Découverte d'un lycée horticole,

Publié le 1 Avril 2015

A 10mn de chez nous ( enfin ...pas le matin entre 7h30 et 8h30 ...bouchons !!!... qui devraient être résolus en fin d'année avec l'ouverture de la voie rapide) se trouve dans la petite ville de Ribécourt, un lycée horticole, la section de Compiègne, de Parcs et Jardins de l'Oise y avait organisée une visite guidée de l'établissement.

Découverte d'un lycée horticole,

Voici un résumé de l'historique de l'établissement ( merci à Philippe l'un des professeurs qui nous l'avait détaillé) trouvé sur le net :

Le lycée de l'horticulture et du Paysage de Ribécourt trouve son origine en 1918 aprés la première guerre. En effet, la propriété du comte de Narbonne, léguée à sa nièce Alyette de Lareinty de Tholozan fut transformée en centre de réadaptation pour mutilés de guerre. Le centre va développer des activités artisanales, agricoles et horticoles pour finalement devenir une école d'horticulture en 1966.

Découverte d'un lycée horticole,

Le château est devenu : bureaux, salles de réunions, la ferme a été transformée en internat.

Le chef d'exploitation, nous a reçu et nous a fait découvrir une partie des 13 hectares que comporte le parc.

Découverte d'un lycée horticole,

Cette partie à la française se trouve placée devant le château, en cette période de l'année les bordures ne sont pas encore fleuries.

Les élèves reçoivent des cours théoriques et pratiques, ils apprennent à gérer de façon écologique, réfléchie, des parcelles de terre.

Découverte d'un lycée horticole,

Par exemple; dans cette pente assez forte où seront plantées des pommes de terre, des bandes de plantations de haies vont retenir grâce à leurs racines l'érosion pluviale, permettre aux oiseaux de s'abriter afin de traverser l'espace nu entre les bois et le parc sans problème.

Les haies seront retaillées régulièrement pour fournir des copeaux qui vont alimenter la terre du potager.

Ces champs sont des terrains d'expériences mais doivent aussi être rentables pour l'exploitation...

Découverte d'un lycée horticole,

Les serres sont gérées aussi de façon astucieuse :

Celle que vous découvrez n'est pas chauffée mais en ce début de printemps, il y faisait très bon, il n'y gèle pas la nuit ... Pourquoi ?

Tout simplement en raison d'une double couverture de toit avec espace d'air, un coussin d'air bien chaud, air renvoyé dans la serre, astucieux n'est-ce pas !

Découverte d'un lycée horticole,

Une étonnante bétonnière qui sert à mélanger de façon uniforme le contenu d'un sac de terreau et d'un arrosoir d'eau puis le terreau bien humidifié passe dans un "compacteur troueur"( ce mot est une invention de votre serviteur, lol ) qui permet la fabrication de petits blocs à semis.

Découverte d'un lycée horticole,
Découverte d'un lycée horticole,

Ici, germe une variété d'oignons disparue : l'oignon d'Abbeville, retrouvée chez un vieux jardinier de plus de 90 ans.

C'est un oignon rouge, plat dont les capacités( conservation, goût ...) vont être testées avant de décider de sa réintroduction dans le circuit commercial.

Découverte d'un lycée horticole,

Ces dix carrés rehaussés sont des wicking bed, tests de permaculture, autonomes en eau et fertilisation.

L'un des dix est réservé aux enfants de l'école du bourg.

Découverte d'un lycée horticole,

La terre du potager est recouverte de toutes les feuilles des nombreux arbres du parc ce qui permet de la nourrir et de l'alléger.

Découverte d'un lycée horticole,

La serre des annuelles est chauffée, les annuelles fleuries sont plus fragiles que les plants de légumes.

La protection de ces fragiles contre les prédateurs des serres est faite de façon écologique, pas de pesticides employés, par des lâchers réactifs d'insectes prédateurs :

Découverte d'un lycée horticole,
Découverte d'un lycée horticole,
Découverte d'un lycée horticole,

j'ai choisi de photographier trois panneaux, c'est plus explicite...

Découverte d'un lycée horticole,

Les panneaux suspendus de teinte bleue sont placés un peu partout pour attirer les insectes nuisibles qui s'y collent. Cela vous rappelle peut-être les collants à mouches de nos grand-mères !

Découverte d'un lycée horticole,

La machine à empoter les petites annuelles me servirait bien actuellement, le trou est fait, il n'y a plus qu'à placer la plantule rapidement car il faut suivre le mouvement de la machine.

