Des échecs,

Publié le 31 Janvier 2011

Nous parlons et montrons souvent nos réussites de jardiniers ou jardinières mais il est un fait que parfois quelques plantes ne résistent pas chez nous ou pas longtemps, en voici quelques exemples :

photos-numeriques-MC--jardin-021-1.JPG

Cette clématite "Early sensation"  plantée à deux reprises dans le jardin ne s'y est jamais plu, pourtant elle avait reçu les soins nécessaires et je la trouvais très jolie, j'ai abandonné.....pour l'instant !!!!

PICT0028-2.JPG

Les ceanothes étaient les rois de la descente, je les avais depuis huit ans, l'hiver 2008-2009 avec ses -15° en sol Picard, leur a été fatal....

PICT0125-1.JPG

Ce saule crevette absolument beau, a gelé l'hiver dernier, il m'en reste un qui est dans un endroit plus protégé.

PICT0057-2.JPG

Cette délicieuse orchidée ne fleurit plus au jardin, pourquoi ??? et les pulsatilles !.... Les pauvres ont bien du mal à survivre à mon terrain certainement trop lourd et pourtant, elle sont si belles !

PICT0896-1.JPG

PICT0170.JPG

Ce coreopsis rouge n'est pas resté longtemps, seul le jaune résiste très bien.

PICT0012.JPG

Ce coin de jardin n'aura plus jamais cette beauté, le cerisier est mort et nous avons dû couper ses branches, nous avons gardé le tronc et quelques grosses branches , support pour le rosier liane d'André Eve : "Madame Solvay" .

Depuis en contrepartie, ce massif et les massifs aux alentours ont une autre végétation plus fleurie,  de plantes de soleil.

Avez-vous eu ce genre de mésaventure, de déconvenue avec certaines plantes ?

Racontez-moi...

Rédigé par Marie-Claude

Repost 0
Commenter cet article

m-pierre 03/02/2011 20:01


oui! que de degats l'année derniere, mon superbe rosier banks, clematite, et certains conifères maintenant je ne prends que des plantes très resistantes....
a+@
le jardin boultois
mp


fuschia14. 03/02/2011 08:50


dans le 14 en bord de mer cette clématite et ce céanothe sont morts donc c'est terminé pour moi je ne veux pas me prendre la tête avec des plantes difficiles il y a suffisamment de fleurs pour
faire des choix chez moi sur un énorme cerisier mort on a coupé les branches dangereuses et planté une glycine roséa extraordinaire spectacle à voir photo seulement deux après sur mon blog vivement
les beaux jours !!!


Anne Marie 02/02/2011 21:47


bien sûr, chaque jardinier a eu des déconvenues ! ici bien sûr un céanothe qui avait supporté 2 hivers mais pas le 3ème. Un sureau panaché, trop délicat, planté 2 fois, mort 2 fois... et une trés
belle clématite Mme Lecoultre, belle durant près de 10 ans, et morte subitement un été... les échecs, cela permet aussi d'avancer ;o)


Homedream 02/02/2011 19:54


Eh bien oui, c'est clair que chaque jardinier doit faire face à des déconvenues... je n'ai jamais réussi à garder des benoîtes (geum coccineum), je dois mettre une croix sur les plantes de bruyère,
j'ai un pin qui a dépéri, des sedums qui se font manger... Et puis, notre climat est bien rude aussi. Alors je dois me faire une raison et cultiver des 'robustes', qui supportent le calcaire, et
-15°. Quant à ta question sur mes orchidées, je les mets avec leurs pots dans des suspensions dans mon lilas, elle vivent tout l'été de l'air du temps et des averses (sauf canicule où je dois
intervenir). Fin septembre, je les fais passer 1-2 mois dans la serre pour que la différence de températures nuit/jour induise la pousse des hampes florales. Puis courant novembre je suis obligée
de les rentrer dans la maison, car ma serre est juste maintenue hors gel et à l'exception des cymbidiums et certains dendrobiums, il y fait trop froid l'hiver. Amitiés, Michèle


