Publié le 30 Décembre 2020

Photos préférées :

Rétrospective, mars 2020,Rétrospective, mars 2020,

Mosaïques :

Rétrospective, mars 2020,

Je pense que vous connaissez le nom de chaque plante...mais si vous voulez jouer  et gagner un paquet de graines, notez les noms dans les commentaires !

Rétrospective, mars 2020,

Différentes tonalités de bleus , vous savez que j'adore le bleu !!!

Travaux de jardin :

Mars, c'est mois du jardin alors beaucoup d'activités sont possibles :

- Nettoyage après l'hiver

- Binage des massifs

-Taille des rosiers et des arbustes à floraison estivale.

-Semis des annuelles sous châssis

réfection du chemin menant aux poulaillers

réfection du chemin menant aux poulaillers

Taille de l'Hydrangea AnnabelleTaille de l'Hydrangea Annabelle

Taille de l'Hydrangea Annabelle

Le rosier "Westerland" avait été taillé tôt car il pousse avec vigueur

Le rosier "Westerland" avait été taillé tôt car il pousse avec vigueur

Avec la douceur de mars, certains rosiers présentent déjà des boutons floraux

Avec la douceur de mars, certains rosiers présentent déjà des boutons floraux

Découvertes :

Aux portes de Noyon, l'Oise déborde suite aux fortes pluies hivernales, les plaines sont recouvertes d'eau.

Rétrospective, mars 2020,
Rétrospective, mars 2020,Rétrospective, mars 2020,
Rétrospective, mars 2020,

Devinette :

Quel est ce fruit de mars ?

Comestible ou pas ?

Rétrospective, mars 2020,

Bouquet du mois :

Rétrospective, mars 2020,

Et pour terminer quelques images du mois :

Rétrospective, mars 2020,Rétrospective, mars 2020,
Rétrospective, mars 2020,
Rétrospective, mars 2020,Rétrospective, mars 2020,

Voir les commentaires

Rédigé par Marie-Claude

Repost0

Publié le 29 Décembre 2020

Un livre pour ne pas changer ( j'exagère  car j'ai eu aussi, une nouvelle tour d'ordinateur, la mienne étant obsolète ). 

Un livre oui mais un livre intéressant pour nos étés désormais brûlants et secs intitulé :

Toutes les plantes supportant la sécheresse     

de Aurélien Davroux 

Edité aux éditions Ulmer   

Cadeau de Noël,

La quatrième de couverture :

Cadeau de Noël,

Présentation de l'auteur :

Cadeau de Noël,

Et le sommaire :

Cadeau de Noël,

Etant donné que depuis plusieurs étés les périodes de canicule et de sécheresse se multiplient, ce livre me paraît bien utile pour tous les débutants jardiniers et même les anciens ( qui n'avaient pas  l'habitude de connaître  de tels épisodes d'absence de pluie répétitifs , surtout dans les régions au climat continental ).

Après l'avoir avidement parcouru, je m'aperçois que nous avons quand même planté un bon nombre d'espèces adéquates, hormis les hydrangeas !!!

Deux seules variétés sont notées comme résistantes et je confirme :

L' Hydrangea quercifolia et  l'Hydrangea grimpant.

J'ai noté que l'auteur n'évoque pas les rosiers ce qui m'étonne : 

Chez nous , les rosiers n'ont pas vraiment soufferts...

Par contre, il cite un grand nombre de fougères résistantes à la sécheresse, à l'ombre évidemment.

J'aimerais bien découvrir son jardin d'essais du Pas de Calais...

 

 

 

 

Avez-vous acheté ce livre ? Qu'en pensez-vous ?

Voir les commentaires

Rédigé par Marie-Claude

Repost0

Publié le 26 Décembre 2020

Je continue ma revue de l'année 2020 au jardin :

Février doux et pluvieux, ne nous a permis de voir qu'une journée de neige fondante.

Histoire de dire que nous étions quand même en hiver ...