Le terreau utilisé est très aéré, fibreux pour obtenir de meilleurs résultats.

Découverte d'un lycée horticole,
Découverte d'un lycée horticole,

Voici les bébés pousses, certains sont réalisées ici, d'autres sont achetées à ce stade de mini-pousses, d'autres encore sont commandées au stade boutures.

Découverte d'un lycée horticole,

Ensuite ces plantes sont vendues au public, tous les jours de la semaine.

Des pélargoniums d'un très joli rose,

Des pélargoniums d'un très joli rose,

Des mini dahlias

Des mini dahlias

Bien entendu, je suis revenue avec quelques plantes que je vous montrerai demain !!!

Bonne journée, ce matin, le soleil est présent à l'appel !

Rédigé par Marie-Claude

Repost 0
Commenter cet article

Jeanne-Marie 10/04/2015 23:07

(suite) bravo au rose si délicat des geranium !
L'an dernier (16 mai et 21 novembre), je suis allée faire un petit tour-découverte au Lycée Professionnel de La Ferté Milon (Château Potel), pas très loin de chez moi, à Betz, et y ai trouvé de bien jolies plantes, de plus à des prix incroyables (en particulier des vivaces :de grandes impatiens, multicolores). Les élèves et professeurs sont d'une extrême patience et gentillesse pour les visiteurs, presque étonnés qu'on se plaise chez eux ! A bientôt, bises à vous deux, et merci encore.
Bises à vous deux.

Jeanne-Marie 10/04/2015 22:55

Merci, Marie Claude, de faire découvrir une adresse très intéressante, pour appendre et pour trouver de belles annjuelles : br

rando60 01/04/2015 22:24

Coucou MC, superbe article , et on voit en toi l'ancienne directrice d'école...toujours autant de plaisir à communiquer ton savoir..que de semis..ton rêve une serre..tu vois je sais tout mdr , bises a vous deux

Sylvaine 01/04/2015 21:48

Ton article est très intéressant, j'aimerais bien avoir tout ce matériel, serre comprise, pour mes semis ! lol
Bisous

Gine 01/04/2015 17:52

L'horticulture à grande échelle m'a toujours intéressée, et là, je suis comblée! J'adore ces machines à mini-mottes, et ces étendues de petites pousses...
Je devais commencer à travailler dans un établissement horticole le lundi, j'étais toute enthousiaste, mais le sort a voulu que je me casse bêtement une cheville le samedi soir: partie pour trois mois de plâtre... bye-bye ma formation sur le tas!
J'en garde une certaine nostalgie!
Merci!

ARMELLE 01/04/2015 16:13

Ton article est très intéressant. J'aimerais bien faire une journée découverte, comme toi, dans un lycée agricole. Plutôt sympa, l'idée de la bétonnière pour mélanger le terreau.
Bisous.

Marie-Claude 02/04/2015 18:40

Sympa et inattendu !
Bisous

annie h 01/04/2015 12:09

en effet belle visite

Régine 01/04/2015 10:26

Bravo Marie-Claude pour ton reportage : tu avais bien pris des notes, moi j'ai été moins attentive !!!
Il faudrait pouvoir le copier-coller dans le blog PJO !!
Bonne journée à vous deux. Pas de sortie pour moi,aujourd'hui, jardinage+++ !!

Marie-Claude 02/04/2015 18:36

Je voudrais bien te le passer mais je ne sais pas comment faire.... si tu as u ne idée dis-le moi !
Bises
MC

Nicole 01/04/2015 09:44

Une belle et intéressante visite, j'ai eu l'occasion d'y aller pour une journée portes ouvertes mais la visite n'était pas au détaillée. C'est chez eux que j'ai découvert l'ipomée batatas.
Bises
Nicole

Marie-Claude 02/04/2015 18:38

Il y en a de jolies, je les ai vues !
Bises
MC

le jardin du chat vert 01/04/2015 09:28

Ce lycée est bien connu dans la région et il s'y passe souvent de jolis événements. L'année dernière, la LPO y avait organisé sa journée refuges...malheureusement, je n'avais pas pu m'y rendre. Grâce à toi, j'ai découvert l'endroit :)
Bises et à bientôt

Marie-Claude 02/04/2015 18:39

Régulièrement, nous y allons chercher quelques annuelles au printemps, il faut faire travailler ce lycée !
Bises