Marie-Noëlle 02/02/2011 19:24


Dans mon jardin, les déconvenues viennent plus de nouvelles variétés que je tente. Je n'ai pas de mort en général, mais suis déçue du résultat. Certaines plantes qui font les pages des magazines,
n'en valent parfois pas la peine.
Que tes céanothes aient rendu l'âme, hélas !! ils sont un peu frileux mais pour le saule crevette, je suis très étonnée. Le mien est en plein vent sur une tige haute toute tordue sous la neige de
décembre et semble s'en moquer complètement.
Bonne soirée


guillaume 02/02/2011 18:48


Bonjour,
Je pense que chaque année je fait le deuil d'environ 2 plantes d'intérieur (très peu de luminosité chez moi, elle supportent assez mal) et au moins 20% de mes vivaces en pot (oui je sais mais je
suis en ville), j'essai de prendre le plus grand soin de chacune de mes plantes, mais suffit d'un déplacement quand il ne faut pas et mes plantes s'assèchent. :)


Le jardin d’Her Isson 02/02/2011 06:29


J'ai eu des problèmes aussi avec la lavande, sur un balcon. Probablement pas la sécheresse, mais plutôt l'excès d'eau !


Marie-Claude 02/02/2011 05:38


Nicole, j'ai perdu un eucalyptus aussi !
Alors qu'il était très haut, j'ai lu qu'on pouvait le rabattre près de la souche pour qu'il devienne buissonnant, ce que j'ai fait !
Eh bien, il n'a pas supporté ! Comme quoi ce qu'on lit dans les magazines de jardinage, ce n'est pas toujours à suivre !
Bises
MC


Marie-Claude 02/02/2011 05:28


Catherine, pour les pulsatilles, j'en ai replanté une dans un autre coin de jardin bien ensoleillé, je teste !
Bises
MC


Marie-Claude 02/02/2011 05:27


Jocelyne, tu sais la clématite Early sensation est très jolie et j'essaierai certainement mais dans un autre coin du jardin, il lui faut du terrain bien drainant ce qui n'était pas le cas à
l'endroit où je l'ai planté.
Bises
MC


catherine 01/02/2011 19:13


Bonjour Marie-Claude !
Pour le céanothe, ce n'est pas trop étonnant. De mon côté, l'an dernier mon Mahonia Charity haut de 2 mètres a cuit à - 20. Mais bon il repart du bas. Le liquidambar Manon a du mal ; je l'ai
déplacé à mi-ombre en automne. J'espère qu'il appréciera...
Quant aux pulsatilles, les miennes tiennent bien en sol bien drainé dans ma rocaille.
Et le port du cerisier étant un peu raide, ne regrette rien : c'est bien plus beau comme cela avec Madame Solvay dans les branches (je raffole de ses fleurs un peu ébouriffées !).
Bonne soirée.


rando60 01/02/2011 18:44


Coucou MC, pas encore ta new, ben moi je plante , si ca meurt , tant pis , je mets autre chose a la place, comme mon terrain n'est pas grand , je me limite...je commence a voir les endroits ou cela
pousse mieux..fait encore froid, bonne soirée, bises a vous deux


stephanie 01/02/2011 15:45


Oh la! oui...surtout parmi les conifères, je ne sais pas pourquoi...il faut dire je n'arrose presque jamais, à part le potager, alors ! ah oui, quand ma chienne se met à détester une plante en pot
et qu'elle l'éjecte à travers tout le jardin...oui elle a contribué à pas mal d'échec quand j'y pense ! Mais soyons positifs, ce sont ces allées et venues et déconvenue qui font que nos jardins
évoluent d'une si belle façon...bonne journée !
stephanie


lejardindebrigitte 01/02/2011 14:28


bonjour MC
il m'est arrivé exactement la même chose que toi pour le ceanothe,mais ce n'est pas tout, j'ai perdu des tas de plantes pour diverse raisons, campagnols, froid, trop humide, champignons, ma
négligeance ou mes erreurs . Bref dans un jardin tout change et rien n'est vraiment acquis mais qu'elle aventure!!


