Publié le 26 Juin 2011

Hier, après une semaine pluvieuse et overbookée, je suis allée faire mon petit tour de jardin et là, j'ai découvert que les hémérocalles s'étaient trompées de mois:

 "Mais on n'est pas en juillet", leur ai-je dit ! "Vous deviez attendre mes vacances"

 

Mais rien à faire, des fleurs étaient déjà fanées et d'autres jetaient leurs explosions de couleurs dans le jardin.

Alors vite, je suis retournée chercher l'APN et.... ce dimanche, je vous envoie de la couleur, pour vous réveiller, vous mettre en forme, vous dynamiser !

 

PS: Je tiens à mettre en garde les personnes sensibles aux couleurs vives, celles qui n'aiment que le rose doux et le blanc pur, refermez tout de suite cette page, vous pourriez avoir un malaise et j'en décline toute responsabilité !

P1040464.JPG

 Vous voyez, je vous l'avais dit, elles mettent le feu !

P1040476.JPG

 Pas des doubles, non ! des triples !

P1040465.JPG

Des petites à mettre en bordure,

P1040468.JPG

Cette variété, je l'aime beaucoup, elle est très florifère, je l'ai multipliée et mise à divers endroits du jardin, elle n'est pas très haute non plus et sied bien aux bordures.

P1040475.JPG

Un jaune soleil éclatant (que l'on n'a pas !) avec les asters frikartii qui adoucissent la scène, c'est superbe.

P1040493.JPG

J'adore ce pied, une variété très florifère, des tiges élancées, des fleurs fines et longues, pour moi, c'est le pied roi !

P1040495.JPG

Mais regardez cette fleur !, une magnifique éphémère car je vous le rappelle, elle ne vit qu'une journée.P1040498.JPG

Là les âmes sensibles peuvent ouvrir les yeux, nous voilà repartis vers des couleurs plus douces, une belle rose au coeur ensoleillé de jaune doux

P1040492.JPG

Celle-ci éclaire un coin ombragé et comble de perfection, elle est parfumée.

P1040479.JPG

Très jolie aussi cette hémérocalle s'épanouit de concert avec les clochettes bleues d'un pied de campanules.

 

Alors maintenant, dites-moi, à laquelle va votre préférence...

Je suis curieuse de connaître vos goûts.

 

Ah! J'oubliais de vous dire qu'elle m'ont chuchoté à l'oreille que l'été, le vrai pas celui inscrit sur le calendrier, arrivait et que c'est pour cela qu'elles se faisaient belles ...

Ce samedi soir, le soleil couchant apparaissait et le laissait entrevoir....

P1040536.JPG

 

Bon dimanche à tous !

Voir les commentaires

Rédigé par Marie-Claude

Repost 0

Publié le 23 Juin 2011

Le titre est un indice pour ceux qui cherchent à savoir où se trouve ce jardin, autre indice, la propriété abrite quelques chambres d'hôtes.

Un bien joli endroit pour passer un week-end en amoureux à la découverte de la région de Compiègne.

Comme promis encore quelques photos de ce délicieux jardin :

P1040415.JPG

En bordure de bassin, un pied d'hemerocalle rouge très florifère et une graminée super fine,

P1040416.JPG

Une déco de jardin, de toute beauté ou l'art de cacher une vieille souche.

P1040418.JPG

Nous avons traversé la rivière et avons un autre point de vue, très agréable aussi.

P1040421.JPG

Quelques marches qui mènent à la rivière, ici, nous sommes dans le coin ombragé.

P1040422.JPG

Un superbe arbuste en fleurs,  au tronc couché, car attiré par la lumière dans son jeune âge, qui a ma foi, pris une bien jolie forme. Il fleurit rose mais j'ai perdu son nom en route !....

 

Un zoom sur les fleurs :

P1040422-copie-1

  P1040408.JPG

Le coin des iris en plein soleil bien sûr encercle une poterie garnie.

 

P1040410-copie-1.JPG

En bordure d'eau, une belle astilbe ! Chez moi, elles sont rachitiques.....

P1040382.JPG

Un vieux bouleau coupé abrite un rosier liane, le vieux Paul, je pense...

 P1040380-copie-1.JPG

Dans ce coin de jardin, un magnolia aux feuilles vernissées que notre hôtesse appelle " l'arbre sale" car cet arbre persistant laisse tomber régulièrement quelques feuilles sèches qu'elle doit ramasser chaque jour.

 

A droite, cette petite boîte en bois est un nichoir  pour la cane, il y est inscrit, ne me dérangez pas, je couve !

