Publié le 3 Septembre 2015

En ce début d'automne météorologique, je fais le bilan des résultats de mes semis du SOL 2015 :

J'ai bien réussi mes semis. Bien sûr, il y a toujours quelques loupés mais les germinations et levées ont été satisfaisantes grâce à la tiédeur de la véranda.

Où cela se gâte, c'est le passage au repiquage car la place manque dans cette pièce et je suis obligée d'en placer en extérieur et là, c'est la galère avec les baveux, le climat, les arrosages pas toujours réguliers,( j'ai du mal à suivre !) En supplément, je fais mes propres semis traditionnels d'Ageratums, de Lobelias, de Pétunias, d' Impatiens, de Tagètes et de Lobularia que je réussis bien.

Comble de tout, cet été 2015 sec et caniculaire n' a pas été favorable aux jeunes plantes, il fallait être très résistantes pour supporter ces conditions de vie et se développer correctement dans notre terre argileuse, compact et étouffante...

Le résultat n'a pas été fameux, je l'avoue ...

Après toutes ces réflexions, je me dis qu'il faut que je sois raisonnable et que je sème moins de variétés...Je sais, je dis cela maintenant et quand je suis devant les listes de plantes proposées, je craque !!! ;-))

Et puis, en janvier, on est loin de toutes ces considérations, le long hiver nous procure l'oubli et nous donne des envies de verdure, de couleurs, de senteurs.

Venons-en au quintuplé gagnant pour cet été :

1) J'adore les Nicotiana alata verts et pourpres, des graines envoyées par Ausra :

 SOL 2015, bilan et le club des cinq favoris,
 SOL 2015, bilan et le club des cinq favoris,
 SOL 2015, bilan et le club des cinq favoris,

2) Une plante annuelle qui a fleuri abondamment en juillet et fait une petite remontée : l'Emilia coccinea, graines envoyées par Momo bis autrement dit Monique

 SOL 2015, bilan et le club des cinq favoris,
 SOL 2015, bilan et le club des cinq favoris,

3) Une mention spéciale pour cette petite plante qui fleurit depuis juillet, appelée Cuphea viscosissima, collante car recouverte d'une huile, des graines envoyées par Andreas

 SOL 2015, bilan et le club des cinq favoris,
 SOL 2015, bilan et le club des cinq favoris,

4) Une beauté grimpante Ipomea Kniola's Black Night , des graines qui ont voyagé de France en Belgique et de Belgique en France... En effet, j'avais envoyé ces graines à Isabelle au SOL 2014 puis je les avais perdu et Isabelle m'en a renvoyé au SOL 2015 ( comme quoi, il est utile de partager !!! )

 SOL 2015, bilan et le club des cinq favoris,
 SOL 2015, bilan et le club des cinq favoris,

La cinquième et dernière place est attribuée à une sauge : la Salvia coccinea Coral Nymph, des graines offertes par Nathalie du Puy de Dôme, une plante qui pousse facilement et rapidement et fleurit jusqu'en octobre.

Je précise qu' il faut la planter en masse pour obtenir un bel effet, chez nous la plante ne s'étoffe pas beaucoup, question de terre certainement ...

 SOL 2015, bilan et le club des cinq favoris,
 SOL 2015, bilan et le club des cinq favoris,

Je vous propose de me montrer vos résultats les plus intéressants, dans un nouveau club des cinq !

Je vous passe le relais, à vous de jouer !!!

Participants :

​Charlotte, Sylvaine, Louli, Valérie,

Voir les commentaires

Rédigé par Marie-Claude

Repost0

Publié le 2 Septembre 2015

Non, je ne suis pas la Dian Fossey des gallinacées mais j'ai trouvé amusant, ce titre tout simplement et puis j'adore observer les poulettes quand elles sortent de leur petite maison de bois.

Sidonie, la plus vive et curieuse sort toujours la première en courant sur ses courtes pattes emplumées ce qui donne l'impression qu'elle porte un sarouel, elle est hilarante.

Aglaé la suit avec beaucoup de prudence et de crainte, c'est la favorite de Roméo, elle se laisse faire, c'est la femme soumise !

Enfin, le seigneur daigne enfin sortir, après avoir encore une fois lancé l'un de ses cris de guerre et fier et passe devant moi sans se presser.

C'est le même rituel tous les matins.

Poulettes dans la brume,

Elles aiment beaucoup en passant picorer et même s'arrêtent et insistent, oui, je disais picorer les fleurs et feuilles des impatientes plantées près de leur poulailler, je les chasse mais culottées reviennent à la charge... C'est vrai, c'est trop tentant...

Poulettes dans la brume,

Mais oui, quelle idée de planter des impatiences à leur porte !

C'est une invitation à la dégustation ...

Poulettes dans la brume,

Une épaisse brume automnale enveloppe déjà le jardin et ses habitants, mettant en évidence les toiles des huit pattes.

Poulettes dans la brume,
Poulettes dans la brume,

Le jardin a pris comme un air automnal qui me plaît, il ne souffre plus de la chaleur étouffante des derniers jours, la brume se dépose sur les feuillages et les hydrate, un bien fou pour eux, une vrai thalasso gratuite offerte par le ciel ....

Poulettes dans la brume,
Poulettes dans la brume,
Poulettes dans la brume,
Poulettes dans la brume,

Après un tour de jardin ( oui, comme les poules , j'ai un rituel matinal !) je trouve qu'il fait bien frais et je me réfugie dans la tiédeur de la véranda.

Poulettes dans la brume,

Je vais prendre mon petit déjeuner tranquillement en observant le jardin sous la brume.

Bonne journée

Voir les commentaires

Rédigé par Marie-Claude

Repost0