Nicole 01/02/2011 09:38


Bonjour MC,
Nos jardins respectifs n'acceptent pas tous les mêmes plantes, nous avons parfois tendance à l'oublier et à nous laisser tenter par des plantes mal adaptées. Ici, c'est surtout avec les clématites
et les plantes de terre de bruyère que j'ai eu des échecs, pas assez d'ombre. Les -15° ont aussi été fatals à mon vieux céanothe et à un tout jeune eucaplytus. Même si ce n'était pas prévu,c'est
aussi agréable de voir le jardin changer suite à l'élégage d'un viel arbre, le fleurissement autour sera différent.
Bonne journée
Nicole


jocelyne 01/02/2011 09:02


Marie claude ne fais pas attention aux fautes d'orthographe ce matin j'ai cassé mes lunettes alors c'est trouble.
jocelyne


jocelyne 01/02/2011 09:00


Bonjour Marie Claude.... Dommage pour le céannthe le bleu dans le jardin en arbustre est assez rare et sa présence etait for jolie dans le massif. Pour la clématite early sensation je m'apprétais à
la commander. Je ne sais plus si je dois persister dans mon choix où me diriger vers une autre variété.
Belle journée jocelyne


Sylvaine 01/02/2011 08:46


Mes échecs, les Astrantias, que j'adore mais que je dois maintenir sous perfusion d'eau tout l'été; un petit Lonicera fragantissima, tellement chlorosé qu'il ne grandissait plus et que j'ai donné
avant sa mort certaine; les Phloxs, minables dans ma terre sèche , pauvre et caillouteuse;les clématites et j'en oublie surement !
Bonne journée


ANNIE 01/02/2011 08:37


oui c'est vrai j'ai fait aussi ces amères expériences
ici le terrain est tres lourd et souvent gorgé d'eau l'hiver ne leur fait pas de cadeau je crois meme que mon grand magnolia
a rendu l'ame


n-talo 01/02/2011 08:24


j'ai eu aussi beaucoup de pertes (ne jamais compter ce qui a été planté et n'est plus !) et finalement j'en appelle à la sagesse du jardinier qui serait de ne plus mettre "d'exotique" sauf que
parfois les sirènes de la tentation sont trop forte
belle journée


Lune 01/02/2011 07:42


et oui malheureusement !!
je jardin change d'année en année !!
avec ces + et ces -
Des fois avec de gros regrets
l'hiver fait son oeuvre
et cet année je crains le pire !!


Marie-Claude 01/02/2011 07:10


Je suis preneuse pour la bletilla comme tu me le proposes si gentiment.
Bises
MC


daphnie 01/02/2011 06:48


Le Céanothe par -15 je comprend son hésitation mais bon c'est peut-être exceptionel et l'aventure peut se renouveller quant on aime ! ! ! on remets cent fois et........... c'est bien connu
Pour l'orchidée Bletilla il faut bien pailler les pieds l'hiver mais tu dois le savoir avec des températures si basses je ne suis pas certaine que les pseudobulbes est appréciés .
si ça te tentes je peux te faire l'expédition de quelques - uns
A très bientôt


Marie-Claude 01/02/2011 06:47


Je réussis les lavandes dans un coin du jardin ensoleillé où la terre est la plus sèche .
MC


danylines 31/01/2011 23:53


C'est bien de parler de ses échecs; d'abord on se sent moins seule et moins compléxée! et puis on apprend aussi par ses erreurs!
Moi j'ai de gros problèmes avec les lavandes, terre trop lourde je suppose!