Publié le 29 Juin 2015

Actuellement fleuries au jardin, les A..... que voici, j'espère qu'ils laisseront échapper de vos bouches des Aaaah !!! de plaisir...

Allez, les A à la queue leu leu, on se présente et dans l'ordre Alphabétique !

Floraisons estivales :  Focus sur les A,

A comme Achillea ' Paprika'

Floraisons estivales :  Focus sur les A,

A comme Aconitum, la belle toxique qui malgré mes efforts de destruction revient toujours

Floraisons estivales :  Focus sur les A,

A comme Alchemilla mollis, une belle envahissante qui permet de faire de très jolis bouquets

Floraisons estivales :  Focus sur les A,

A comme Alstromeria ou lis des incas

Floraisons estivales :  Focus sur les A,

A comme Annabelle, l'Hydrangea généreux qui fait le bonheur de bien des jardins :

Floraisons estivales :  Focus sur les A,

A comme Annabelle rose, l'obtention la plus récente :

Floraisons estivales :  Focus sur les A,

A comme Anthemis tinctoria

Floraisons estivales :  Focus sur les A,

A comme Antirrhinum, le muflier ou gueule de loup :

Floraisons estivales :  Focus sur les A,

A comme Aquilegia , le seul pied qui fleurisse encore :

Floraisons estivales :  Focus sur les A,

A comme Arum, oui, je sais son vrai nom est Zantedeschia aethiopica mais cela m'arrange de dire Arum :

Floraisons estivales :  Focus sur les A,

A comme Aruncus dioicus, la barbe de bouc :

Floraisons estivales :  Focus sur les A,

A comme Aruncus aethusifolius, beaucoup plus petite, un coussin dans la rocaille :

Floraisons estivales :  Focus sur les A,

A comme Astilbe , dont c'est le début de la floraison :

Floraisons estivales :  Focus sur les A,

A comme Astrantia major :

Beaucoup plus belle les années précédentes, elle manque cruellement d'eau...

Voici mes A... fleuris en cette fin juin radieuse , je vous invite à me suivre sur ce thème alphabétique et à nous présenter les vôtres, je vous attends...

Participants :

Valérie, Lydie, Nathalie, Sylvaine, Mag, Ingrid, Shuki,

Voir les commentaires

Rédigé par Marie-Claude

Repost 0

Publié le 26 Juin 2015

Le temps des graines est déjà venu...alors je récolte en pensant à des envois d'hiver,

Premières récoltes,
Premières récoltes,

Des graines d'Ancolies qui donneront ceci avec un peu de patience :

Premières récoltes,

Le Chaerophyllum hirsutum 'Roseum' ou plus simplement cerfeuil hirsute a déjà commencé sa distribution de graines, vite, je récupère le reste,

Premières récoltes,
Premières récoltes,

Des promesses de petit bonheur printanier :

Et je vais de suite au jardin, pour quoi faire ?

Arroser, car ici, c'est la grande sécheresse qui interpelle la jardinière, les plantes souffrent, elles implorent un peu d'eau, je vais, de ce pas, les consoler...

Voir les commentaires

Rédigé par Marie-Claude

Repost 0

Publié le 23 Juin 2015

Dimanche, pour l' anniversaire de nos 40 ans de mariage, nous avons dégusté un très bon repas dans un restaurant gastronomique avec nos enfants puis nous avons terminé l'après-midi dans le très beau village de Gerberoy , un des plus beaux villages de France situé dans l'Oise .

C'était la fête des roses en ce village médiéval où vécut Henri Le Sidaner, peintre et ami de Rodin.

Henri Le Sidaner créa un jardin dans cette ancienne ville fortifiée (datant de 1078) et a incité les habitants à planter des rosiers grimpants sur leur façade.

Je vous poste quelques photos :

Quarante ans après,

Le stand David Austin installé dans cette rue,

Quarante ans après,

Celui d'André Eve, ici,

Quarante ans après,

Les pépinières Le Furet, dans cet angle de rue, beaucoup d'exposants vus à Chaalis,

Et des maisons du XVII éme et XVIII ème recouvertes de rosiers grimpants :

Les restes du château médiéval,

Les restes du château médiéval,

Quarante ans après,

De jolies façades qui par leurs fenêtres laissent deviner de superbes jardins,

Quarante ans après,

Des "Jazzdiniers " qui animent les rues de leur musique entraînante,

Quarante ans après,

En sépia, la photo montre un village qui a gardé ses vieilles rues pavées et son charme d'antan, elle pourrait avoir été prise cent ans auparavant...

