Publié le 31 Août 2018

Aïe, Aïe, Aïe, cela sent l'automne... dernier jour d'août , petit matin très frais et...

Premiers achats de bulbes !

Sur le prospectus du magasin Aldi de cette semaine, une promotion d'ails décoratifs, au vu des prix indiqués, nous avons foncé au supermarché et sommes revenus avec un bel échantillonnage d'aulx .

Ail, Ail, Ail,

Etant donné, l'appétit féroce des mulots du terrain situé devant la maison pour mes chères tulipes, je vais leur donner cette année le choix entre  ail ou ail, ce qu'ils ne vont pas du tout aimer  et compléter par des narcisses variés ... 

Si je trouve de la fritillaire impèrialis à prix raisonnable, j'en planterais aussi, il paraît qu'elle les repousse efficacement.

Autre solution trouvée sur le net, des petits bâtons de sureau enfoncés dans le sol, les feraient fuir...

Il reste toujours si l'on veut avoir quand même une  belle touffe de tulipes , la solution de l'empaqueter dans du grillage ...

J'ai acheté un paquet de tulipes pour tester le système !

Voir les commentaires

Rédigé par Marie-Claude

Repost0

Publié le 28 Août 2018

Je vous entends déjà contester de l'autre côté du net !!! :-))

Un avantage ! Mais qu'est-ce qu'elle raconte ???

Le soleil lui a vraiment chauffé le ciboulot !

Je vous explique de suite avant que dégoûtées, vous ne refermiez cette page...

 

Eh bien, l'intérêt de cet été sec, c'est que les limaces ont été anéanties ou endormies  dans la terre!

Résultat :

Les Hostas  s'en sortent très bien, pas ou peu de vilaines dentelles et ça , j'aime  !!!

Voyez plutôt  les quelques sujets présentés :

Un avantage de la sécheresse estivale,
Un avantage de la sécheresse estivale,
Un avantage de la sécheresse estivale,

Et ceux ci :

Un avantage de la sécheresse estivale,
Un avantage de la sécheresse estivale,

Encore trois variétés :

Un avantage de la sécheresse estivale,
Un avantage de la sécheresse estivale,
Un avantage de la sécheresse estivale,

Le dernier présenté étant mon préféré.

Il se nomme Hosta 'Kiwi Full Monty'

C'est l'un des rares dont je me souvienne du nom !

Son feuillage vert gris et le fin liseré blanc qui parcourt le feuillage, sa résistance habituelle aux baveux le rendent parfait pour les jardins d'ombre..

Alors, vous voyez bien que la sécheresse a quelquefois du bon !!! ;-))

Voir les commentaires

Rédigé par Marie-Claude

Repost0

Publié le 26 Août 2018

Ce dimanche, je vous présente une association toujours jolie, le blanc et le gris argenté.

Association blanc gris,
Association blanc gris,

Ces deux teintes se marient très bien et sont à mon goût très élégantes.

C'est le mariage de l'Hydrangea  paniculata green lime et de l'arbuste Brachyglottis 'Sunshine' appelé aussi Sénecio.

Green Lime est, vous le savez mon paniculata favori quand au Brachyglottis, c'est mon grisou  chouchou (avec l'Artemisia powis castle).

Pour en revenir au Brachyglottis, c'est un tout petit arbuste, d'à peine 1m de hauteur que j'ai depuis des années, , ses fleurs jaunes sont à couper rapidement, l'intérêt de l'arbuste étant son feuillage.

S'il souffre d'un coup de gel, on retaille le dessus et il repart rapidement.

Je l'ai déjà bouturé très facilement actuellement, j'en ai trois pieds au jardin issus de mon premier achat au Clos du Coudray.

J'avais planté  aussi une bouture dans un jardin de Normandie où ma fille habitait,, la terre était plus légère qu'ici, il est devenu splendide et bien plus opulent.

Je me sers aussi de son feuillage en accompagnement pour des bouquets de roses, il tient très bien en vase.

Conclusion :

Un indispensable au jardin !!!

Voir les commentaires

Rédigé par Marie-Claude

Repost0

Publié le 25 Août 2018

Assise sur le banc dans l'alcôve verte, au soleil doux de cette fin d'après-midi, je me prends à rêvasser à quelques nouvelles modifications au jardin, au bassin toujours pas terminé, au vieux cerisier qui se meurt doucement et qu'il faudra abattre, à la modification de son massif, au petit chemin dont je vous ai parlé.

J'hésite encore entre le semis de gazon spécial sécheresse ou l'implantation de vivaces rase-mottes  style thym rampant... ( bonne idée de Geneviève )

Rêverie au jardin,
Rêverie au jardin,

Les poulettes viennent pour quêter quelque nourriture. j'ai pris l'habitude de leur donner des restes de coquillettes et de riz, c'est leur gourmandise .