P1040391.JPG

 La propriétaire qui a repris des études dans une école d'horticulture quand elle a installé son jardin

dit que tout jardin a besoin dêtre constitué tout d'abord sous forme de plan et de réfléchir au devenir de la plante. Ce que bien sûr, je n'ai pas fait !....

Son terrain était plat, elle l'a voulu vallonné et creusé dans l'axe de vue de sa cuisine afin de voir le bassin et les canards.

P1040412-copie-1.JPG

Joli contrate entre le saule crevette et le Cercidiphyllum appelée aussi arbre caramel pour le léger parfum qui se dégage,des feuilles en automne..

P1040417.JPG

Détail d'une structure pour rosier grimpant, une belle oeuvre....

P1040436.JPG

 

Et maintenant découverte d'un troisième jardin caché, il faut traverser l'immense salle d'hôte pour découvrir un petit clos japonais avec ses graviers ratissés où il ne faut pas marcher, là se trouvent nombre de pivoines arbustives , clématites, acers.

P1040431.JPG

Ce merveilleux acer qui joue avec le soleil m'a scotchée d'admiration. A ma question : comment faites-vous pour qu'il résiste ici ( dans votre terre argileuse), l'hôtesse d'une boutade m'a répondu, je lui parle !

Plus sérieusement, elle m'a assuré avoir fait une large fosse de terre de bruyère et l'avoir bien nourri !

Elle utilise beaucoup dans son jardin de la corne séchée qui est un engrais à lente diffusion.

 

P1040432.JPG

Dans ce petit clos des hydrangeas, des fougères, des hostas et sur le mur des clématites grimpent sur les claustras.

P1040438.JPG

Détail amusant sur un mur, un triangle de pommes de pin et ses décos de cactus.

P1040434.JPG

C'est avec regrets que nous quittons ce jardin zen et cette jolie propriété en félicitant chaleureusement notre hôtesse, architecte réfléchie de son jardin.

 

J'espère que cette visite vous a plu comme à nous, je voudrais ajouter que ce jardin a 18 ans  et qu'il a été modelé et remodelé afin d'en faire ce modèle de pureté et de paix.

Voir les commentaires

Rédigé par Marie-Claude

Repost 0

Publié le 22 Juin 2011

Aujourd'hui, j'avais pris rendez-vous pour visiter un jardin en pays de l'Oise.

Cet après-midi, la pluie s'était arrêtée et le soleil levé, laissait présager d'une belle balade au jardin de mon hôte.

Un jardin très soigné, pas de mauvaise herbe, sur 3000m2.

Un exploit !  en ces temps de pluie, où l'herbe pousse plus vite que l'éclair !

Ce jardin à tiroirs cache trois parties, un petit jardin à la française que j'ai omis de photographier, un jardin àl'anglaise et un clos japonais.

Voici quelques photos du jardin à l'anglaise :

P1040383.JPG

Un angelot nous attend à l'entrée,

P1040386.JPG

Des pavés élégants entourent la vieille maison, une très vieille demeure du 18ème siècle.

Dans le coin d'ombre les hydrangeas fleurissent ,

Sur le devant de la maison, je remarque un très bel hydrangea quercifolia"Snow Flake", une merveille, j'ai craqué, je vais l'acquérir dès que je le trouve, je vous le présente:

P1040385.JPG

Il faut dire qu'il est bien mis en valeur par son carré de pavés.

Des fleurs doubles, un feuillage déjà pourpre, il s'étale nonchalamment vers le sol, une beauté ...

P1040397.JPG

Une sanguisorbe "alba" se détache du reste de la végétation, bien jolie elle aussi,!

 

P1040394.JPG

Une autre vivace fine et blanche se dresse vers le ciel, notre hôtesse avoue ne plus savoir son nom, qui peut m'aider à nommer cette jolie inconnue ?

P1040398.JPG

Un delphinium habille le tronc d'un vieux bouleau.

P1040389.JPG

 différentes variétés d'hydrangeas,

P1040390.JPG

Une autre variété d'hydrangea quercifolia à port droit et à fleurs simples.

P1040400.JPG

Et dans le fond de ce jardin à secrets, une source forme un grand bassin poissonneux, où vivent quelques canards .

P1040403.JPG

Ici la végétation est adapté à l'humidité, saule crevette, hémérocalles, astilbes, gunnera, lysimaque sont plantureux.

P1040410.JPG

P1040405.JPG

P1040406

Des hemerocalles de collections de toute beauté....

 

Bon, je vous laisse attendre jusqu'à demain pour la suite du reportage....

Je vais me coucher et rêver à ce beau jardin .