Quarante ans après,
Quarante ans après,
Quarante ans après,
Quarante ans après,
Quarante ans après,
Quarante ans après,

Montons vers l'église

Quarante ans après,
Quarante ans après,
Quarante ans après,
Quarante ans après,

Une voûte en bois comme dans les églises normandes, il est vrai que nous ne sommes pas loin du département de l'Eure qui jouxte l'Oise.

Surprenantes ces stalles fermées pour les fidèles, c'est la première fois que je vois cela, il y a même une petite targette à s'enfermer à l'intérieur.

Quarante ans après,

Une mare embellie de nénuphars sous les remparts du château médiéval

Quarante ans après,

Un joli clos ouvert à tous comportant une magnifique variété de rosier grimpant dont personne n'a pu me dire le nom :

En tonnelle ou sur murs des dizaines de pieds de ce rosier splendide, très parfumé,

En tonnelle ou sur murs des dizaines de pieds de ce rosier splendide, très parfumé,

Quarante ans après,
Qui peut me dire le nom de ce rosier ancien ??? Un ou une spécialiste l'a t-il reconnu ?

Qui peut me dire le nom de ce rosier ancien ??? Un ou une spécialiste l'a t-il reconnu ?

Et dans ce clos des seringats taillés en haie fleurie, j'ai trouvé l'idée sympa !

Quarante ans après,
Des pois de senteurs vivaces,

Des pois de senteurs vivaces,

Encore un rosier qui m'a plu, j'aurais aimé connaître son nom, des fleurs simples de deux teintes de rose .

Quarante ans après,
Quarante ans après,

Sur la place fleurie,

Quarante ans après,

Rassemblement de masques vénitiens et de Lys des vallées pour une photo finale :

Quarante ans après,
Quarante ans après,
Quarante ans après,

Nous avons redescendu les ruelles en regrettant que le temps soit si vite passé...

Quarante ans après,

Avant de retrouver notre voiture , nous avons découvert le vignoble de Gerberoy :

Quarante ans après,

900 ceps de pinot noir plantés, sur les pentes ensoleillées de la commune, depuis 2006, ont produit le Clos Gerberoy.

Un regret, nous n'avons pas eu le temps de visiter le jardin remarquable d' Henri Le Sidiner, voilà une incitation à une redécouverte de Gerberoy...

Voir les commentaires

Rédigé par Marie-Claude

Repost 0

Publié le 20 Juin 2015

Tout récemment, j'ai procédé à une distribution de palmes festivalières à des rosiers que j'estime les meilleurs du jardin, mais j'ai eu des remords car d'autres les valent bien , je vous les présente :

Focus sur de beaux et résistants rosiers ,

'Colette' qui termine sa floraison mais a été superbe comme d'habitude, un rosier jamais malade, parfumé, son seul défaut étant d'être terriblement épineux et comme j'ai fait l'erreur de le planter le long d'un passage, la belle Colette m'agresse régulièrement , un geste coupable auquel je réponds par un coup de sécateur !

Un mini rosier dont la couleur me fait fondre par sa douceur, un rosier Lens appelé 'Jet spray' aux petites roses très doubles, à floraison continue de juin à octobre, 40 cm de beauté :

Focus sur de beaux et résistants rosiers ,

Un vieux compagnon du jardin 'Lavender dream' une couleur superbe, un rosier bien remontant :

Focus sur de beaux et résistants rosiers ,
Focus sur de beaux et résistants rosiers ,

Superbe rosier lumineux qui attire l'oeil dès l'entrée au jardin, le très imposant 'Robin Hood' , un résistant de première, ce Robin des bois

Focus sur de beaux et résistants rosiers ,
Focus sur de beaux et résistants rosiers ,

Un couvre sol remarquable, très remontant et parfumé, le rosier 'Fil des saisons' un feuillage très sain.

Focus sur de beaux et résistants rosiers ,
Focus sur de beaux et résistants rosiers ,

Une boule de fleurs blanches , la belle 'Sally Holmes' remonte régulièrement tout l'été et vous offre ses roses simples ivoires aux boutons saumonés, un vrai bonheur ce rosier...

Focus sur de beaux et résistants rosiers ,
Focus sur de beaux et résistants rosiers ,

Un rosier Austin que j'affectionne tout particulièrement et qui se comporte bien chez nous, une fleur romantique, presque une fleur de pivoine, j'ai nommé 'The Ingenious Mr Fairchild', il nous offre une belle remontée et un parfum puissant, fruité...