Roméo le coq  pinceur de mollets s'approche de moi, gratte le sol de colère, le jardin est son domaine, je n'ai rien à y faire...

Puis voyant, ses efforts inutiles, il part plus loin, chercher querelle ailleurs.

En vieillissant, c'est devenu une vraie peste mais je n'arrive pas à m'en débarrasser, c'est notre premier coq...J'éprouve une sorte de tendresse pour lui, le coq dépossédé de poules.

Rêverie au jardin,

J'adore cette période de l'année où les ombres s'allongent , la chaleur du soleil devient douceur et bien-être, l'automne approche ...

Voir les commentaires

Rédigé par Marie-Claude

Repost0

Publié le 24 Août 2018

Sur la porte de la salle , elle s'est posée,

Et se laisse tranquillement photographier

Admirez ses longues antennes  !!!

La sauterelle verte,

De forts beaux poèmes l'ont chanté :

 Voici celui de Robert Desnos

Saute, saute, sauterelle,
Car c’est aujourd’hui jeudi.
Je sauterai, nous dit-elle,
Du lundi au samedi.

Saute, saute, sauterelle,
À travers tout le quartier.
Sautez donc, Mademoiselle,
Puisque c’est votre métier.

Eh non, sauterelle, aujourd'hui, c'est vendredi !

Et celle de Pierre Coran;

 

 

La sauterelle

N'a pas d'échelle

La sauterelle

N'a pas d'échasses.

 

Mais elle saute

Saute et ressaute

Dans l'herbe haute

De la Terrasse.

 

La demoiselle

Se fâche et mord

Dès qu'on l'appelle

"Patte à ressort".

 

La sauterelle

N'a pas d'échasses

La sauterelle

N'a pas d'échelle.

 

La sauterelle est élastique.

C'est une bretelle à musique.

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Marie-Claude

Repost0

Publié le 23 Août 2018

Nous nous acheminons doucement vers l'automne météorologique  et il est l'heure de faire le bilan de la tenue de nos hydrangeas.

Deux années difficiles pour eux :

Avril 2017, des fortes gelées ont compromis leur floraison pour l'été

Saison estivale 2018, très chaude et sèche , nouvelle souffrance de nos hydrangeas

 .

Au P'tit coin de Nature, la terre argileuse et l'ombre des grands arbres ont permis une limitation des dégâts.

Mais je sais que dans certains jardins moins protégés, les Hydrangeas sont fort abîmés.

De nombreuses jardinières se demandent comment faire pour les sauver.

Je vous poste une partie d'un mail envoyé par Thierry de Ryckel à ses clientes et que j'ai reçu récemment :

L’été pour le moins  chaud et sec à fait souffrir nos hydrangea, et particulièrement, les macrophylla, les serrata et les aspera. Je ne compte plus  les photos qui m'ont été envoyées, intitulées au secours et montrant des hydrangea desséchés par la chaleur et le manque d'eau.

Que faut-il faire... eh bien, pas grand-chose, juste recouper les parties disgracieuses et c'est tout !! L’année prochaine aucune séquelle de cet épisode ne se fera remarquer, sauf, sur les plantes complètement desséchées et disséquées.  Ceux-là, il faudra les rabattre à 10 cm du sol fin octobre, l'année prochaine, elles repartiront sans difficulté du pied .

Il ajoute aussi quelques travaux possibles actuellement  :

Pour les hémérocalles: recoupez les feuilles disgracieuses à 10 cm de sol et incorporez une fumure organique type compost afin de ré enrichir le sol pour la floraison de l'année prochaine

 

Sur hydrangea: il est temps d'introduire à nouveau une poignée de sulfate d'alumine au pied des macrophylla que vous désirez voir bleu l'année prochaine si bien entendu, vous vous trouvez en terroir favorable à la couleur rose. 

 

Bilan de l'été des Hydrangea,

Jeune hydrangea  de notre jardin qui a très bien supporté la canicule et qui actuellement se teinte de très jolies couleurs d'automne, il se nomme : Hydrangea serrata Avelroz

Il est bien rustique et le feuillage  prend de très jolies couleurs  en cette saison.

Un achat dont je suis fort satisfaite !

Voir les commentaires

Rédigé par Marie-Claude

Repost0

Publié le 21 Août 2018

En juin, nous avons rabattu, le rosier Pleine de grâce ( vieux de 15 ans)  qui occupait une surface d'environ 4 m2 et devenait ingérable,  la place récupérée a été utilisée pour réaliser un massif d'annuelles avec mes semis printaniers :

 

Ageratum

Ageratum

Cosmos Xanthos, j'adore !!!
Cosmos Xanthos, j'adore !!!

Cosmos Xanthos, j'adore !!!

Pétunias bleus

Pétunias bleus

Cosmos Sulphureus

Cosmos Sulphureus

Tagètes jaune

Tagètes jaune

Perilla de Nankin

Perilla de Nankin

Tagetes Ivory

Tagetes Ivory

Canna pretoria aux feuilles splendides

Canna pretoria aux feuilles splendides

Le mariage des toutes ces fleurs et couleurs donne ceci :

 Massif d'annuelles,

Au soleil levant !