Rétrospective  février 2020
Rétrospective  février 2020

Les floraisons d'hellébores redoublèrent d'efficacité....

Rétrospective  février 2020Rétrospective  février 2020
Rétrospective  février 2020Rétrospective  février 2020

J'achetais quelques sachets de bégonias tubéreux , que je plaçais en coupes. 

Elles ont été remarquables cet été, il faut dire qu'elles étaient placées à l'ombre.

Rétrospective  février 2020

Je reçus aussi de nombreux sachets de graines parmi eux une enveloppe et son contenu que je regarde toujours avec émotion, celui de Maud notre numéro 100 qui disparut cette année.

Ses envois étaient toujours si soignés, si beaux, un vrai travail d'artiste, trop tôt partie rejoindre les étoiles.

Rétrospective  février 2020

Je commençais aussi les premiers semis...

Il était temps, c'était la fin du mois.

Rétrospective  février 2020

Et dehors, les fleurs se multipliaient :

Rétrospective  février 2020Rétrospective  février 2020Rétrospective  février 2020
Rétrospective  février 2020Rétrospective  février 2020
Rétrospective  février 2020Rétrospective  février 2020Rétrospective  février 2020

Et ainsi passa le mois de février, le printemps approchait mais un ennemi redoutable arrivait de l'Extrême-Orient et nous étions encore insouciants...

Devinette :

Parmi les fleurs du dernier tableau, quelle est celle qui est la plus parfumée ?

Voir les commentaires

Rédigé par Marie-Claude

Repost0

Publié le 20 Décembre 2020

Nous avions acheté , il y a quelques années, une première mangeoire, "Restaurant d'oiseau pour les frimas " qui commençait à donner des signes de vieillesse...

Resto piafs....... et de trois !!!

Au fil des années et des intempéries, elle se dégradait et penchait la tête vers le sol.

L'automne dernier , Joël se décida à la rénover...

Resto piafs....... et de trois !!!
Resto piafs....... et de trois !!!

Ponçage, réfection de certaines parties, changement du toit, de montants, de piétement, peinture et pour novembre dernier, les passereaux ont eu droit à une toute nouvelle auberge.

Resto piafs....... et de trois !!!
Resto piafs....... et de trois !!!

Elle était rutilante et appréciée des oiseaux.

Seulement voilà, le nouveau piétement, ne supporta pas une grosse tempête de fin d'hiver.

Un matin, nous retrouvâmes notre maisonnette tombée par dessus le balcon et complètement détruite...

Alors que novembre 2020 approchait, je réclamais avec insistance, au constructeur, un nouveau resto piaf....

Ce qui fut fait !!!

Resto piafs....... et de trois !!!

Complètement reconstruit avec des matériaux de récupération, plus grand que le précédent, peint en bleu et toit marron et.... solidement attaché à la rambarde !!!

Le vent d'hiver peut s'acharner sur le resto, il résistera, tout au moins,  je l'espère ! 😉

Alors qu'il se trouvait dans son atelier, notre bricoleur menuisier a eu l'idée de refaire quelques nichoirs à mésanges.

Resto piafs....... et de trois !!!

Un seul achat nécessaire : des charnières, le reste planches et zinc ont été récupérés dans le stockage du sous-sol, le toit est recouvert  de zinc provenant de vieilles gouttières.

Alors, qu'est-ce que l'on dit à son mari bricoleur ??? 

Merci, mon chéri !!! 😉

Voir les commentaires

Rédigé par Marie-Claude

Repost0

Publié le 7 Décembre 2020

L'année se terminant, il est temps de faire le bilan de 2020 au jardin ( je précise qu'il ne vaut mieux pas parler d'autre sujet à propos de cette année catastrophique !!! )

Habituellement, je commence mes bilans par mars et puis je me suis dit que janvier , pas très froid, nous avait apporté quelques floraisons intéressantes, alors pourquoi pas ?