Focus sur de beaux et résistants rosiers ,
Focus sur de beaux et résistants rosiers ,

Je termine par un rosier non-remontant mais tellement florifère en ce mois de juin !!!

Certains le classent comme liane d'autres comme grimpant, ces roses aux pompons très serrés exhalent un parfum de primevère, j'adore son unique mais si belle floraison et ses petits boutons roses.

Attention, laissez-le seul ! je l'ai planté avec d'autres rosiers sur ma grande arcade , lentement mais sûrement, il étouffe ses voisins...

Ce rosier hybride de sempervirens créé en 1827 par Jacques se nomme ' Félicité et Perpétue '.-

Focus sur de beaux et résistants rosiers ,
Focus sur de beaux et résistants rosiers ,
Focus sur de beaux et résistants rosiers ,

Voir les commentaires

Rédigé par Marie-Claude

Repost 0

Publié le 19 Juin 2015

Hier matin, visite surprise de David, venu m'apporter deux cadeaux d' Arnaud dit le triton et de Patou , des plantounes prévues lors les échanges de Saint Jean de Beauregard, de tristes événements familiaux nous ayant éloignés de cette fête.

Nous avons parcouru le jardin sous la pluie...( Eh oui, David a même réussi à faire pleuvoir !!! )

Un jardin où les roses n'étaient plus à la hauteur, beaucoup avaient triste mine mais les premières Hémérocalles s'étaient ouvertes pour le saluer...

La saison des Hémérocalles débute,

On aime le rouge , n'est-ce pas David !!!

La saison des Hémérocalles débute,
La saison des Hémérocalles débute,
La saison des Hémérocalles débute,

Superbe, cette mauve au coeur vert, tu as craqué devant alors je te ferai une bouture, promis !!!

J'ai retrouvé son nom c'est 'Eléonore' et je l'avais achetée par correspondance chez Baumaux.

La saison des Hémérocalles débute,

Cette dernière n'était pas encore ouverte, elle s'est déployée dans l'après-midi et a de suite été assaillie de bêtes d'orage .

Je tiens à remercier David pour son passage inopiné et son rôle de facteur de plantounes, la prochaine fois, j'espère qu'il me préviendra afin que je le reçoive dans de bonnes conditions, je remercie aussi Arnaud et Patricia pour leur gentille attention.

Bisous à ces trois amoureux de la nature et du partage.

Voir les commentaires

Rédigé par Marie-Claude

Repost 0

Publié le 17 Juin 2015

Aller à Chaalis , la fête des roses et revenir sans rosier, est-ce possible ?

Oui, puisque nous l'avons fait ...

J'étais partie avec la ferme intention de revenir avec un rosier australien de Warren, plus vraiment de place pour des rosiers au jardin mais celui-ci, je le voulais !

Arrivée au stand de Daniel Schmitz, le rosier en question n'était pas là, j'aurais dû le commander...

Chaalis, mes modestes achats,

Je voulais un rosier à grande fleur simple ou presque et 'Arahan ' correspondait à mes désirs, je vous mets sa photo prise sur la page de Daniel

Alors, j'attendrai le Nirvana ...

Je me suis vengée avec quelques autres plantes compatibles avec mon espace jardin d'ombre :

Deux fougères découvertes chez Francia Thauvin, acheter ces plantes sur le stand d'une rosiériste c'est un comble, n'est-ce pas !

Elle augmenteront ma collection de belles vertes :

Chaalis, mes modestes achats,

'Cyrtomium fortunei' est le nom de cette fougère persistante dont le nom vernaculaire est fougère houx, originaire du Japon, cette beauté a besoin de terre drainée pour supporter nos hivers froids.

Chaalis, mes modestes achats,
Chaalis, mes modestes achats,

Athyrium atophorum 'Okanum ' , encore une japonaise, une petite merveille au rachis rouge et aux frondes argentées, superbe !

Aux pépinières Furet, j'ai vu un très bel Hydrangea, aux grosses têtes, roses pâles marginées de rose plus teinté, il en restait un pied, le temps que je me décide , je suis revenue plus de gros pot...

J'ai finalement pris le même en plus jeune et moins cher !

La pépiniériste a oublié de me mettre le nom et moi de le réclamer...