Voir les commentaires

Rédigé par Marie-Claude

Repost 0

Publié le 21 Juin 2011

Dans la famille, Millepertuis, je choisis Hypericum androsaemum "Albury Purple", pour son feuillage pourpre, ses petits fruits rouges ressemblant à des bonbons et sa petite taille qui permet de le placer en bordure de massif.

P1040300.JPG

Un amour de petit buisson, bien adapté à notre terrain argileux.

P1040302.JPG

 

A placer dans un endroit lumineux mais ombragé

P1040301.JPG

De jolis petits bonbons à ne pas croquer évidemment.

 

J'aime aussi sa version panachée, Hypericum androsaemum variegatum "Mrs Gladis Brabazan" :

 

P1040288.JPG

Si l'hiver a été trop froid, on retaille assez près du pied et l'arbuste repart.

 

Des arbustes à adopter !

 

PS : Au cas où vous n'auriez pas regardé le calendrier, on ne le dirait pas,  mais c'est bien inscrit, premier jour de l'été !!!

Voir les commentaires

Rédigé par Marie-Claude

Repost 0

Publié le 17 Juin 2011

Les roses de juillet fleurissent en juin !

Malgré, la dépression actuelle, la sécheresse et la chaleur des mois d'avril et mai ont pour conséquence, le fleurissement avec quinze jours d'avance des roses de juillet :

P1040258

 

Le rosier de Veules les Roses qui court sur l'arcade puis sur les arbustes plantés en contrebas.

C'est un rosier très facile aux branches souples et aux fleurs d'un rose doux.

Les deux défauts que l'on peut lui imputer, c'est d'être sans odeur et  de ne pas remonter mais il fleurit longtemps à  une période où la floraison des autres rosiers s'est éteinte.

Pour ceux qui ne connaissent pas Veules les roses, c'est une petite station balnéaire de Haute Normandie, qui posséde outre le plus petit fleuve de France ( un peu plus d'un kilomètre ), une cressonière et de jolies villas fleuries.

Et des rosiers !!!

P1040197-copie-1.JPG

 

 Il ne sent pas ce rosier mais planté avec des chèvrefeuilles, dans le petit clos, il se dégage un parfum enivrant.

P1040198.JPG

Il a bien un nom ce rosier mais l'étiquette a disparu de son pied et  la jardinière à mémoire d'écureuil ne s'en souvient plus !

P1040259.JPG

Ceci est une bouture d'un très vieux rosier qui fleurissait sur le grillage du jardin de mes grands -parents, une bouture m'ayant  été donné par ma cousine qui ne connaissait pas le nom, j'ai recherché et suis à peu près sûre qu'il s'agit de

"Dorothy Perkins", un rosier créé en 1901 qui n'est pas remontant mais fleurit sur une longue période.

Avouez que les deux roses se ressemblent mais la fleur de Dorothy est plus petite et de ton plus foncé.

 

Encore des rosiers tardifs, les rosiers "Fairy" qui fleurissent avec bonheur le coteau ensoleillé , jusqu'aux gelées.

 

 

P1040326-1.JPG 

  Les rosiers "Fairy" existent en deux tons, rose clair et rose soutenu,. Ce sont des rosiers d'une grande facilité d'entretien, qui font de très jolis bouquets qui tiennent bien en vase.

 

Avec ces roses, je viens souhaiter une bonne fête à tous les papas !

 

Voir les commentaires

Rédigé par Marie-Claude

Repost 0

Publié le 15 Juin 2011

J'aime le fenouil bronze pour la stature qu'il donne à un massif, question grandeur, il en impose et je l'aime particulièrement quand il a plu:

P1040216.JPG

Un petit rayon de soleil dessus et c'est un émerveillement, bon d'accord la photo avec le soleil, j'ai oublié de la faire mais je vous assure un bonheur visuel !

Je l'aime aussi le fenouil parce qu'il est le seul chez moi à abriter ces jolies chenilles de machaon.

P1040248.JPG

P1040249.JPG

Elles adorent le fenouil ces petites gloutonnes qui bientôt nous donnerons ce merveilleux papillon.

Image empruntée sur le net, en attendant de pouvoir vous l'envoyer moi-même si tout se passe bien !

 

Et pendant ce temps, la fauvette à tête noire, dans le cerisier situé face au pied du fenouil, lance son chant  mélodieux et surveille......

P1030451.JPG

N'est-il pas beau ce mâle qui veut séduire sa femelle !

Je précise que c'est le chef qui a réussi cette photo, il est plus patient que moi....

 

Aujourd'hui, c'était une brève animalière, bonne journée....