 Massif d'annuelles,

Ou cela, en plein après-midi !

Ce style de couleurs bleues jaunes ne plaît pas à tout le monde , personnellement, j'aime. Ce massif donne de la dynamique à la partie avant du jardin.

Voir les commentaires

Rédigé par Marie-Claude

Repost0

Publié le 19 Août 2018

Un matin de cette semaine, j'ai profité de la fraîcheur et de l'humidité de la terre, après des pluies bienvenues, pour désherber le petit chemin qui longe le pignon situé au sud.

 

 

Chemin bordé de rosiers, côté maison, les Bonica, côté pente les Fairy.

Bonica puis Fairy ( photo prise ce jour  )
Bonica puis Fairy ( photo prise ce jour  )

Bonica puis Fairy ( photo prise ce jour )

Pour ce faire, j'ai utilisé la "fourchette " offerte par mon petit Louis, un charmant bambin de 5 ans de ma classe ( du temps où je travaillais encore ).

La pelle faisait partie du lot. Quand je me sers de l'un ou l'autre , je pense toujours à cet élève doué et  plein de gentillesse...

Un petit chemin enherbé,

Voici le résultat :

Un petit chemin enherbé,

Propre mais un peu nu et source de grattage pour les poules, donc de balayage pour moi...

Ce petit chemin est une vrai source de discussions  avec ma moitié jardinière.

Je vous explique: 

Comme ce passage est  situé plein sud, le gazon grille tous les ans, après de multiples essais, on a renoncé...

Nous avons alors décidé d'y placer ces pas japonais  et de semer des mélanges fleuris de petites annuelles, les mélanges n'ont pas daigné lever mais les indésirables n'ont eu aucun problème pour s'installer entre les dalles, elles résistent très bien à la sécheresse ! ...

Ce qui nécessite mes efforts avec la fourchette....Grrrrr

J'ai alors décidé d'acheter  des graviers d'ardoise à placer entre les dalles , bien sûr auparavant , il faut enlever les pas japonais, placer une toile étanche sur le chemin, remettre les pas et insérer les morceaux d'ardoise ( assez coûteux  mais joli contraste de couleur  )

Proposition qui n'est pas vraiment du goût de ma moitié qui argumente que les graviers vont bouger et dégringoler sur les dalles.

Ou plus simplement acheter du paillis de Miscanthus et en déposer entre les dalles en couche épaisse. ( moins onéreux, moins fatigant mais moins joli rendu.)

Là, c'est mon argumentation ! ;-))

J'attends vos avis éclairés ! ;-))

Voir les commentaires

Rédigé par Marie-Claude

Repost0

Publié le 17 Août 2018

Je reprends ce petit jeu maintenant classique de mon blog et j'espère qu'il vous inspirera...

Club des cinq blancs d'août,
  • 1) Zinnia'Polar Bear' issu de graines du SOL, joli et bien résistant comme beaucoup de Zinnias.
Club des cinq blancs d'août,

2) Hydrangea paniculata ' lime green', l'un de mes préférés, débute citron vert comme son nom l'indique puis devient  bien blanc, offre de très belles panicules.

( A noter que dans notre terre argileuse et étouffante, les paniculatas peinent à grandir, maintenant, je les plante en gros pots )

Club des cinq blancs d'août,
Club des cinq blancs d'août,

3) Des dahlias blancs anonymes ! ;-))

Club des cinq blancs d'août,

4) L'automne approche , nous le voyons avec cet aster divaricatus , petit, fin  et sage, beaucoup  d'atouts pour nous plaire.

Club des cinq blancs d'août,
Club des cinq blancs d'août,

Et en cinquième position, un rosier, le plus florifère qui soit : 'Sally Holmes' un hybride moderne, c'est vraiment le rosier robuste, jamais malade, il fleurit en larges bouquets de fleurs simples blanches, légèrement rosées à l'ouverture.

Son défaut ? 

Il est sans parfum mais il donne tant qu'on lui pardonne  !!!

A vous de relever le défi  !!!

Lydie a réussi , à voir ici

Sylvaine aussi ici 

Voir les commentaires

Rédigé par Marie-Claude

Repost0

Publié le 16 Août 2018

Qui dit été chaud et sec, dit réussite des plants de tomates.

Des tomates !
Des tomates !

En pots , sur la terrasse, 

Des tomates !

En pleine terre.

Des tomates !

Celles-ci seront farcies.

Pour les autres,  salades et le trop plein sera transformé en coulis pour des soupes ou pizzas hivernales.

Rien ne vaut le bon goût des tomates de nos jardins cueillies sur pied et mangées de suite, un délice !!!

Voir les commentaires

Rédigé par Marie-Claude

Repost0