Voilà mon sans nom :

15h30, mon Hydrangea a un nom ! Joël a retrouvé son étiquette, il se nomme :

Hydrangea Dutch ladies, Salsa

Chaalis, mes modestes achats,

Toujours aux pépinières Furet, j'ai repris le Fuchsia 'Genii ' qui a curieusement disparu cet hiver , au jardin...Je le protégerai mieux.

J'aime beaucoup son feuillage doré qui éclaire les zones d'ombre.

Chaalis, mes modestes achats,

Enfin sur le stand d'un pépiniériste de la Somme, j'ai acquis pour 2,50€ le pot, deux vivaces :

Chaalis, mes modestes achats,

Un Trollius chinensis 'Golden queen' qui devrait se plaire dans mon coin jaune

Ainsi qu'un Stockesia laevis , une vivace que je possède déjà et que j'aime beaucoup.

Chaalis, mes modestes achats,
Chaalis, mes modestes achats,

Pour l'instant en boutons mais je vous montre une photo prise sur le net

A planter dans un sol très drainé , cette plante ne supporte pas l'humidité hivernale.

Mélanger à la terre de plantation des gravillons ou de la pouzzolane et du compost.

Très belle fleur durable ressemblant à un gros bleuet , à planter en bordure de massif.

Il me reste l'Hydrangea à planter, les autres végétaux sont installés,

En ce moment, pour arriver à creuser un trou dans la terre dure et sèche, je suis obligée d'arroser largement le matin et je travaille la terre l'après-midi.

Je ne sais pas encore si je vais vous montrer des photos de Chaalis, beaucoup de blogs en parlent, je verrai selon ma disponibilité...

Bonne journée

Voir les commentaires

Rédigé par Marie-Claude

Repost 0

Publié le 12 Juin 2015

Alors un club des cinq blancs pour la mi-juin, cela vous dit ???

On va éviter les rosiers blancs sinon, nous n'aurons que des roses sur ce club.

Alors, j'envoie :

1) Commençons par le plus grand, un arbuste devenu très haut, certainement trop, il va falloir que nous le taillons mais attendons la fin de sa floraison blanche, au parfum exquis :

Un petit Club des cinq blancs,

Prunus lusitanica, laurier du Portugal, très rustique chez nous, normalement, on peut le laisser grandir un bac, ce qui le bride un peu, on peut alors le tailler et lui donner une belle forme.

On a laissé faire le nôtre et il en a pris à son aise ...

2) Un peu plus petit mais bien grand quand même une vivace de belle taille :

Persicaria polymorpha, superbe, facile dans une terre profonde et fraîche, on peut la bouturer en mai -juin.

N'est pas envahissante, reste sagement à sa place.

Un petit Club des cinq blancs,

3) Campanula latiloba alba, une campanule persicifolia ssp sessiliflora qui accepte de fleurir à l'ombre du cerisier et pour cela, je la remercie beaucoup !

Un petit Club des cinq blancs,

4) Salvia nemerosa ' Schneehügel ' , enfin une sauge qui aime bien notre terre argileuse, ne pas déplacer...

Un petit Club des cinq blancs,

Choix cornélien pour la cinquième, j'en ai photographié plus de dix, alors que choisir ???

5) Une vivace dont la fleur filtre avec le rouge et c'est ce qui est joli dans cette plante : Gillenia trifoliata

Un petit Club des cinq blancs,

Une plante qui possède une souche robuste qui peut vivre aussi longtemps que la pivoine.

Je vous poste une mosaïque de tous les blancs photographiés au jardin :

Saurez-vous les reconnaître ?

Saurez-vous les reconnaître ?

Bon, je vous laisse la place , j'attends votre participation blanche avec impatience ...

Bonne soirée

Participants :

Ingrid, François, Nathalie ( un tout nouveau blog que je vous invite à découvrir ),

Voir les commentaires

Rédigé par Marie-Claude

Repost 0

Publié le 10 Juin 2015

Ce matin, j'ai décidé de créer le festival des rosiers du petit clos et de distribuer des palmes aux plus méritants ...

Voici le palmarès :

Je commence par mon rosier préféré pour son ensemble parfait : forme de la fleur, couleur, tenue de l'arbuste et parfum, il a tout pour être en tête du Hit Parade et...j'oubliais la belle remontée et le fait qu'il n'est jamais malade !!!

Je distribue la Palme d'or à Félicia , ce rosier parfait, descendant de Trier et Ophélia créé en 1928 par le révévend Pemberton.