Voir les commentaires

Rédigé par Marie-Claude

Repost 0

Publié le 13 Juin 2011

Je viens de découvrir  à demi enfoui sous l'achémille mollis qui lui servait de manteau ( de Notre-Dame), une bien jolie surprise, une de ces vivaces qui fleurit au printemps, en même temps que les tulipes et les jonquilles: Un bergenia, mais oui !....

Est-ce un effet de la chaude sécheresse suivie de la fraîche pluie ?

Alors le bergenia ne sait plus , à quel saint se vouer et  il fleurit...

Voyez  vous-mêmes :

P1040268.JPG

De quelle variété s'agit-il, je suis bien incapable de vous  le dire....L' étiquette ?.......envolée !

P1040270.JPG

P1040269.JPG

C'était ma brève du jour, j'aurai pu dire ma brève de comptoir, vu que je grignote des gâteaux apéritif, tout en tapant mon message mais je n'ai pas le vin de noix qui va avec !!!

Oui, je sais ce n'est pas raisonnable, mais j'ai une petite faim après ma journée passée au jardin à tailler les rosiers fanés et à repiquer des annuelles.

Maintenant, je vais avaler un potage aux légumes, voilà qui est diététique !!!

Voir les commentaires

Rédigé par Marie-Claude

Repost 0

Publié le 12 Juin 2011

Hier, par temps ensoleillé mais frais et venteux, nous avons parcouru le parc de Chaalis où se tenait la fête des roses.

Personnellement, j'ai été déçue par les rosiers exposés, peu de roses fleuries, des rosiéristes absents.

La faute à la chaleur et la sécheresse....passées, peut-être....

Quelques photos de stands :

 P1040222-copie-1.JPG

Un stand de rosiériste, photographié au hasard, on ne peut pas dire qu' il y a explosion de fleurs !

P1040223.JPG

De la déco de jardin sur fond de chapelle

P1040220.JPG

Mon rêve d'acers !

P1040226.JPG

De magnifiques hydrangeas, si je pouvais en avoir des bleus.... mais chez nous, ils redeviennent  roses par manque d'acidité. 

,P1040229.JPG

Un stand bien fleuri,

 

Par contre, nous avons été agréablement surpris par la roseraie du parc :

P1040236

Un massif de rosiers " Rush" créé par le rosièriste belge Lens

P1040240.JPG

Un colonne envahie par le rosier "Phyllis Bide"

P1040241-copie-1.JPG

Le rosier grimpant, non remontant mais très florifère "Maria Lisa"

P1040233-copie-1.JPG

  Un rosier grimpant que j'ai bien aimé, le rosier "Paul Noël" un vieux rosier créé en

  1913 mais malheureusement non remontant comme la majorité des rosiers anciens.

P1040237.JPG

 Le très florifère et facile, "Pink Cloud", un hybride moderne qui remonte bien en automne, je le posséde aussi au jardin mais chez nous, il est placé à mi-ombre et quelque peu étouffé par "Fée des neiges" ce qui ne lui convient pas du tout.

 

P1040243.JPG

Un bien joli point de vue,

 P1040239

Un vue générale de la roseraie

et....

P1040238.JPG

Cet ensemble magnifique de rosiers "Rush"

 

 

Venir à Chaalis et repartir les mains vides, je ne pouvais pas !

 Les poches vides, oui !

Voici ma petite récolte :

P1040247.JPG

J'ai craqué sur la merveilleuse couleur du rosier "Burgundy Ice" , une mauve bleue, oui, une de plus, trois hydrangeas et deux petits hostas pour compléter ma collection.

Raisonnable, mes achats ? A vous de me le dire !

Voir les commentaires

Rédigé par Marie-Claude

Repost 0

Publié le 7 Juin 2011

Ce jour, j'ai l'intention de vous présenter quelques rosiers anciens, ceux que je préfère :

P1030644.JPG

 

 Débutons par ce petit rosier à grappes de petites fleurs qui s'appelle "Queen of the Musk", il a été créé, il y a presque cent ans par le rosiériste Paul, comme vous pouvez le voir son feuillage est magnifique d'un vert brillant et bien nervuré.

Il est intéressant par la continuité de sa floraison et pousse au soleil, c'est une nature facile.

P1030834.JPG

Celui-ci est archi connu, c'est le facile, le généreux "Ghislaine de Féligonde", un éventail de tons abricot, jaune, crème, il est donné comme très remontant mais chez nous, il remonte peu. Pourquoi, je n'en sais rien peut-être que je ne suis pas assez généreuse en  engrais.

C'est un hybride de multiflora créé en France en pleine guerre 14-18. par un rosiériste français Turbat.

Ghislaine de Féligonde était une petite fille de deux ans. Pourquoi une rose lui fut-elle dédiée, mystère ?

