuse : Val Maubrune,
Un jardin en Creuse : Val Maubrune,
Un jardin en Creuse : Val Maubrune,
Un jardin en Creuse : Val Maubrune,
Un jardin en Creuse : Val Maubrune,
Un jardin en Creuse : Val Maubrune,
Un jardin en Creuse : Val Maubrune,
Un jardin en Creuse : Val Maubrune,

Emaillées d'autres plantes d'ombre :

Un jardin en Creuse : Val Maubrune,
Un jardin en Creuse : Val Maubrune,
Un jardin en Creuse : Val Maubrune,
Un jardin en Creuse : Val Maubrune,
Un jardin en Creuse : Val Maubrune,
Un jardin en Creuse : Val Maubrune,
Un jardin en Creuse : Val Maubrune,
Un jardin en Creuse : Val Maubrune,

Au fond du vallon, l'eau est partout présente, sourçant à nos pieds bien bottés, traçant des rus que nous enjambons  et fusionnant en mare.

 

J'ai été subjuguée par le jardin de mousses et regrette de ne l'avoir pas plus photographié...

sobriété et beauté des mousses

sobriété et beauté des mousses

Des bancs situés à des endroits stratégiques permettent de se reposer et admirer les points de vue.

Un jardin en Creuse : Val Maubrune,
Un jardin en Creuse : Val Maubrune,

Cette promenade dans ce jardin " à l'air naturel ", en réalité très réfléchi et travaillé m'a enchantée et je vous conseille vivement de la programmer pour vos futures visites.

Voir les commentaires

Rédigé par Marie-Claude

Repost 0

Publié le 9 Décembre 2016

Focus sur une potée parfumée,

Depuis quelques jours, lorsque nous entrons dans le jardin d'hiver, le puissant parfum de la jacinthe, titille nos narines, c'est un bonheur olfactif et visuel, une sensation de printemps proche, certes il est encore bien loin mais, plus les jours passent, plus nous nous en rapprochons...

Patricia évoque régulièrement quelques peintres , je la suis avec cette huile  de

Jan van Huysum, Fleurs dans un vase, 1726

 Les jacinthes étaient particulièrement à la mode au 18 ème siècle, de nos jours, elles sont  plutôt reconnues comme fleurs de potée.

Au jardin, on préfère la jacinthe des bois plus légère ou la mignonne scille de Sibérie

 

 

Comme cette Scilla mischtschenkoana prise en photo au jardin fin mars 2015

 

Voir les commentaires

Rédigé par Marie-Claude

Repost 0

Publié le 8 Décembre 2016

Savourer une journée hivernale ( je parle d'hiver météorologique ) , c'est admirer un lever de soleil :

De son bureau  ou du jardin d'hiver
De son bureau  ou du jardin d'hiver

De son bureau ou du jardin d'hiver

Faire un tour au jardin pour promener le chien et se dire que le jardin garde un certain charme mais qu'il reste bien du nettoyage à faire... ou pas ...;-))

Savourer une journée hivernale,
Savourer une journée hivernale,
Savourer une journée hivernale,
Savourer une journée hivernale,
Savourer une journée hivernale,
Savourer une journée hivernale,
Savourer une journée hivernale,
Savourer une journée hivernale,

Observer quelques fleurettes et baies

Savourer une journée hivernale,
Savourer une journée hivernale,

Admirer le Mahonia en fleurs alors que tout le reste de l'année, on le déteste quand on se pique les doigts en désherbant à son pied et que l'on se dit que par mesure de rétorsion  on va l'arracher !!!

Savourer une journée hivernale,

Retourner au chaud après que Cannelle ait fait son petit besoin...et se soit chargée d'une profusion de feuilles mortes dans la toison...feuilles qu'elle  ne manquera pas d'éparpiller dans le hall...

Savourer une journée hivernale,

Prendre un petit goûter gourmand de café et shortbreads maison que j'adore !

Savourer une journée hivernale,

Décider de se remettre à la poterie... chat vous plaît ???