Les récompenses du festival,

Palme d'or du rosier liane, attribuée à Rambling Rector, un hybride de multiflora, il peut mesurer de 6 à 10m de long, un monstre qui recouvre le grand cerisier .

Des fleurs semi-doubles qui retombent en cascade, un léger parfum et des petits fruits oranges en automne:

Les récompenses du festival,

Palme de la beauté simple au rosier Astronomia, toujours fleuri et jamais malade , un rosier Meilland bourré de récompenses

Les récompenses du festival,

Une valeur sûre pour jardins sans soucis...

Palme de la rapidité et de la générosité au rosier Marietta Silva Tarouca, ce grimpant hybride de multiflora seulement présent depuis deux ans, se révèle très florifère et remontant, facile ( il pousse dans de la terre sablonneuse et il est exempt de maladies à ce jour )

Les récompenses du festival,

Palme du plus beau rosier non remontant : attribuée au rosier Fantin Latour un centifolia du 19 ème siècle au parfum délicieux et aux fleurs de belle taille pour un rosier ancien.

Longue floraison de juin, pas de maladie...

Ne jamais hésiter à adopter ces rosiers non remontant, leur floraison unique mais longue et extrêmement belle vaut toutes les remontées de roses de moyenne vigueur.

Ne jamais hésiter à adopter ces rosiers non remontant, leur floraison unique mais longue et extrêmement belle vaut toutes les remontées de roses de moyenne vigueur.

Palme d'or du rosier paysage à Bonica , un rosier Meilland, jamais malade , florifère , remontant, constituant de belles haies avec un air de roses anciennes.

Les récompenses du festival,

Palme d'or du rosier paysager le plus parfumé à 'Parfum d'Evita', une petite beauté trouvée à l'Abbaye d'Autrey :

Les récompenses du festival,

Palme d'or du rosier moderne à l'air ancien :

Attribuée à Pierre de Ronsard, encore un Meilland de 1986, critiqué par certains, très peu parfumé, mais des roses énormes qui supportent broncher le soleil, la chaleur, très remontant, un must dans un jardin

Les récompenses du festival,

Palme d'or du rosier le plus gracieux décernée à Président de Sèze

Les récompenses du festival,

Palme d'or du plus courageux à ce rosier bouturé l'an dernier qui malgré son petit contenant , nous offre une première floraison.

Je ne connais pas son nom et c'est bien dommage, si vous le reconnaissez, je vous invite à me le dire...

Les récompenses du festival,

J'arrête ici ma distribution de récompenses, si vous avez envie de me suivre dans cette distribution de lauriers, je vous invite à le faire ...

Bonne journée à tous !!!

Voir les commentaires

Rédigé par Marie-Claude

Repost 0

Publié le 8 Juin 2015

Juin ensoleillé et sec, nous offre un véritable feu d'artifice de roses, en voici quelques-unes photographiées en plein midi, les couleurs sont un peu écrasées par le soleil, alors je vous les montrerai de nouveau à la lumière plus douce de la fin de journée.

Le festival des roses au P'tit coin de Nature,

Je vous présente d'abord la belle et facile 'Pénélope', Hybride de Moschata créé en 1924 par Pemberton, imposante, il lui faut une belle place, prévoyez 2 à 3 m2.

Le festival des roses au P'tit coin de Nature,

La belle 'Carla Fineschi', une floraison ininterrompue de juin aux gelées, une variété vigoureuse qui s'adapte à tous terrains, des fleurs semi-double rouge carmin, son seul défaut étant son manque de parfum, une belle réussite d'André Eve.

Le festival des roses au P'tit coin de Nature,

Un très beau rosier grimpant créé par Daniel Schmitz en 2010, un florilège de teintes, lilas, lavande, pourpre, appelé ' Joyeuse farandole ', il est planté chez nous depuis trois ans et commence à prendre de la hauteur.

Le festival des roses au P'tit coin de Nature,

Gertrude Jekyll, un rosier Austin de 1986, aux superbes grandes fleurs roses très parfumées, un petit bonheur ce rosier !

Le festival des roses au P'tit coin de Nature,

Une arche de roses qui doucement ouvrent ses multiples corolles, trois rosiers sont présents, 'Félicité et Perpétue'( un hybride de sempervirens créé en 1827 ) aux petites roses bien doubles et au parfum de primevère, New dawn ( un hybride de wichuraiana) de 1930, un grimpant qui accepte toutes les conditions de vie mais qui chez nous, ne remonte jamais ....et ' Iceberg' climbing qui lui remonte bien en automne.