Tout d'abord, j'avais trouvé en début janvier une promotion de bulbes  à prix très bas qui plantés de suite, ont donné en avril de très belles tulipes.

variété Muvota
variété Muvota

variété Muvota

Les fleurs de janvier :

Le jaune pour apporte la lumière que le soleil ne nous donne pas en cette période de l'année.

Jasmin d'hiver, Mahonia  et Eranthis hyemalis
Jasmin d'hiver, Mahonia  et Eranthis hyemalisJasmin d'hiver, Mahonia  et Eranthis hyemalis

Jasmin d'hiver, Mahonia et Eranthis hyemalis

Le blanc , pas celui de la neige, janvier n'a pas daigné nous envoyer un seul flocon...

Les fleurs parfumées du Sarcococca  et celles du Laurier-Tin

Rétrospective janvier 2020,
Rétrospective janvier 2020,

Le rose des premières Hellébores d'orient, de la bruyère, des fleurs d'un autre Laurier Tin et celles du Camellia sasanqua.

Rétrospective janvier 2020,
Rétrospective janvier 2020,Rétrospective janvier 2020,
Rétrospective janvier 2020,

Le rouge et l'orangé des cornouillers, les baies du Nandina.

Rétrospective janvier 2020,
Rétrospective janvier 2020,Rétrospective janvier 2020,

Les verts et marrons :

Les hellébores fétides, le Fatsia japonica éclaboussé de blanc, les fruits du Liquidambar et ce très beau Miscanthus japonais...

Rétrospective janvier 2020,
Rétrospective janvier 2020,Rétrospective janvier 2020,
Rétrospective janvier 2020,

Et quand on lève la tête, au petit matin, le spectacle des ciels de janvier, nous ravit :

Rétrospective janvier 2020,
Rétrospective janvier 2020,Rétrospective janvier 2020,
Rétrospective janvier 2020,

Enfin, janvier, c'est la période où les jours commencent à s'allonger, ce qui nous donne de l'espoir, c'est la période des voeux, de la galette, des petites gaufres que l'on cuisine pour les amis qui viennent nous souhaiter la bonne année ( à éviter de faire en cette année maudite de Covid...)

Rétrospective janvier 2020,

Tant pis, on va les déguster en buvant une p'tite tasse de café, histoire de se réchauffer en rentrant du jardin...

Dernière chose à ne pas oublier : Janvier c'est le Seeds of Love d'Isabelle auquel je participe depuis 10 ans, proposer et envoyer des graines et  recevoir plein d'enveloppes dans la boîte aux lettres, voilà un autre bonheur de janvier et une vraie occupation !

Voir les commentaires

Rédigé par Marie-Claude

Repost0

Publié le 4 Décembre 2020

Je ne sais plus si je vous ai déjà parlé de cette belle vivace gélive de la famille des Amaranthacées, originaire du Brésil que j'aime utiliser dans mes potées d'été.

Si teintée de rouge que les anglais l'appellent "beefsteaks plant ".

On peut aussi la maintenir à l'année en véranda, elle s'y plaira sans problème.

Deux teintes  différentes
Deux teintes  différentes

Deux teintes différentes

Suivant les variétés, les feuillages sont plus ou moins teintés de rose, de rouge ou pourpre.

Actuellement, mes potées mères sont rentrées au garage, elles y passent généralement bien l'hiver ( derrière une fenêtre )..

Cependant, il est prudent  de faire quelques boutures dans l'eau  afin d'assurer la descendance.

C'est très facile de couper plusieurs têtes ( 5 à 8)  comportant au moins deux noeuds,  afin d' obtenir une potée plus touffue.

Bouturage de l'Iresine Hesbstii,

Je place le vase dans la véranda, bien éclairée et chauffée et en deux semaines, voilà ce que cela donne :

Bouturage de l'Iresine Hesbstii,

Les racines sont suffisamment longues, je vais pouvoir planter ma nouvelle potée et la laisser dans la véranda jusqu'en mai.

Bouturage de l'Iresine Hesbstii,

Voir les commentaires

Rédigé par Marie-Claude

Repost0