Savourer une journée hivernale,

Ou s'immerger  dans les tortueux mots croisés du brillant Michel Laclos....( je dois avouer que Joël est plus fort que moi à ce petit jeu de casse-tête )

Savourer une journée hivernale,

Allumer la cheminée et s'installer devant la télé  ou lire un bon livre de jardinage entourée de ses compagnons  à quatre pattes.

Savourer une journée hivernale,
Savourer une journée hivernale,

Voilà une journée cocooning comme j'aime et vous ?

Voir les commentaires

Rédigé par Marie-Claude

Repost 0

Publié le 7 Décembre 2016

Je prolonge mon article d'hier par quelques photos de plantes qui m'ont particulièrement séduites.

Les jardins en marche ( suite )

J'ai craqué pour cette superbe association dans les tons cuivrés   :

Tronc de l'Acer griseum appelé aussi Acer cannelle , Dryopteris erythrosora et Tiarella cordifolia

Les jardins en marche ( suite )
Les jardins en marche ( suite )

Cette jolie touffe de Neillia thibetica, originaire de l'Himalaya , une plante dont on peut être sûr qu'elle sera rustique !

Plante élégante à port en parapluie qui, je trouve, ressemble  beaucoup à mon Stéphanandra tanakae.

J'en ai acheté un pied dans un autre jardin.

Les jardins en marche ( suite )

Un Erigeron d'une jolie couleur, peut-être 'Quakeress'...

Les jardins en marche ( suite )

Cette volumineuse  touffe d' Ophiopogon japonicus niger, bien mise en valeur avec les graviers gris clairs.

Les jardins en marche ( suite )
Les jardins en marche ( suite )

J'ai admiré ce tuteur, en crosse de fougère, placé le long des murs,  au pied d'un massif .

Les jardins en marche ( suite )

Trouvé très intéressante et esthétique cette palissade qui laisse passer la lumière mais pas les regards indiscrets du voisinage.

Vous pouvez retrouver les duo de jardiniers à la fête des plantes de St Jean de Beauregard, ils y présentent   de nombreuses variétés d' aubépines, leur spécialité.

ou sur leur site : http://www.jardins-en-marche.fr/index2.html

J'ai trouvé sur le site de Détente Jardin, une vidéo où Pascal parle de ses aubépines fruitières.

Alors, êtes-vous convaincues ?

A quand les aubépines fruitières dans votre jardin ???

Voir les commentaires

Rédigé par Marie-Claude

Repost 0

Publié le 6 Décembre 2016

En juin, un groupe PJO avait décidé de visiter plusieurs jardins du département de la Creuse, nous y avons participé avec beaucoup de plaisir.

Aujourd'hui, je vous présente l'une de ces découvertes :

Les jardins en marche composés par un duo : 

Pascal  le pépiniériste et Jean-Paul  le plasticien.

Ils ont remodelé l'intérieur puis l'extérieur de la ferme des grands -parents de Pascal.

La pierre et l'ardoise: matériaux naturels de construction de la Creuse

La pierre et l'ardoise: matériaux naturels de construction de la Creuse

La cour de l'ancienne ferme a été complètement remaniée, de façon  à créer trois niveaux soutenus par des murets de pierre  et l'on va ainsi de surprise en surprise...

Visite de jardins en Creuse : Les jardins en marche,
Visite de jardins en Creuse : Les jardins en marche,

Le tilleul centenaire crée une ombre agréable lors des journées estivales.

Le gravier étendu là, permet les semis naturels de fleurs  annuelles ou vivaces...

A noter une très jolie Aquilegia  à feuillage panaché

A noter une très jolie Aquilegia à feuillage panaché

Visite de jardins en Creuse : Les jardins en marche,
Visite de jardins en Creuse : Les jardins en marche,

Le vieux puits ajoute au charme du lieu

Visite de jardins en Creuse : Les jardins en marche,

L'ancien fournil réaménagé est devenu gite.