P1030907.JPG

Un bel arbuste, ce rosier au nom évocateur "Cuisse de Nymphe émue", un très vieux rosier créé en 1797, grand rosier de 1,80m chez nous, il fleurit une seule fois mais longtemps.

Un parfum  puissant.  Il faut le  palisser car il a tendance à s'effondrer sur le Cardinal de Richelieu qu'il étouffe !

Un cardinal étouffé par une cuisse de nymphe, celà m'amuse beaucoup.

Mais lui moins car il végéte, je devrais peut-être le déplacer dans un endroit plus aéré où il pourrait s'exprimer librement !

P1040138.JPG

Une boule de fleurs, un rosier que l'on voit de loin, dont on attend tous les ans la floraison avec impatience, j'ai nommé "Robin Hood" , un de ces rosiers sans soucis qui fleurit tout l'été !

Nous le devons au Révérend Pemberton qui l'a créé en 1927.

 

P1040157.JPG

Un très joli rosier grimpant, "Veilchenblau" qui se bat avec la vigne pour envahir tout le mur, un rosier qui ne fleurit qu'une fois mais après tout de multiples arbustes de nos jardins ne fleurissent qu'une fois et nous les aimons quand même.

Il fut créé en 1909 en Allemagne, il n'est jamais malade.

P1040173.JPG

Encore un grimpant qui a mis longtemps à démarrer chez nous, suite à la mort d'un voisin, le rosier "Albertine" qui devait l'affamer, il a pris son élan et nous offre de jolies petites roses blanches serrées comme des pompons et parfumées, il se nomme "Félicité et perpétue" et fut créé en 1828.

Ses fleurs ne sont pas abimées par la pluie ce qui est rare chez les rosiers blancs. Lui aussi ne remonte pas.

  P1030833.JPG

Et le chouchou de la jardinière est là, petit, rose très pâle, très remontant, parfumé, résistant aux maladies, il se nomme "Grüss an Aachen", il a été créé en 1909 et va très bien avec le bleu.

Au printemps, il est borduré par l'erysinum" Bowles mauve" et pendant l'été, il a pour compagnon le géranium vivace Roxanne.

 

Je vais prendre mon petit déjeuner, au soleil et vous laisse en vous souhaitant une bonne journée ensoleillée .

 

NB: Hier, il a encore bien plu, un bonheur pour la pelouse !

Voir les commentaires

Rédigé par Marie-Claude

Repost 0

Publié le 5 Juin 2011

Je vais conter la  chose la plus extraordinaire; la plus incroyable, la plus singulière, la plus merveilleuse, la plus inouïe... . cette nuit, il a plu.......peut-être pas beaucoup, je ne sais,  il ne fait pas encore jour, mais je l'ai entendu........ et à l'aube les oiseaux chantent pour remercier le ciel de leur avoir envoyé un peu de cette boisson divine. ( Petit clin d'oeil à Madame de Sévigné)

 

Habituellement, je n'aime pas beaucoup le temps pluvieux mais depuis cette longue sécheresse, j'ai appris à l'apprécier, que serait la terre sans elle ?   Un immense désert sans vie.

Je vous envoie quelques photos prises ces derniers jours.

Géraniums vivaces

P1030914.JPG

 P1030917.JPG

P1030925

P1030950

P1040036.JPG

P1040041.JPG

P1040047.JPG

P1040154.JPG

Géranium double "Summer Skyes" qui enlace le rosier "Fairy" au tout début de sa floraison.

P1030973.JPG

Une touffe de Stachys grandiflora "Superba"

P1040021.JPG

Premier aster"frikarti" avec un mois d'avance !

P1040168.JPG

La toute bonne sauge sclarée qui ne souffre pas de la sécheresse !

P1040160.JPG

Campanula poscharskyana qui s'étale négligemment sur le romarin rampant "Pointe du Raz" lui procurant une seconde floraison.

P1040051.JPG

Encore une campanula poscharskiana mais le cultivar "Lisduggan Variety" à la couleur lavande rosé.

P1040046.JPG

Amsonia tabernaemontana sur lit d'alchémille mollis.

Cette "étoile bleue" à feuille de saule a besoin au printemps d'être protégée des escargots qui ont les années humides détruits plusieurs pieds par leur voracité.

Si vous désirez une plante qui pousse lentement, il faut la choisir !

En parlant d'étoiles en voici une nuée :

P1030769.JPG

 

  L'ail  christophii,

 

P1040059-copie-1.JPG

 

Bon dimanche à tous

Voir les commentaires

Rédigé par Marie-Claude

Repost 0