Bon, je vous laisse, le jardin m'attend, des repiquages d'annuelles à faire et l'arrosage indispensable de la fin de journée, le sol est très sec !!!

Voir les commentaires

Rédigé par Marie-Claude

Repost 0

Publié le 5 Juin 2015

De retour de cinq jours passés en Normandie, je vous présente la première visite effectuée, la découverte des jardins et du parc de Château de Canon.

Commençons par la ferme du Sud, construite par Monsieur de la Rocque puis modifiée par Elie de Beaumont

Voyage en Normandie: le Château de Canon,

Là se trouvaient, écuries, bûcher, pressoir, logement du personnel et même à titre gracieux de vieux soldats de l'armée du roi ( la maison des vétérans )

Voyage en Normandie: le Château de Canon,

Le pressoir à deux roues, un ensemble complet en pierre de Caen

Voyage en Normandie: le Château de Canon,

L'orangerie, cette pièce éclairée par de grandes baies était chauffée, l'hiver, par la chaleur émanant du four à pain situé dans la pièce mitoyenne.

Les plantes gélives y étaient stockées.

Voyage en Normandie: le Château de Canon,

Une vue prise depuis l'orangerie de la prairie fleurie, plantée de pommiers à cidre.

Voyage en Normandie: le Château de Canon,

Le temple de la pleureuse fut construit en 1783 à la demande de J-B Elie de Beaumont en mémoire de son épouse chérie qui venait de mourir.

Voyage en Normandie: le Château de Canon,

Le miroir d'eau alimenté par des eaux de sources à température constante de 13°c, bordé de statues en marbre de Carrare, y vivent de nombreux poissons ( gardons, truites, carpes, anguilles ), il est animé par des cygnes , des oies et des canards.

Voyage en Normandie: le Château de Canon,
Voyage en Normandie: le Château de Canon,

La belle façade du château,

Voyage en Normandie: le Château de Canon,

Le Laizon,

Voyage en Normandie: le Château de Canon,

Un bel endroit comme je les aime, sombre, sauvage et vert, là nous avons trouvé un caneton perdu, nous nous sommes mis en quête de sa maman...

Voyage en Normandie: le Château de Canon,

Christine l'a immédiatement recueilli et réchauffé,

Voyage en Normandie: le Château de Canon,

Une jeune vie assez mal en point...

Voyage en Normandie: le Château de Canon,

Le grand canal,

Voyage en Normandie: le Château de Canon,

Des arbres majestueux, comparez avec la taille des personnes qui se trouvent à côté.

Voyage en Normandie: le Château de Canon,
Voyage en Normandie: le Château de Canon,
Voyage en Normandie: le Château de Canon,

Enfin, le but ultime de notre balade, les Chartreuses, ces onze jardins clos de haut murs, qui étaient à l'origine créé par J B Elie de Beaumont pour faire pousser des fruitiers en espaliers qui donnaient dans cet espace des fruits magnifiques ( 850 m de murs ), de véritables serres à ciel ouvert, voici, une photo aérienne de ces chartreuses qui permet de mieux comprendre ce lieu.

Voyage en Normandie: le Château de Canon,
Voyage en Normandie: le Château de Canon,

Dans l'une, des pivoines parfumées à vous faire tourner la tête,

Voyage en Normandie: le Château de Canon,
Voyage en Normandie: le Château de Canon,

Le jardin blanc,

Voyage en Normandie: le Château de Canon,

De très belles perspectives avec vue sur la statue de Pomone ( déesse romaine des fruits et vergers )

Nous avons terminé notre balade par une dégustation des cidres de fabrication maison, j'ai particulièrement aimé le "Halbi", un cidre composé pour moitié de pommes et de poires.

Le caneton abandonné a fini dans une couveuse avant aller retrouver sa famille, enfin, nous espérons...

Voyage en Normandie: le Château de Canon,

J'ai aimé aussi cette statue en marbre qui regarde le château ainsi que ces tailles de buis amusantes :

Voyage en Normandie: le Château de Canon,

Nous avons été suivi par un cameraman de FR3 durant toute notre promenade et Château de Canon a déjà été filmé par "Jardin, jardinier " avec la présence de notre charmante guide : Marguerite de Mézerac,

Je vous ajoute cette vidéo :

J'espère que mon article, vous donnera envie de découvrir ce lieu ou rappellera de bons souvenirs à certains...

Voir les commentaires

Rédigé par Marie-Claude

Repost 0