Visite de jardins en Creuse : Les jardins en marche,
Visite de jardins en Creuse : Les jardins en marche,

Un pan de toit  situé à l'ombre du tilleul  est devenu verrière de quoi rêver à de belles nuits dans ce gite.

Visite de jardins en Creuse : Les jardins en marche,

Les Miscanthus apprécient ce sol volcanique, il faut dire qu'il a été bien amélioré...

Visite de jardins en Creuse : Les jardins en marche,

Ici, le sol a été recouvert de chutes d'ardoises récupérées de l'ancien toit outre l'aspect décoratif, les ardoises protègent le sol aussi bien de la chaleur que du froid des hivers creusois.

Visite de jardins en Creuse : Les jardins en marche,
Visite de jardins en Creuse : Les jardins en marche,
Visite de jardins en Creuse : Les jardins en marche,
Visite de jardins en Creuse : Les jardins en marche,

La promenade  dans le jardin se fait toujours pieds au sec, des chemins de mélèze aux dalles d'ardoises

Visite de jardins en Creuse : Les jardins en marche,
Visite de jardins en Creuse : Les jardins en marche,
Visite de jardins en Creuse : Les jardins en marche,
Visite de jardins en Creuse : Les jardins en marche,
Visite de jardins en Creuse : Les jardins en marche,

Impressionnant le nombre d'arbustes ou d'arbres plantés dans ce jardin.

Relativement peu de fleurs pour un mois de juin et pas de pelouse.

Le coin fraîcheur est remarquable d'imagination :

Visite de jardins en Creuse : Les jardins en marche,
Visite de jardins en Creuse : Les jardins en marche,

Les plantes qui nécessitent beaucoup d'eau ont été placées dans une  fosse de bonne terre , les jours de sécheresse, une brume salvatrice vient régulièrement les humidifier.

A l'extrémité, une terrasse ponton  en mélèze  surplombe la campagne au pied du parc des Millevaches

Visite de jardins en Creuse : Les jardins en marche,
Visite de jardins en Creuse : Les jardins en marche,
Visite de jardins en Creuse : Les jardins en marche,

Somptueux ce jardin ouvert sur la nature...

Un jardin très réfléchi, construit et toujours à modeler, c'est son nom : Les jardin en marche

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Marie-Claude

Repost 0

Publié le 4 Décembre 2016

Pour les pieds de rosiers et les variétés de tomates, Joël place des affichages qu'il fabrique avec des ardoises de récupération .

 Coût zéro euro : les couvreurs les jettent quand ils refont une toiture.

J'ai photographié les étapes de la réalisation de ces étiquettes :

Etiquetage fabrication maison,
Etiquetage fabrication maison,

Mesure et traçage à la craie.

On fait 8 étiquettes dans une ardoise.

Etiquetage fabrication maison,
Etiquetage fabrication maison,
Etiquetage fabrication maison,

Découpage à la pince de couvreur .

Il faut avoir un copain couvreur qui vous la prête !

Ou investir dans l'achat d'une pince...

Nous avons le copain...

Etiquetage fabrication maison,

Par souci d'esthétisme recouper les angles

Etiquetage fabrication maison,

Toujours avec cette pince , percer  le trou d'accrochage.

Etiquetage fabrication maison,
Etiquetage fabrication maison,

Il vous reste à écrire le nom de la variété avec un feutre adapté et à accrocher l'étiquette à un fer à béton préalablement coupé et mis en forme.

C'est tout simple à faire, comme vous le voyez !

Voir les commentaires

Rédigé par Marie-Claude

Repost 0

Publié le 2 Décembre 2016

Hiver oblige, je reste à l'intérieur et j'ai plus de temps pour confectionner des gâteaux.

J'ai donc cuisiné un gâteau à la courge puis ai eu l' envie de vous le présenter à la manière  de certains peintres en faisant une installation éphémère  "nature morte".

Nature morte au potiron,

Si cela vous amuse, vous pouvez me suivre et créer d'autres natures mortes

Voir les commentaires

Rédigé par Marie-Claude

Repost 0